Menu
Fil RSS Facebook Twitter Instagram Pinterest Youtube Voyage

Avis moto : Enfield Bullet

Essai Enfield Bullet par les motards

Synthèse des 2 avis sur la moto

Enfield Bullet
  •   Moteur
  •   Comportement
  •   Confort
  •   Duo
  •   Equipement

La classique indienne

La Bullet 500 de Royal Enfield est une machine sans fioriture ni détail, elle offre l'essence même de la moto : un guidon, deux roues à rayons, des soufflets de fourche, une selle, un moteur accessible. Côté freinage, on trouve un basique frein à tambour à l'arrière et un simple disque à l'avant. Refroidissement à air, carburation à dépression, le moteur est également tout ce qu'il y a de basique, même s'il bénéficie depuis 2004 d'un démarreur électrique, complété d'un kick et de l'injection depuis 2010. En ville, le guidon large et droit permet de diriger la moto avec facilité dans la circulation et de se faufiler partout. Avec une plage de régime assez réduite, on évolue régulièrement entre première et seconde, ne passant la troisième que dans de rares cas. Mais la boite souffre de faux points morts qui demande de bien décomposer chaque passage de vitesse. La machine grimpe facilement jusqu'à 100 km/h, sa vitesse de croisière, et peut laborieusement en gagner 20 de plus mais souffre alors de vibrations chronique engendrées par son architecture "longue course". De toutes façons, cette Vmax ne convient pas non plus à la partie-cycle qui se met à tortiller et danser sur ses suspensions... En fait, la Bullet s'apprécie à des allures bucoliques. Là, le caractère de son mono fait merveille, plein et rond à mi-régime, il reprend tranquillement dans une ambaince sonore ponctuée par son "poum poum" sympathique. Le frein arrière (à tambour) n'est d'aucune utilité contrairement à l'efficace disque avant. Côté confort, la Bullet offre un bon niveau de confort en solo, le duo étant envisageable sur de courtes distances. Maniable, confortable en solo, la Bullet passe partout pour peu que l'on accepte d'enrouler sur un rythme raisonnable. Et puis, quand on part sur des machines anciennes d'exception, on achète aussi une part de rêve et d'histoire, qui dépasse de loin toutes les considérations rationnelles.

Motards

  • Age moyen : 41 ans
  • km moyen : 10.500 km
  • ristourne obtenue : 0 %
  • achat neuf : 100%
  • conduite : mixte (50%)
  • terrain : (50%)

Commentaires | Modifs apportées | Monte pneus | Motos précédentes | Motos futures

Sélection de commentaires Enfield Bullet

8..une "mob" de 500cc qui dit mieux??,de plus les "virolos"un peu serrés se negocies avec l'apport d'appuis des cales pieds, royale!!Franck U. | 02/06/2005» Lire la suite

6Moto très agréable comme engin de balade tranquile. L'importation et la vente sont en revanche une véritable escroquerie. Vendue avec mise en route payante.... rien, que dalle... Il faut attendre la fin de la garantie pour enfin faire le nécessaire. Une fois remise en ligne, elle freine et tourne au poil. ATTACHANTE comme une maitresse... ça ne s'explique pas !Jean G. | 28/07/2005» Lire la suite

Modifications apportées

Sellemono,carbu,roul de bielle renforcé(teutonnes) ,free pipe. - Franck U.

Rénovation totale des caoutchoucs, réfection des réglages. - Jean G.

Pneus montés sur Enfield Bullet

Marque ModèleNombre
AvonAM 231
AvonSport1

Motos possédées auparavant

Marque ModèleNombre
CB F modifiée 11001
BMWR 100 S 10001

Motos futures envisagées

Marque ModèleNombre
California Jackal 11001
S5 5001