english
Fil RSS Facebook Twitter Instagram Pinterest Youtube Voyage

Balade moto hivernale BMW Winter Ride

Balade et essais motos hivernaux avec le constructeur

Quand on parle de balade, on pense surtout au printemps et à l’été et beaucoup moins à l’hiver pour une raison principale liée à la météo. L’hiver, il fait froid et il pleut, souvent, diminuant nettement le plaisir de la moindre balade alors que les paysages sont plus perdus dans la grisaille que faisant rejaillir les couleurs des paysages bucoliques. Mais le froid et la pluie sont souvent dans la tête et renforcés par la moto. Autrement dit, certaines motos sont plus aptes à rouler l’hiver que d’autres, aidées par leur protection naturelle et leurs options chauffantes, des poignées à la selle. Et c’est aussi ce que revendique la marque bavaroise face à la concurrence, essentiellement à partir de la R 1250 RT et jusqu’à la K1600 GT, GTL ou même bagger. Et pour faire vivre les différences de la marque, le constructeur a lancé il y a un an, les Winter Ride, autrement dit les balades hivernales à moto.

En plus de la balade, les Winter Ride sont également l'occasion d'essayer les touring BMW
En plus de la balade, les Winter Ride sont également l'occasion d'essayer les touring BMW

Winter Ride : kesako

Les Winter Ride, c’est donc pour BMW le moyen faire essayer sa gamme touring, celle qui protège le mieux, pour montrer que l’on peut rouler par toutes les saisons et tous les temps et avec le maximum de confort. Mais on s’y prend comment ?

Inscription

Tout commence par une inscription sur le site BMW, ce qui n’est pas obligatoirement évident, tellement la possibilité est presque cachée sur le site. Mais une fois la bonne page trouvée, il suffit d’entrer sa ville pour voir proposer la liste des concessionnaires organisant des balades autour de la ville en question. Car oui, ce sont les concessionnaires qui s’occupent de l’organisation en recevant les demandes du site BMW. Et normalement, ils vous rappellent. Le premier essai n’a pas fonctionné de notre côté. Donc, on a pris le téléphone pour savoir s’il restait de la place et si on pouvait participer. Et on nous a dit non. On a donc cherché un autre concessionnaire et bingo, la concession ByMyCar de Saint Thibault des Vignes avait une place de dispo et on s’est joint à la balade d’une journée complète, prévue un dimanche. On a du coup reçu le programme complet par email avec tous les détails avec un rendez-vous donné à 9h un dimanche matin dans la toute nouvelle concession de la région parisienne, qui inaugure officiellement dans deux semaines !

C'est la concessionByMyCar de Saint-Thibault des Vignes qui organisait cette virée hivernale
C'est la concessionByMyCar de Saint-Thibault des Vignes qui organisait cette virée hivernale

Un dimanche matin, avec...

BMW. 9h. On a prévu un peu large. La concession est ouverte mais on est les premiers motards à arriver. C’est l’occasion de découvrir la concession et notamment ces préparations qui ont remporté des prix. Car l’une des spécialités de cette concession, ce sont les préparations qui constituent près de 20% des commandes ! Autrement dit, ici, on ne se contente pas d’additionner les options du catalogue BMW, déjà nombreuses et variées, donnant déjà un sacré coup de pouce aux tarifs finaux des modèles. Ici, on fait du sur-mesure. Une peinture spécifique ? Un autre échappement, à passer sous la selle ? Une selle en cuir ? Une nouvelle fourche ? L’imagination seule est la limite des demandes traitées.

On retrouve la zone de la concession dédiée à la remise des clefs, mais aussi les occasions. Et on découvre l’atelier et ses huit ponts. Utile pour le courant mais aussi pour traiter les campagnes de rappels. Mais les croissants et les pains au chocolat, c’est mieux.

Rendez-vous

Les motards commencent à arriver... mais aussi les motardes et pas en passagère. Tout le monde est équipé, pour la pluie qui accueille la journée. Un café, un thé, un croissant, un pain au chocolat, l’ambiance est conviviale. Difficile de deviner sous le blouson la profession. Les sourires ou les éclats de rire ne permettent pas non plus de détecter qui fait quoi. Mais elle est où l’image du costume trois-pièces du Bmiste ? Tout se perd, on vous le dit ! On attend les derniers, quelques-uns ont finalement décommandé, pour le froid ou la pluie ou parce qu’un dimanche de février, c’est mieux sous la couette quand la pluie bat contre la fenêtre ?

Olivier accueille les participants avant un petit briefing
Olivier accueille les participants avant un petit briefing

Briefing

Les conseils de conduite en groupe sont rappelés ! Zut, pas de discours marketing ni publicitaire sur la marque ! Il faut croire que c’est juste pendant les présentations presse que l’on a le droit aux longs discours sur les nouveautés. Rien de tel ici. Et en conclusion, un rappel sur le fait que les meilleures balades sont sur la pluie... alors que le jour se lève à peine dehors. On est bien au chaud quand même.

Deux parcours sont prévus en fonction de l'évolution de la météo
Deux parcours sont prévus en fonction de l'évolution de la météo

En route

Les motos sont dehors. Il y a des BMW mais pas uniquement, avec une Suz, une Honda. Car le Winter Ride, pour BMW, c’est le moyen d’aller chercher des motards d’autres marques pour faire découvrir et essayer, plutôt les modèles touring et leurs avantages, mais aussi les nouveautés. Du coup, il y a aussi une F900R et une F900XR. Chouette, je vais pouvoir découvrir la machine essayée une semaine plus tôt par Damien dans l’équipe et me faire ma propre idée. En attendant, je commence par une 1250 RT... neuve, pneus inclus ! Elle est tout juste sortie pour faire partie des modèles de démo de la saison. Il pleut, pneus neufs et une machine qui reste toujours impressionnante par son gabarit apparent. Je ne suis pas le seul en RT. Claire aussi roule en RT et c’est son mari qui est en passager ! C’est plutôt un petit gabarit, Claire, le sourire en coin et toujours un éclat de rire lorsqu’on s’arrête pour une pause. La RT se reprend en main comme un vulgaire roadster et pourtant je touche à peine pied à terre. Je reste toujours impressionné par le paradoxe toujours aussi important entre le gabarit extérieur de cette moto qui impressionne et sa facilité de conduite au quotidien. C’est aussi l’impression de Claire qui a acheté la sienne il y a juste quinze jours. Et elle roule tous les jours avec et sur Paris et en région parisienne. Respect !

Tout le monde est prêt à prendre la route
Tout le monde est prêt à prendre la route

Campagne

Direction Provins par les petites routes. Vraiment ? Eh oui, Olivier, le concessionnaire a tracé un roadbook avec une option petites routes et une option rapide si le temps devait se dégrader un peu, plus. Mais au final, tout va bien, il pleut sans excès et la petite troupe enquille les kilomètres. Je règle la bulle en hauteur pour protéger de la pluie mais rester en dessous de ma ligne de vision. Et au-delà de la protection contre la pluie, c’est surtout la protection contre le vent qui souffle. Les décibels tombent d’un coup avec ce réglage de hauteur de bulle, idéal à mon sens. Je n’ai même pas besoin de mettre les poignées chauffantes ni la selle chauffante, car avec la pluie, la température est remontée de quelques degrés. Et malgré la pluie, la protection du carénage suffit. Le blouson est quasi sec, comme le pantalon. Certains ont sorti leur combinaison de pluie, pour les roadsters. En K16 ou RT, la protection du carénage suffit largement. Le rythme est cool; du coup, pas même la moindre amorce de glisse des pneus. Derrière, Sandrine est confortablement installée, l’immense top-case calant son dos. Je ne la sens même pas bouger dans tous les sens, caméra au poing, pour ramener des images de la balade (vidéo en bas d’article).

Le Ride nous emmène à travers les petites routes de campagne
Le Ride nous emmène à travers les petites routes de campagne

Un petit village, le groupe s’arrête. On échange des clefs, keyless. Autrement dit, pas besoin de mettre la clef dans le contacteur, il suffit de l’avoir dans la poche, y compris sur un modèle d’entrée de gamme comme la F900. J’ai toujours dit que c’était un gadget, mais année après année, je finis par m’y habituer. C’est juste du confort en plus au quotidien. C’est décidé, je prends la F900XR, haute, j’ai encore moins pieds à terre que sur la RT. Mais elle est aussi plus légère. Je règle la bulle à la main, mais ce n’est pas une touring. C’est évident, mais passer de l’une à l’autre dans le mauvais temps permet de s’en rendre compte de façon nette et immédiate. Ça mouille devant et je commence à être barbouillé à l’arrière avec les remontées de saletés dans le dos du blouson et jusqu’au casque. Sandrine a préféré conserver son confort en restant sur la RT. Je la comprends parfaitement dans son rôle de passagère, confortablement installée.

Après la RT, on en profite pour teste la nouvelle F900XR
Après la RT, on en profite pour teste la nouvelle F900XR

Les petites routes s’enchaînent tranquillement. La région parisienne n’est pas la montagne mais à Saint Thibault des Vignes, ils sont aussi allés à la mer lors de leur dernière balade. Il ne faut donc pas hésiter à demander le trajet de la journée avant de confirmer sa réservation en fonction de ses goûts et des dates de rides prévues.

Provins

On s’arrête à l’intérieur des remparts. C’est dimanche mais les magasins sont ouverts et il y a quelques spécialités locales à découvrir, comme la confiture de rose... de Provins, naturellement. C’est l’occasion de se dégourdir les jambes. Notre guide passe dans les petites rues. On remonte sur les machines, on longe les remparts, on parcoure les petites rues, entre pavés mouillés et ruelles.

Arrivée à Provins pour admirer ses remparts
Arrivée à Provins pour admirer ses remparts

On arrive finalement au restaurant. Un autre groupe nous rejoint, en provenance d’une autre concession ByMyCar. On s’engouffre dans le restaurant mais sans besoin de se réchauffer. L’équipement a tenu ses promesses. Cela fait longtemps que j’ai arrêté le coton pour ces sous-vêtements techniques qui ne sont pas humides, même si on transpire et où la transpiration ne vous glace pas quand la température descend entre une après-midi chaude et la tombée de la nuit. Il y a désormais plein de marques sur le marché et il faudra que je vérifie si BMW en fait toujours, leur section équipement sur le site ne fonctionnant plus du tout. J'avais apprécié l’équipement BMW il y a quelques années, qui au-delà d’être une proposition au logo de la marque pour les propriétaires proposait un équipement de bonne qualité, aussi cher que le haut de gamme d’autres marques, mais au niveau qualitatif du marché. Aujourd’hui, pour ce ride, les motard(s) ne sont pas piqués à ce point de la marque : pas de casque BMW, ni de combinaison de pluie de la marque, ni de bottes BMW. Il y a du Rev’It, de l’Ixon pour l’équipement, du Shoei, du Nolan côté casque... bref, ce sont surtout les motos qui sont siglées. Une table accueille les casques et une banquette les blousons. Bon appétit !

Une pause bien méritée au restaurant et pour faire connaissance avec nos compagnons de route du jour
Une pause bien méritée au restaurant et pour faire connaissance avec nos compagnons de route du jour

Ils ont roulé

Mon voisin a eu une Honda Goldwing et enchainé 20.000 kilomètres lors du dernier été avec sa femme. C’est indéniablement un gros rouleur. Il vient de passer à une K1600 dont il adore le caractère moteur bien plus sportif. Mais c’est un colosse et il a les deux pieds à terre dessus. Il n’arrête pas ses éloges sur SA moto. Il est encore en lune de miel.

Balade moto hivernale BMW Winter Ride
Sur la route on retrouvait évidemment beaucoup de GS

Claire suit des chantiers. Elle roule donc d’un chantier à un autre tous les jours, en 1250 RT, flambant neuve. Et elle a troqué sa NineT contre ce modèle touring au jour le jour. C’est incroyable comme certains ont opté pour une RT au lieu d’un scooter même pour faire majoritairement de la ville. Et je n’oublie pas les GS car il y en a plusieurs avec nous aujourd’hui. Mais il y a aussi une K1300, achetée en occasion et cette balade, c’est l’occasion de l’étrenner pour Stanislas.

Entrée, plat dessert, café... la petite troupe est prête à repartir après moult discussions sur les voyages et la moto. Il bruine dehors et les différents groupes restent en ligne. Sur les petites routes de campagne, on ne croise aucune autre moto et uniquement quelques randonneurs (voire quelques chasseurs) et quelques rares voitures. Comme quoi, on peut rouler en étant seuls au monde ou presque. Je reprends la RT et je retrouve son confort. J’en arrive presque à m’endormir par moment, tellement on est installé dans le confort. Mais où sont les 40e rugissants proposés par un gros roadster velu ? Il faudra sans doute aller en province, vers les concessions de l’Est et du sud, qui proposent des balades avec le plein de virolos, de vrais virolos qui s’enchaînent à bon rythme.

Pas le temps de trainer, il faut déjà repartir
Pas le temps de trainer, il faut déjà repartir

Retour

C’est le retour vers la concession. Il est déjà 18h. La journée s’est égrenée doucement. C’est le moment d’un dernier café, d’un peu de chaud avant de repartir. C’est le temps des adieux, mais ce n’est qu’un au revoir. Des contacts se sont faits. Peut-être des amitiés !?

Retour de la balade... par les petites routes, évidemment
Retour de la balade... par les petites routes, évidemment

La concession de Saint Thibault des Vignes inaugure - en vrai - le 27 février et on s’y retrouvera sûrement. Ils nous ont promis le spectacle ! On les remercie en attendant pour l’invitation, pour leur accueil et la machine mise à notre disposition. Et quand je dis invitation, c’est parce que même le repas était payé. Et ce n’est pas un régime de faveur puisque les Winter Rids sont gratuits - oui vous avez bien lu gratuits - pour tout le monde, que l’on soit client de la marque ou non. Mais après une année 2019 avec peu de dates, suivie par une édition 2020 où nombre de concessions avaient rempli toutes leurs dates de balades, il n’est pas certain que ces balades restent totalement gratuites à l’avenir, même si on nous a assuré que si. En tout cas, il y a encore plusieurs dates d’ici fin février, dans toute la France (mais plus en région parisienne) alors s’il y a de la place près de chez vous, essayez et racontez nous.

Vidéo - Balade moto Winter Ride BMW

Plus d'infos sur les balades à moto