english

Christophe Pourcel remporte son premier GP de l'année au Japon

Une victoire remporté sur l'une des pistes les plus exigeantes du championnat : Sugo

La manche Japonaise du championnat du Monde de Motocross aura réussit à Christophe Pourcel et au team GPKR. Un an après avoir récupéré à Sugo la plaque rouge de leader du championnat du Monde, il a remporté sur la piste Japonaise son premier Grand Prix de l'année.

Christophe Pourcel remporte son premier GP de l'année au Japon

Cadre du Grand Prix du Japon depuis maintenant trois ans, Sugo est sans aucun doute l'une des pistes les plus exigeantes du championnat. Tracé dans un vallon naturel, le circuit à un sol très souple du fait que les organisateurs ont mélangé des copeaux de bois et du sable au sol. Les pluies du vendredi ont encore amplifié ce phénomène, et tant pendant les essais du samedi et les courses du dimanche les pilotes ont du composer avec de profondes ornières et de profonds trous sur cette agréable mais exigeante piste.

Samedi Christophe a gagné sa course qualificative, tout comme Antonio Cairoli dominait l'autre série et tous deux semblaient une fois de plus avec Tyla Rattray être les plus rapides de la catégorie. Christophe signera le holeshot en première manche, et comptera à mi-course un avantage de sept secondes sur Rattray et douze sur Cairoli. Mais Rattray ne baissera pas les bras et réduira l'écart, faisant même la jonction avec Christophe au douzième tour et passant en tête une boucle plus tard. Un scénario similaire à celui de la veille, et une fois de plus Christophe fit quelques tours derrière son adversaire avant de le repasser et d'aller remporter sa première manche depuis l'Espagne. Débutant la seconde manche en troisième position derrière Cairoli et Rattray, Christophe mettra un peu de pression sur Rattray qui finira par chuter au dixième tour. Dauphin de Cairoli à ce moment, le pilote GPKR était alors virtuel vainqueur du GP. Mais cela ne dura qu'un tour, puisque Christophe chuta à son tour et perdit deux places ! Repassant par les pits pour faire redresser son guidon tordu, il reprit la piste plus motivé que jamais et fit une fin de course exceptionnelle en allant rechercher Swanepoel puis Searle durant les dix dernières minutes. Reprenant seize secondes à Searle lors des cinq derniers tours, il le doublera dans l'ultime boucle pour s'assurer son premier succès en GP depuis Lierop l'an passé.

Christophe Pourcel remporte son premier GP de l'année au Japon

Quatrième de la séance chronométrée MX1 à moins d'une demie seconde de Joshua Coppins, auteur de la pôle position, Sébastien n'était pas en pleine forme dimanche matin en arrivant au circuit. Ne parvenant pas à récupérer du long voyage, il ne fut pas en mesure de se battre avec ses armes habituelles. Parti septième de la première manche, il fera la quasi totalité de la course à cette position avant de partir encore plus mal dans la course suivante. Malgré une chute dans la portion de ‘vagues' il terminera onzième derrière Kevin Strijbos, prenant la huitième place de l'épreuve. Un résultat qui lui permet toutefois de gagner une place au championnat – ou il est maintenant quatrième – dans la mesure ou de nombreux pilotes ont souffert sur cette piste. Vainqueur des deux derniers GP du Japon MX2, Billy Mackenzie a offert à Kawasaki son premier succès en MX1 depuis des lustres

Christophe Pourcel. ‘Ce fut un bon week-end pour moi, j'attendais un succès en GP depuis quelques semaines déjà ! J'ai signé le meilleur départ en première manche, et comme je l'avais déjà fait samedi dans ma manche qualificative j'ai roulé en gardant de l'énergie pour le reste du week-end. Rattray qui était second a fait un gros effort pour me rattraper, et je l'ai laissé passer pour quelques tours. Quand je l'ai voulu, j'ai accéléré la cadence pour m'imposer avec huit secondes d'avance. J'ai abordé la seconde manche en confiance, mais mon départ ne fut pas aussi bon et je me suis retrouvé troisième derrière Rattray. Je lui ai mis un peu de pression et il est allé à la faute, m'offrant la seconde place. J'ai alors voulu augmenter le rythme pour revenir sur Cairoli qui était en tête mais j'ai fait une grosse faute dans une descente et je suis passé par dessus le guidon. J' étais sonné, mon guidon était tordu si bien que j'ai du passer par les pits pour que les mécaniciens le redressent. Je suis reparti quatrième, ait doublé Swanepoel puis Searle en faisant le forcing dans les derniers tours. Je voulais cette victoire, elle m'échappait depuis quatre épreuves et il était temps de stopper Antonio. La saison est encore longue, la prochaine épreuve est en France et je sais que j'aurais là-bas beaucoup de supporters pour m'encourager'

Sébastien Pourcel. ‘Je me suis senti fatigué toute la journée, comme l'an passé. Samedi cela allait et j'ai signé le quatrième chrono, mais aujourd' hui ce fut difficile. Je n'avais pas d'énergie, et dans les deux manches je me suis appliqué à rester sur mes deux roues. Je suis parti dans le peloton et j'ai été incapable d'augmenter ma vitesse, en seconde manche j'ai même chuté dans la section de ‘vagues'. Je suis déçu car je pense qu'il y avait moyen de terminer parmi les cinq premiers dans les deux manches, et si on revient l'an prochain il faudra revoir notre programme. Je me classe huitième, l'objectif dans deux semaines en France sera comme toujours un top cinq dans chacune des deux manches'

Patrick Geladé. ‘C'est bon de gagner au Japon, cette épreuve a tellement d' impact ! Depuis qu'il est arrivé ici j'ai senti que Christophe était vraiment impliqué dans la course, je pense qu'il est vraiment ‘de retour aux affaires'. On attendait ce succès depuis pas mal de temps et il l'a obtenu ici, devant les décideurs sportifs et marketing de l'usine Kawasaki. C'est parfait ! Billy s'est de son côté imposé en MX1 et nous avons tous une grande pensée pour Jan De Groot qui n'était pas parmi nous ce week-end. En ce qui concerne Sébastien il a pris de précieux points en dépit de ses problèmes, et avec un peu de réussite le voici désormais quatrième au championnat. Nous avons eu un débriefing après la course et chacun de nous sait ce qu'il doit faire, Sébastien va de son côté s'entraîner dur pour préparer le grand prix de France dès son retour en Belgique. Ce voyage fut très positif, ce fut une bonne opportunité pour tous les membres du team de resserrer encore plus les liens'

Roger Pourcel. ‘Je suis tellement heureux de la course de Christophe, depuis le temps que je savais qu'il était capable de gagner un grand prix cette année ! Quand il a chuté je me suis dit qu'il offrait un sixième succès consécutif à Cairoli, mais il n'a pas baissé les bras et il a fait ce qu'il fallait faire pour gagner. Il voulait cette victoire et il l'a eu, mais que ce fut stressant pour nous ! Je crois que je n'ai jamais été aussi heureux depuis Ernée l'an passé. Sébastien a obtenu un bon résultat en première manche, mais il a ensuite connu le même problème que l'an passé. Il n'avait plus de jus, et il faudra trouver un remède l'an prochain si on revient au Japon, peut être demander quelques conseils à Billy Mackenzie qui s'impose ici pour la troisième année consécutive'

Source : Mediacross

Suzuki