Menu
Fil RSS Facebook Twitter Instagram Pinterest Youtube

"Manifestation téléphonique" à la mairie de Paris

40 Millions d'automobilistes appelle les usagers à "raconter au cabinet de la Maire les nuisances qu'ils subissent"

Les choix d'Anne Hidalgo dans le viseur de l'association

'Manifestation téléphonique' à la mairie de ParisLe téléphone du cabinet d'Anne Hidalgo, Maire de Paris, risque d'être très bruyant ce lundi 11 septembre. Lassée d'avoir des demandes de rendez-vous laissées sans réponse, l'association 40 millions d'automobilistes appelle à une manifestation un peu particulière. Au lieu de rassembler les usagers de la route devant la mairie de Paris, celle-ci leur demande de téléphoner directement au cabinet d'Anne Hidalgo, nom de code #DisleaAnne. En bref, les sonneries de téléphone remplaceront les slogans criés et les bruits de klaxons.

Il est inacceptable de refuser systématiquement d'entendre les personnes dont c'est le métier. C'est malheureusement la situation que nous rencontrons avec Anne Hidalgo depuis sont élection a déclaré Daniel Quéro, président de l'association 40 millions d'automobilistes pour justifier cette opération coup de poing.

L'association demande ainsi aujourd'hui à tous les usagers excédés par la situation et se sentant pénalisés dans leurs déplacements quotidiens de prendre leur téléphone. "Si Anne Hidalgo refuse d'entendre « 40 millions d'automobilistes », elle devra écouter les doléances des 12 millions de Parisiens et de Franciliens qu'elle a pris en otage !" martèle Pierre Chasseray, délégué général de l'association.

L'opération est également lancée sur les réseaux sociaux via le #DisleaAnne, créé pour l'occasion afin que les participants puissent partager leur témoignage.

90 heures perdues dans les bouchons

Les usagers franciliens de la route perdent beaucoup de temps dans les embouteillages. Une étude menée en début d'année par V-Traffic révèle qu'un travailleur perd en moyenne 90 heures dans les bouchons sur une année, soit presque deux semaines complètes. Par rapport à 2015, ce chiffre est en augmentation de 12 heures. Pour Paris seule, le chiffre s'élève à 65 heures par an, selon une autre étude menée par Inrix, qui classe également Paris à la troisième place mondiale des villes les plus embouteillées au monde.

La fermeture des voies sur berges a contribué à tendre le climat entre les Franciliens qui se rendent au travail en voiture ou en deux-roues et la politique de Anne Hidalgo. En juin, le préfet de Paris avait pointé du doigt une dégradation des conditions de circulations sur les axes de report. Sur les quais des Tuileries au point de l'Hôtel de Ville, 933 véhicules en plus par heure ont été comptabilisés, soit presque 72% qu'avant la fermeture.

Sur Twitter, les internautes n'hésitent plus à prendre en photo des voies sur berges vides pour pointer du doigt cette mesure. Dernier épisode en date, Aurore Bergé, députée de la 10e circonscription des Yvelines et porte-parole du groupe LREM avait posté plusieurs photos de voies cyclables désertes. La mairie avait alors précisé qu'elles ouvriraient à la circulation des cyclistes à la fin du mois de septembre. Une chose semble sure : les automobilistes, motards et Anne Hidalgo sont irréconciliables.

Plus d'infos sur la manifestation