english
Fil RSS Facebook Twitter Instagram Pinterest Youtube Voyage

Paris : les trottinettes interdites de trottoir

Verbalisation des usagers et enlèvement des engins stationnés

Les trottinettes électriques se retrouvent maintenant sur la route

Paris : les trottinettes interdites de trottoir
Paris : les trottinettes interdites de trottoir
Depuis juin dernier, Paris a vu arriver de nouveaux engins de mobilité partagée. Après les vélos et les scooters, ce sont ainsi les trottinettes électriques qui se multiplient dans les rues de la Capitale.

Le problème est que, comme tous les nouveaux engins électriques de type gyropode, monoroue et hoverboard, les trottinettes électriques sont considérées comme des accessoires pour piétons et ne sont pas prises en compte par le code de la route. En théorie, celles-ci n'ont le droit de circuler ni sur les trottoirs ni sur la chaussée, mais en attendant que la situation soit clarifiée sur le plan légal, leur utilisation était jusqu'alors tolérée sur les trottoirs ou les pistes cyclables à condition de respecter une vitesse limitée et de s'adapter aux piétons et cyclistes. Un autre souci concerne aussi le dépôt sauvage des trottinettes sur les trottoirs avec les services de mobilité partagée, qui font qu'elles sont laissées un peu n'importe où n'importe comment dans la journée, avant d'être chargée le soir.

Le Conseil de Paris vient donc de trancher ces questions afin de mieux réguler le partage de l'espace public en espérant que le projet de loi d'orientation des mobilités qui sera présenté fin novembre vienne ensuite combler le vide réglementaire.

Désormais, les agents de la ville verbaliseront ainsi tous les usagers de trottinettes circulants sur les trottoirs. Motards et scootéristes qui circulent à Paris devront donc désormais côtoyer les trottinettes sur la chaussée, donc prudence.

De même, les engins laissés sur les trottoirs seront systématiquement enlevés alors que des places de stationnement dédiées vont être mises en place.

Enfin, pour éviter que de nouveaux acteurs ne viennent inonder le marché et les rues avec trop de véhicules mis à disposition, la mairie étudie également la possible création d'une redevance pour ces derniers.

Trottinettes laissée sur un trottoir
Trottinettes laissée sur un trottoir

Plus d'infos sur les trottinettes électriques

Commentaires

faublas

Une nouvelle taxe, ou comment gérer un phénomène à la française : on taxe.

20-11-2018 14:02 
Peterpan

Pas trop une mesure qui va inciter les gens à laisser la voiture au garage !!! ...on connait le nombre d'accidents provoqués par les trotinettes ???!!!

20-11-2018 14:16 
BigTof

Ce qui va être bien, surtout avec l'excellente visibilité offerte par les rétroviseurs des trotinnettes !!
Bonjour la sécurité !

20-11-2018 15:47 
james_bar

@faublas faut arrêter le délire de persécution avec les taxes. Cet article n'en parle pas. Il en est uniquement question dans la dernière phrase pour les professionnels qui utiliseraient l'espace public pour faire leur business de location (il me parait totalement normal qu'il soit taxé du coup).

La mesure me parait normal. Il faut maintenant assez de pistes cyclables sécurisées pour les vélos et trottinettes qui ont une assistance limitée.

D'autre part l'enlèvement systématique me parait un peu fort étant donné la tolérance pour les vélos et même les deux roues thermiques. J'ai du mal à croire que suffisamment de places de parking officielles soient créées.

20-11-2018 15:53 
Rackham

@james_bar: D'accord avec toi.
De plus les trottinettes électrique sur les trottoirs c'est une vrai plaie pour les piétons. Je me suis pris deux fois une trottinette par derrière, le morceaux de métal qui arrive juste au niveau du talon d'Achille, mmmmmh ça fait mal.
Et franchement quand tu marches tranquille, à fortiori avec des enfants qui n'ont pas des trajectoires rectilignes, avoir des trottinettes qu'on entend pas arriver et qui te frôle à bonne vitesse, c'est chiant. On doit déjà suffisamment faire attention à Paris, si en plus le trottoir devient la jungle, ça donne des envies de meurtre.

20-11-2018 16:44 
akisax

En dehors de toute justification sécuritaire, cela ressemble plus à l'élimination d'un concurrent au merveilleux service qu'est le Vélib.

20-11-2018 17:11 
tom4

les trott electriques étaient autorisées sur le trottoir à la vitesse d'un piéton -> 6 kmh
tout le monde s'en tape, +23% d'accident en un an
-> interdiction

de toute façon, avec l'arrivée du gel, je pense que le phénomène de mode va se calmer un peu les prochains mois :)


tom4, et amha rien à voir avec le vélib qui est un service totalement différent

21-11-2018 07:56 
...phobe

Bonjour,

Citation
tom4
à la vitesse d'un piéton -> 6 kmh

6 km/h c'est pas une vitesse de promenade, de visite ou même de qq'un qui va "chercher sa baguette, garé en double file", ça commence à s'approcher d'une marche "dynamique"...

bah sinon, ne voit-on là le début des limites des moyens de déplacements "alternatifs" ?

Et comme tu le dis, c'est un phénomène de mode...

Cela étant, tant qu'hidalgo et nadjovsky n'installeront pas une centrale nucléaire sur une des voies sur berges, pour recharger les "bobomobiles", ils n'auront aucun crédit de ma part (ce dont ils se foutent royalement, d'ailleurs); ça me fait iech d'avoir des pastilles d'iode dans mon placard pour ces nazes.

21-11-2018 08:26 
thom

En Gelbique, le code de la route est clair.

Ca dit quelque chose comme "si tu déplaces avec un truc qui va plus vite que la vitesse du pas, tu n'as rien à foutre sur le trottoir".

Pas chez vous ?

21-11-2018 09:48 
Peterpan

Si ça doit être qque part ci-dessous !! clin d'oeil

[goo.gl]

21-11-2018 10:27 
CLEW

Salut,

Il doit sans doute y avoir dans cette information un (gros) effet d'annonce...
Cela étant, pour pratiquer les trottoirs parisiens, je ne peux que remarquer que les trottinettes électriques, comme bien d'autres véhicules à moteur électrique circulent sur les trottoirs dans une joyeuse désorganisation et sans prêter spécialement attention aux piétons. A cela il faut rajouter aussi des moteurs thermiques (scooter et moto). Quand il y a une règle, elle n'en n'est pas pour autant respectée. Actuellement les divers véhicules à moteur électrique circulent en slalomant entre les piétons... ne respectent pas les sens de circulation, ainsi, sur le bld Mc Donald, il y a des pistes cyclables avec un sens de circulation ce qui n'empêche pas les cyclistes d'arriver dans le sens inverse avec force cris et coups d'avertisseur sonore pour que les malheureux piétons fassent place.

Finalement pour verbaliser, il faudrait des agents... pour le moment je n'en vois pas, la verbalisation est donc loin d'arriver, c'est un peu comme pour les rodéos. Un effet d'annonce visant à dire aux personnes qui se plaignent : vous voyez, on fait quelque chose, c'est la police (ou autre) qui ne suit pas. On se garde bien de dire que la police (ou autre) doivent toujours faire plus à moyens constants.

21-11-2018 11:40 
THE DUDE

Riche idée, ça va être super propre tout ça (taxis, vélos, trottinettes, mono-roue machin,...) dans la même voie de bus ! menteur

C'est W9 qui va avoir de la matière pour ses reportages de fond d'égouts...nul

Ok c'est pas parfait sur les trottoirs, mais sur les voies ca va être un carnage !!!

cas type: [www.youtube.com]

21-11-2018 14:23 
nicoxj900

Avec l'hiver arrivant, le nombre de ces trucs électriques utilisés va chuter ... Et donc le nombre d'accidents / de blessés.

Mais dans al comm, ce sera "vous voyez, on les a foutu sur la route et par conséquent il y a x% d'accidents et de blessés en moins".

Puis au printemps, quand ça redémarrera, on dira "ils font les kons, on va pruner" (sur la route sans rétro, sans casque pour un véhicule a propulsion non humaine, sans plaque, ...

Et zou, plque d'immat, CG et tout pour les trot' électriques, monoroues, et tutti quianti ... La vie est belle !

21-11-2018 14:25 
Surfeur

Jusqu'au jour où on devra payer pour marcher sur le trottoir...
Je suis certain qu'ils y ont déjà pensé...
triste

21-11-2018 14:29 
Rackham

@The Dude: Oui le coup classique, mais c'est pareil en moto, en vélo, on s'y habitue et anticipe :)

@Phobe: Pour recharger les "bobomobiles", il est vrai que je n'ai pas connaissance d'un plan de développement de l’énergie à Paris, pourtant avec la seine, il y aurait matière à produire pas mal en hydraulique.

Et pour revenir à Hidalgo, je ne sais pas si c'est pour tuer la concurrence, mais c'est vrai que les vélibs sont mal fait, j'aurais préféré qu'elle s'occupe uniquement de fournir des bornes de stationnement adaptable à tous type d'engins et laisser au soin du privé de fournir une offre adaptée, ça aurait été plus flexible et moins couteux voir même rentable.

21-11-2018 17:41 
Surfeur

Rackham:

Avec tout l'air qu'ils brassent je penserais plutôt à l'énergie éolienne ! sourire

21-11-2018 17:52 
maars

+1000 ...Phobe !

çà me fait marrer ces emmerdes de citadins, on a tellement d'autres chats à fouetter en ce moment nous à la cambrousse, enfin à la périphérie comme on dit aujourd'hui... clin d'oeil
Z'ont qu'à prendre les transports en commun, ils en ont eux, ou demander qu'il y en ait plus ! ou bien ré-apprendre à marcher. Quand j'étais jeune on avait les rollers pour aller plus vite, mais fallait quand même faire des efforts... et puis je préférais marcher dans Paris, c'était agréable. Mais maintenant faut aller toujours plus vite, plus vite chez son patron.
Les trottoirs c'est fait pour les piétons et puis c'est tout.

Z'ont qu'à foutre des gilets jaunes les trottinettes !

21-11-2018 18:23 
tom4

Citation
nicoxj900
Et zou, plque d'immat, CG et tout pour les trot' électriques, monoroues, et tutti quianti ... La vie est belle !

legalement, c'est déjà le cas ou presque.
une monoroue ou trott qui roule à +6kmh devrait normalement avoir une assurance spécifique.
tout comme les VAE qui dépassent les 25kmh

mais les vendeurs "oublient" en général de le préciser :)

Citation
Rackham

Et pour revenir à Hidalgo, je ne sais pas si c'est pour tuer la concurrence, mais c'est vrai que les vélibs sont mal fait, j'aurais préféré qu'elle s'occupe uniquement de fournir des bornes de stationnement adaptable à tous type d'engins et laisser au soin du privé de fournir une offre adaptée, ça aurait été plus flexible et moins couteux voir même rentable.

uhm, vélib, avant , c'était JCD, donc privé, et que là, c'est Smovengo, et c'est toujours privé .
Du temps de vélib 1, il y avait une équipe à la mairie qui chapeautait le truc, mais c'était JCD qui gérait tout. je pense que c'est toujours le cas avec smovengo (j'avoue que ayant quitté paname, je ne me suis pas repenché en détail sur le truc)

une offre de stationnement adapté à tous, c'est comme de demander à toutes les marques de téléphone d'avoir le même chargeur :)

tom4

21-11-2018 20:48 
L'iguane

Citation
tom4

legalement, c'est déjà le cas ou presque.
une monoroue ou trott qui roule à +6kmh devrait normalement avoir une assurance spécifique.

Dans les textes, ils ne devraient même pas être sur la voie publique puisqu'ils n'ont reçu aucune homologation.
C'est là le dilemme, à la fois pour les utilisateurs et les assureurs : comment assurer un véhicule non homologué.

21-11-2018 21:44 
fift

Citation
maars
+1000 ...Phobe !

çà me fait marrer ces emmerdes de citadins, on a tellement d'autres chats à fouetter en ce moment nous à la cambrousse, enfin à la périphérie comme on dit aujourd'hui... clin d'oeil

Bah ça tombe bien : c'est une mesure de la mairie de Paris pour les parisiens ...
Comme on dit : chacun sa merde.

Pour en revenir au sujet d'origine : dans certaines zones, le "stationnement" des trottinettes électriques ou vélo en libre service (hors Velib) est fait de manière tellement responsable que ça empêche la circulation piétonne.
Certains de ces véhicules restent plusieurs semaines (mois ?) au même endroit. A croire que la boîte qui les gère se contente de les balancer sur la voie publique, et advienne que pourra.

Les seuls que je voie correctement garés sont les scooters électriques. Mais sans doute parce que, pour eux, il y a une maraude chargée (c'est le cas de le dire) de faire les échanges de batterie - et sans doute aussi parce qu'ils sont un peu moins nombreux.
Pour les vélos et les trottinettes, on est clairement dans de l'appropriation de l'espace public à but lucratif.

Juste pour comparaison, que dirait-on d'un marchand qui déposerait sa marchandise en vrac sur une place ?

21-11-2018 22:03 
L'iguane

Citation
fift
Les seuls que je voie correctement garés sont les scooters électriques. Mais sans doute parce que, pour eux, il y a une maraude chargée (c'est le cas de le dire) de faire les échanges de batterie - et sans doute aussi parce qu'ils sont un peu moins nombreux.

Peut-être aussi parce qu'ils sont immatriculés, et qu'en cas de PV c'est le dernier client qui reçoit l'amende.

21-11-2018 22:11 
fift

Oui, effectivement

Mais ça pourrait se faire avec les vélos / trottinettes : envoi de la prune à la société gérante. Charge à eux de la faire supporter (ou pas) au dernier utilisateur.

21-11-2018 22:17 
L'iguane

Encore faut-il pouvoir identifier le vélo ou la trottinette incriminés. En l'absence de plaque d'immatriculation, c'est compliqué.

21-11-2018 22:25 
Rackham

Citation
{tom 4}
{uhm, vélib, avant , c'était JCD, donc privé, et que là, c'est Smovengo, et c'est toujours privé . }

Mouai c'est du privé façon monopole, on privatise les gains et nationalise les pertes. Entre 16 à 36 millions par ans pour la mairie de Paris selon les sources.
[www.europe1.fr]

Citation
{tom 4}
{une offre de stationnement adapté à tous, c'est comme de demander à toutes les marques de téléphone d'avoir le même chargeur :)}
C'est le cas maintenant, l'europe impose un chargeur universel:
[www.numerama.com]

Penser à des systèmes flexibles et non propriétaires c'est possible, encore faut-il une volonté politique.
Mais désolé je m'égare un peu, je suis loin des trotinettes, j'arrête là respect

21-11-2018 22:55 
tom4

Citation
fift
Les seuls que je voie correctement garés sont les scooters électriques. Mais sans doute parce que, pour eux, il y a une maraude chargée (c'est le cas de le dire) de faire les échanges de batterie - et sans doute aussi parce qu'ils sont un peu moins nombreux.
je ne suis pas sur que "correctement" soit le bon adjectif :)

tom4

22-11-2018 15:46 
fift

Si, c'est le bon adjectif.

22-11-2018 15:52 
Cyrano

Citation
fift
Si, c'est le bon adjectif.

"-C'est pas un adjectif, c'est un adverbe.

-Oh, t'es chiant, Cyrano!

-Ca, c'est un adjectif…"

25-11-2018 13:58 
CLEW

Salut,

Entendu ce matin, un texte serait en préparation pour interdire la circulation de ces objets roulants électriques sur les trottoirs... la mairesse de Paris a fait des émules parmi nos politiciens. Ils sont d'ailleurs plus prompts à réagir aux idées hidalguesques qu'à celles des gilets jaunes... mépris quand tu nous tiens!

Citation
L'iguane
Citation
tom4

legalement, c'est déjà le cas ou presque.
une monoroue ou trott qui roule à +6kmh devrait normalement avoir une assurance spécifique.
Dans les textes, ils ne devraient même pas être sur la voie publique puisqu'ils n'ont reçu aucune homologation.
C'est là le dilemme, à la fois pour les utilisateurs et les assureurs : comment assurer un véhicule non homologué.

Les assureurs n'ont aucun dilemme, c'est la responsabilité civile qui couvre ce genre de sinistre.

26-11-2018 08:28 
 

Connectez-vous pour réagirOu inscrivez-vous