english
Fil RSS Facebook Twitter Instagram Pinterest Youtube Voyage

Endurance : Honda Endurance Racing

Gimbert, Hernandez et De Puniet - Honda CBR 1000 RR SP N°111

Un arrêt brutal de la compétition

Endurance 2014 : team Honda Racing - crédit photo : David ReygondeauLors de la saison 2011, Honda créait l'événement en soutenant une nouvelle équipe composée uniquement de pilotes du Tourist Trophy. Bien que très impressionnants lors des courses sur route, McGuinness, Dunlop et consorts n'ont pas réussi à s'imposer en Endurance, la faute peut-être à un manque d'expérience dans les longues courses.

La saison dernière le team a fait peau neuve en devenant véritablement la structure officielle du constructeur nippon. Rebaptisée team Honda Racing, l'équipe est toujours managée par le Britannique Neil Tuxworth. En revanche, tous les pilotes ont été changés.

On peut dire que ces changements augurent le meilleur pour Honda qui a décidé de faire confiance à trois pointures de l'endurance. On retrouvera donc Julien Da Costa, Champion du Monde avec le SERT la saison dernière, Freddy Foray, ancien pilote du SERT et du SRC Kawasaki, ainsi que Sébastien Gimbert, qui était le pilote n°1 de BMW avant son retrait de la compétition. La première saison de cette nouvelle équipe se déroule en dent de scie, mais se solde par une victoire à Oschersleben.

L'équipe conserve les mêmes pilotes pour 2015 avec l'objectif de s'imposer au plus haut niveau au guidon de la Honda CBR 1000 RR Fireblade. Ils ont manqué de chance lors de l'épreuve du Mans avec la casse de l'embrayage, mais enchainent avec une 5ème place à Oschersleben et une 7ème place à Suzuka. Malheureusement, la saison se termine comme elle avait commencé avec un abandon au Bol d'Or.

La partie technique est confiée à Steven Casaer et Christian Giglio, dessinateur et technicien moto émérite qui conduit le Team YART au titre de champion du monde en 2009.

Le Honda Endurance Racing aux 24h Motos 2016
Le Honda Endurance Racing aux 24h Motos 2016

L'équipe repart en 2016 avec la même équipe et espère aller au bout des courses de 24 heures avec une place finale à la hauteur des résultats régulièrement obtenus lors des essais et qualifications. Malheureusement, c'est avec la 12e place EWC que se solde la première épreuve au Mans. L'équipage réagit parfaitement en montant sur le podium à Portimao et en engrangeant quelques points à Suzuka. Pouvant encore mathématiquement prétendre au titre, le HER n'a cependant pas son destin entre les mains et doit s'imposer en espérant un faux pas des autres prétendants. Le team s'offre finalement la 4e place à Oschersleben et termine au pied du podium du Championnat.

Fort de cette saison encourageante, l'équipe repart en quête du titre avec le même trio de pilotes. Mais si l'équipe se connait désormais bien, rien ne peut empêcher les problèmes techniques de survenir et c'est de nouveau ce qui se passe au Bol d'Or où l'équipe est contrainte à l'abandon dans la 21e heure de course. Après la trêve, c'est armée d'une nouvelle Fireblade que l'équipe se rend dans la Sarthe pour les 24h Motos. Mais l'équipe ne parvient pas à tenir ses fortes ambitions malgré un podium en Slovaquie et termine 13e du championnat.

La Honda Fireblade 111 de 2017/2018
La Honda Fireblade 111 de 2017/2018

Pour passer un cap en 2017/2018, l'équipe décide de se séparer de Da Costa et Foray pour faire appel à Grégory Leblanc et à Yonny Hernandez. Le choix est payant puisque le trio parvient à monter sur la troisième du podium au Castellet. Mais Hernandez met immédiatement fin à l'aventure en s'engageant en Championnat du Monde Superbike. L'écurie Honda fait alors appel à Erwan Nigon pour la suite de la saison. Les bons résultats se confirment avec un nouveau podium au Mans puis une 4e place en Slovaquie. Engagée dans la lutte pour le titre avec le FCC TSR Honda France et le GMT94, la #111 décroche sur la suite de la saison, mais parvient à se hisser jusqu'à la troisième place du classement général.

Reparti en 2018/2019 avec la même équipe, Honda Endurance Racing doit composer avec un abandon après 17h de course. Pendant l'hiver, Nigon et Leblanc s'en vont tandis que Yonny Hernandez fait son retour. L'équipe désormais managée par Jonny Twelvetrees fait également appel à Randy de Puniet, qui a montré de belles choses avec le SRC Kawasaki, pour compléter l'effectif. La reprise au Mans est nettement meilleure puisque la 111 monte jusqu'à la deuxième marche du podium. La suite sera plus mitigée, même si l'écurie se positionne aux abords du top 5 elle ne terminera la saison qu'en 6e position.

Alors que la nouvelle saison 2019/2020 et le Bol d'Or se profilent, Honda Endurance Racing annonce son retrait de la compétition pour l'intégralité de la saison, laissant ses trois pilotes sur le carreau. Un coup d'autant plus dur pour Sébastien Gimbert qui comptait faire ses adieux au Bol d'Or.

Ravitaillement pour la 111 lors du Bol d'Or 2018
Ravitaillement pour la 111 lors du Bol d'Or 2018

Organisation du team Honda Endurance Racing

  • Pilotes :
    -
  • Team manager : -

Les principaux teams d'Endurance

Plus d'infos sur le Championnat du Monde d'Endurance