english
Fil RSS Facebook Twitter Instagram Pinterest Youtube Voyage

Mes casques, comme autant d'oriflammes

Je me rappelle tous mes casques, de mon premier demi-jet que j'avais acheté pour faire de la mob, à mon intégral actuel

Je me rappelle tous mes casques, de mon premier demi-jet à visière rouge rubis et noir que j'avais acheté pour faire de la mob, au Shoei actuel.

Mes casques, comme autant d'oriflammes (c) photo : Giorgio de Angelis
Mes casques, comme autant d'oriflammes (c) photo : Giorgio de Angelis

Je me rappelle très bien l'achat de mon tout premier casque pour pouvoir faire de la mob' à Blois. Je l'avais acheté rue de Rome, à Paris, dans un magasin qui existe peut-être encore. Il était rouge rubis pailleté et noir brillant, avec une visière noire aussi. J'avais collé dessus un grand autocollant représentant une sorte d'aventurier de bande dessinée avec un chapeau façon Indiana Jones et un gros sac à dos.

J'avais un casque : j'étais Officiellement un Motard. J'y faisais super gaffe. Je le posais délicatement par terre -d'où l'autocollant, censé éviter les rayures. Je le posais pas trop haut sur l'étagère à gauche de mon lit pour pouvoir le voir avant de m'endormir. C'était mon casque. Avec lui, j'allais faire plusieurs fois le tour du monde. Il a brûlé dans l'incendie de mon appart' avant que j'en ai le temps.

Ensuite, j'avais acheté un jet CGF noir mat sans visière quand j'avais eu ma première mob à Paris. A l'arrière, j'avais collé un tout petit autocollant jaune : le serpent de Saim-Hann, le vaisseau-monde Eldar. L'intérieur était en bouclette-éponge : très agréable. J'aimais bien son système de verrouillage qui faisait un "clac !" rassurant à la fermeture. Avec lui, j'avais eu mon premier accident : j'étais rentré dans le cul d'une Mini qui avait freiné trop sec pour mes pauvres tambours de 100mm. J'avais cassé le levier de décompresseur, fait basculer le guidon dans les pontets et j'avais eu un peu mal au pouce gauche. La nana dans la Mini ne s'était aperçue de rien.

Avec l'achat de ma première moto, j'étais passé à l'intégral : un Aris gris acheté chez Honda Grande Armée, qui grattait un peu des mousses de joues, avec un écran pas du tout anti-buée que je passais au liquide vaisselle à l'intérieur et pas du tout déperlant que je frottais à la Fée du Logis à l'extérieur pour faire s'écouler la pluie. J'avais mis de chaque côté deux petits symboles tribaux enchevêtrés provenant du reste de la planche d'autocollants que j'avais acquis pour habiller la tête de fourche de la GPZ.

Ensuite, j'avais trouvé un intégral bleu et jaune (FM ?) qui me paraissait bien, mais je que n'ai pas gardé longtemps parce que j'ai mis ma tête dans un Arai. Il ne faut jamais mettre sa tête dans un Arai quand on a un casque milieu de gamme : l'Arai gagne toujours. Je ne sais plus du tout comment a fini le FM.

C'était un Quart rouge, noir et blanc avec des étoiles filantes argentées. C'était mon premier Vrai Casque de Motard, une nouvelle fois acquis chez Honda Grande Armée. Avec un Arai sur la tête, je rejoignais enfin le haut du summum, le gratin de la crème, le Nirvana du Gotha de la motardie. C'est avec lui que j'avais dépassé pour la première fois les 200 km/h compteur, tout planqué derrière la bulle de la GPZ, tout mort de trouille, tout crispé, les dents serrées, prêt à garder gaz en grand aussi longtemps que je m'en sentais capable. Rien que pour ça, c'était un super casque. Il était équipé d'un Fog City, accessoire indispensable pour rouler l'hiver. C'était le Pinlock des braves : autocollant, il ne fallait carrément pas se louper lors de la pose.

Avec la SV, j'avais déniché un Arai Quantum E en soldes au BHV. Il avait les aérations de calotte qui manquaient au Quart pour aller encore plus vite. La déco était originale : bronze et bleu ciel sur fond blanc. C'est avec lui que j'avais fait mes premiers tours de roue sur Tondeuze, ma Moto Magique. C'est aussi avec lui que j'avais goûté au gromono sans être très convaincu. C'était avec ce casque que j'étais allé à Blois chercher une NS 125 R pour remplacer Tondeuze. Avec lui que j'avais essayé une Gex' 600 et une Scarver. Avec lui que j'étais allé à la Tortue. Avec lui, j'avais mis la SV-N à toc à toc sur l'A5, à la poursuite de la SV-S de Dadou qui s'éloignait sans que je puisse rien faire contre ses carbus retouchés et sa démul' plus longue.

Ce Quantum E était encore en ma possession il y a trois ans, avant que je ne me décide à le jeter : ses garnitures se décollaient, j'avais perdu l'obturateur de mentonnière dont la colle avait séché, les clapets d'aération au niveau du front ne fermaient plus et le petit pion de maintien de la jugulaire s'était brisé, ce qui fait qu'elle battait contre mon cou quand je roulais : c'était très agaçant. Mais c'était le casque avec qui j'avais roulé sur le plus de motos différentes : la SV, Tondeuze, la SLR, la NSR, la GSE, l'ER-6, la 250.

Il y a dix ans, je me suis racheté un Quantum, modèle F, encore une fois avenue de la Grande Armée. Un joli modèle vert, blanc et rouge. Il suit aujourd'hui la même trajectoire que le Quantum E : la bande de plastique souple au niveau de la mentonnière s'est décollée ; après trois démontages, les housses des mousses de joue ne restent pas en place. A l'arrière, j'ai apposé un autocollant qui laisse voir les yeux de C3-PO.

Arai ayant torpillé son réseau de distribution autour de chez moi pour une raison que j'ignore mais qui me fait bien ch..., sans trop de sous, je me suis acheté un HJC RPHA 10 (vieux casque lancé en 2010 qui a eu des successeurs plus heureux). Mauvaise pioche : le revêtement des mousses de joues est désagréable, l'écran distord l'image et s'embue malgré le Pinlock, le double D est mal fini et la petite papatte qui permet d'ouvrir celui-ci s'emmêle dans la jugulaire -suprêmement agaçant. Seul truc bien : les prises d'air supérieures, qui ridiculisent Arai. Pour le reste, j'aurais dû rester sur Arai.

En désespoir de cause, vu qu'il n'y avait plus de réseau de vente dans mon coin j'ai trouvé un Caberg, vert, blanc et rouge comme mon Quantum F. La bavette anti-remous au niveau du menton est bien, mais le vert est terne et le rouge quelconque, je n'aime pas la visière moulée, le verrouillage de l'écran est trop dur, la ventilation de mentonnière siffle de manière désagréable, les aérations supérieures sont inefficaces et font du bruit. Moralité : je roule souvent avec le Quantum F malgré ses mousses sales et tassées, sa visière plus toute jeune et son habillage qui tient avec du scotch marron moche.

Je regrette mon tout premier casque et le CGF, le Quart et mon premier Quantum. J'aurais aimé avoir assez de place pour tous les garder, avec une copie de mes cartes grises, pour me rappeler comment c'était quand j'avais 17 ans, 24 ans, 32 ans, 40 ans…

Plus d'infos sur les chroniques

Attention Kronik ! 100% mauvaise foi ! Ceci n'est pas un article ni une brève (voir historique si nécessaire). L'abus de kronik peut être dangereux pour la santé de certains. Ne pas abuser.

Commentaires

Le Modérateur

Et vous, vous avez aussi une histoire avec vos casques ? Perso, c'est le Shoei Z-One, que je rêve de voir revenir !

10-12-2019 17:54 
big fish

mon premier casque je m'en souviens pas, j'étais en mob AV42! mon premier vrai casque fut un AGV AGO acheté a Fréjus, chez Yam / Bini, je roulais en gitane testi. La frime ! ensuite j'ai eut de tout en pas chèr, jamais d'Arai ou Shoie.
j'ai aimé le GPA en intégral le modèle qui se fermait par 2 demi coquilles (le même que Pons !), j'ai aussi un modèle très rare un stratos, même genre de fermeture que le GPA. dernièrement j'ai roulé en scorpion EXO en modulable, rapport qualité / prix très correct. dans ma prochaine vie je porterai encore ce casque, sous les tropiques !

10-12-2019 17:55 
BIG83

Salu
Un MDS aux couleurs de Kent Howerton
Je l'ai encore... Il sert de nid pour les hirondelles...;
V

10-12-2019 18:55 
Peterpan

Nolan au début puis Shark par la suite !!

...surement pour la gamme de prix … Essayé Arai et Shoei en magasin ..plus attiré par Arai ..mais le prix m a conforté de rester fidèle aux Shark qui allie confort , look , sécurité..et de marque française pour un prix raisonnable ! avis personnel ! clin d'oeil

10-12-2019 18:55 
Peterpan

les hirondelles ??? like that ..c vrai qu il date un peu !!! clin d'oeil

Hirondelles%2002%20ND%20G.jpg

10-12-2019 19:01 
ben35

ça fait du bien ces kronik(s)...je me souviens de mon casque entrée de gamme (hjc sûrement) avec un gros décalco Che Guevara, nous avons fait quelques dizaines de milliers de kilomètres en GN125 et grand moment de fierté un demi tour parfait sur place en démarrant sur la neige devant mes potes de fac'... et sans me casser la gueule! magnifique ;)
Le meilleur : schuberth S2, insonorité et aérodynamisme parfaits… le shoei GT Air est à peine passable à côté.

10-12-2019 19:07 
John Fistine

J'ai toujours mon Shoei Interceptor. 2002...

J'arrive pas à m'en séparer, j'arrive pas à lui trouver un successeur digne de ce nom pour ma forme de crâne. Pas un casque aussi confortable et surtout aussi bien fini et durable.
Et mine de rien, seules les mousses de joues commencent (!!!) à être tassées, et le lock de l'écran qui a pété. Pour le reste il est toujours au top.

10-12-2019 20:21 
ventana02

Un bieffe B9 bleu blanc rouge couleurs assorties à ma yamaha 125 rdlc de l'époque, une bécane qui fonctionnait du tonerre. J'ai 47 ans et à l'époque j'en avait 17. Ce casque je l'ai eu un bon moment jusqu'à ce que l'intérieur finisse inévitablement par dépérir. Souvenir....

10-12-2019 21:23 
BIG83

Salut
》Péter
De la solidarité interprofessionnelle, tout simplement...
V

10-12-2019 21:41 
tom4

Je me souviens de tous mes casques.

le premier acheté pour le permis en 95, un ARIS tout pourri qui prenait la buée. Il y avait un Reggiani replica chez Yam, mais mon père avait refusé que je le prenne , "trop voyant quand on passe le permis".
Le Aris est au grenier
ensuite, j'ai acheté un XR800 en 97, je l'ai gardé assez longtemps.
En 2001, quand je me suis mis à la piste, j'ai acheté un 2e XR800 pour la piste, pour pouvoir économiser sur les visières.

ce XR800 a fini rapé à Carole. Du coup, j'ai écris à l'époque à Shoei qui m'a fait un chouette prix sur un Interceptor Cecchinello réplica. le casque rapé a été recyclé en casque de tricycle, je l'ai encore, mais les mousses sont tombés en poussière

le XR800 de 97 a été donné aux pompiers pour leurs exercices.
Le cecchinello a été remplacé par un XR1000, et le XR800 blanc par un 2e XR1000 pour la piste (toujours pour des économies de visières.

Je dois aussi logiquement avoir 2 casques de cross quelque part, mais normalement, à part celui donné aux pompiers, ils sont dans une armoire :)

tom4

10-12-2019 21:58 
L'iguane

Quand mon oncle m'a offert ma 1ère mobylette, mon premier achat fut un casque... et un pot. Un Shark Pioneer pour le casque, un Cobra 3 pour le pot.
Une fois le permis en poche, un passage par l'Andorre m'a permis de ramener un Lazer LZX dans mes moyens. Il était futuriste ce casque à l'époque, il passait pas inaperçu. Malheureusement un aigrefin me l'a subtilisé au lycée. L'enfoiré.

Il fut remplacé par un Shoei RF200.
Le kif ! J'avais un Shoei ! Le 1er soir, je l'ai détaillé sous tous les angles, limite je dormais avec... Il a fini rapé sur le circuit Candie. Et encore heureux, j'y étais allé sans intention d'y tourner, j'avais failli mettre le Geno...

Un Shoei X8SP le remplaça, la déco Rainey étant hors de portée de mes moyens, je l'ai pris bordeaux. Avec lui j'ai compris qu'un casque piste était fatalement hyperventilé. En hiver c'était l'enfer.

Qques annés + tard, 1er CDI, 1er chrome, 1ère moto neuve. J'ai négocié une ristourne sur mon 1er Araï, un NR3, bordeaux lui aussi, assorti au Hornet. J'aimais son confort, mais le poids et les ventilations inefficaces m'ont toujours fait me questionner sur le vrai rapport qualité-prix d'Araï.
Plus tard, il fut remplacé par le même en déco Barry Sheene. Je l'ai encore sur une étagère, j'ai juste viré tout l'intérieur à cause de la mousse qui partait en poudre.

Son successeur fut un Shark RSX Foret, il symbolise aujourd'hui mes années les plus déraisonnables, aux commandes d'un SRAD passablement optimisé... Ô tempora, ô mores...

Son remplaçant fut un Shoei Neotec, plaisir de retrouver la qualité, la finition, le confort, le sérieux Shoei.
Il y a qques mois, une occasion à ne pas rater sur une liquidation de stock, et on achète un Neotec II pour moi et un GT-Air pour Madame. Hélas, bien qu'elle l'ait longuement porté en magasin pour valider son choix, en dynamique ce casque se révèle lui faire une barre au front, du genre qui finit en hématome. Elle ne peut plus le remettre, et là je commets l'erreur de l'essayer.
Ouah ! Comme c'est léger comparé à un modulable ! Quand tu tournes la tête, y a aucune inertie, t'as l'impression d'être tête nue. Et comme c'est silencieux ! Du coup maintenant c'est mon casque.
Et le Neotec II va finir sur lecoincoin...

Voilà, ça c'est pour les intégraux. Je vous épargnerai les jets...

10-12-2019 23:21 
eric 12 bandit

Pour moi, rien que du Shoei...

Je les ai presque tous gardés, david, j'ai toujours mon Z-one, j'ai fait changer tout l'intérieur et une platine, révisé et vérifié chez Shoei, il est comme neuf !
Mon préféré, le plus beau...

Comme le reptile, j'ai fait la conn... de prendre un Araï un jour...
Plus jamais !

Aujourd'hui, après avoir pulvérisé un GT-air tout neuf, j'alterne avec le Z-one, un vieux X-Spirit à la déco perso (souvenir de ma période "pistarde") et un NXR successeur du GT-air.

Fifi, j'ai parlé à Henri du problème avec le GT-air de l'iguanette, Shoei préconise de "modeler" la calotte interne, ils ont l'habitude. Ils ne retirent pas de matière, ils opèrent par pression. A voir. clin d'oeil
Henri a été formé, il peut te faire ça en magasin.



VVVV

11-12-2019 02:11 
Berny

Du coup, le premier casque, c'étais un jet tout vilain assorti après d'une visière amovible ( quel luxe pour la pluie et le vent ) mais me souvient pas de la marque.
Le premier intégrale, un Bayard avec la visière qui se ferme avec des boutons pression...inutile de dire qu'au bout de deux trois ans les boutons pressions...y rouillaient tellement que ça fermait plus.hum
Après le luxe, un GPA enfin, pareil, quand il pleuvait, si t'avais le malheur de vouloir essuyer un peu la visière avec le gant...bah, c'étais foutu...rayée. On roulait souvent visière ouverte, misère... ( le GPA à fermeture à demi-coquille c'étais le SJ ).
Puis après et depuis que des Shark, comme Peterpan.super content
Des S 500/600 et puis, un evoline 3 et deux evo one et one 2.
J'attend le 3.ouf

11-12-2019 16:55 
Peterpan

Mon premier casque : un jet vert british avec visiére amovible assorti à la couleur de ma 102 Peugeot !

A l époque , je respectais scrupuleusement le code de la route et les limitations de vitesse limité que j ètais par la puissance de ma fusée !! lol

J ai un peu évolué par la suite au gré de mes achats moto !! lol clin d'oeil

11-12-2019 17:20 
Peterpan

Sinon , vu mon âge , j opterais plus pour un casque de ce style :

s-l1000.jpg


ou

hd100-dark-knight-helmet-1.jpg


..ou plus raisonnablement un casque Matrix ! lol

Shoei-GT-Air-Suzuki-MotoGP-Helmet-3.jpg

11-12-2019 19:04 
BIG83

Ou comme ça j'aime

w_human-head-helmets-jyo-john-mullor-2.jpg

11-12-2019 20:05 
Peterpan

Pas trop non !..j ai encore tous mes cheveux !!! ..limite je préfèrerais rouler sans casque cheveux au vent !! clin d'oeil

11-12-2019 20:57 
cajo

[attachment 32513 _humour_74248_casque.jpg]

Belle peinture non ?
pipeau

11-12-2019 22:08 
KPOK

'tain, cajo, t'as tout moisi mon post...

11-12-2019 22:47 
cajo

[attachment 32514 jmenfous.jpg]


désolé mais ... dingue V

11-12-2019 23:38 
cajo

dingue... autrement y'a d'autres modèles, couleurs et formes standard, austères et lourds de sens ! au bord des larmes
On a les oriflammes qu'on peut, hein
[attachment 32515 1211333-checknews_.jpg]

12-12-2019 11:39 
Coolapix

J'en ai eu tellement, des oriflammes, que je dois être complètement apatride :)

En fait, je n'ai jamais eu de X-Lite, Arai et Schubert. Je crois que c'est tout. C'est grave, docteur ?

12-12-2019 19:50 
Peterpan

Ca peut être grave ..tout dépend sur quelles motos tu roulais !!! clin d'oeil

12-12-2019 20:06 
fift

Moi aussi je me souviens de mon premier casque. Et de mon second. Deux Shoei : un interceptor et un XR1100.


Bon, en même temps, je n’en ai eu que deux ....
(Trois avec celui de la mob, il avait une visière fumée, j’avais enlevé tous les autocollants pour qu’il soit entièrement noir¤.
Me souviens plus de la marque...

12-12-2019 22:21 
thom

Mon premier, un AGV SJ, noir avec des décos style pilote de chasse, pour écumer les routes en MBX 50 cool
J'ai fait un vol plané de 12 mètres avec, sans l'abîmer. La MBX par contre, elle a pris cher.

Puis un shark RS2. Noir. Le "Fogarty Replica" était trop cher.
Il est tombé d'un muret. -> Foutu pas content

Re-shark RS2, que j'ai pété en même temps que ma clavicule, sur le circuit de Chambley.

Puis un schuberth S1 pro, qui a maintenant plus de 10 ans. Je cherche à le remplacer, mais je n'ai toujours pas trouvé aussi bien, selon mes critères, que ce schubert.

13-12-2019 13:26 
philfj

GPA intégral en mob dans les années 80, puis Nolan N81 plus tard avec ma première bécane, ensuite plusieurs Shoei.


Par contre, petit coup de nostalgie à l'évocation des Tortues, Le souvenir notamment d'un petit déj' à coté de KPOK au Belvédère... Lui ne se souvient sûrement pas de moi, mais moi, oui.

17-12-2019 16:35 
 

Connectez-vous pour réagirOu inscrivez-vous