english

Essai scooter électrique Bolide e-Trail

La première alternative crédible au CE-04

15 kW, batterie 6,5 KwH, 160 km, charge en 5h, 8.390 euros* (avant aides)

Cela fait 10 ans que l'on a essayé pour la première fois le fameux BMW C-Evolution, qui était un éclair dans la mare - et on sait la difficulté de cohabitation de l'eau et du feu - et plus de 7 ans que les scooters électriques ont pris leur véritable essor en France. Et depuis ces dernières années, les modèles les plus fous ont côtoyé les modèles les plus moches, le plus performant et le moins performant à tel point que le marché du scooter électrique est aujourd'hui complètement saturé. Il est d'ailleurs tellement saturé qu'il est en train de se casser la figure en France, entrainant avec lui des faillites, des reprises et des disparitions de marques disparues aussi vite qu'elles ne sont arrivées. Alors, à qui se fier, que faire et que prendre, même après avoir lu notre gros dossier sur le choix d'un scooter électrique. Au-delà de la marque, c'est l'importateur, le distributeur et son antériorité sur le marché. Les mauvais ont déjà disparu. On arrive donc sur un marché plus stable et plus mûr où le choix sérieux se réduit. Il faut dire qu'au cours des cinq dernières années, l'expérience des fabricants s'est aussi améliorée, aussi bien sur les batteries que les BMS (Battery Management System ou système de gestion de la batterie) et que les produits commencent à être plus sûrs et fiables aujourd'hui qu'ils ne l'étaient au début. Et puis, à côté de tous les scooters de petite puissance, y compris chez Piaggio avec le One, il y a quelques modèles plus haut de gamme en puissance, voire même certains qui se veulent aller concurrencer directement le BMW CE-04 en puissance et performances.

Essai scooter électrique Bolide e-Trail
Essai scooter électrique Bolide e-Trail

C'est notamment le cas du tout nouveau Bolide e-trail dévoilé à EICMA, importé et assemblé en France par Go2Roues, qui a non seulement des ateliers spécialisés dans l'entretien mais un dépôt de 1.900 m2 avec un énorme stock de pièces détachées, afin de pouvoir assurer la longévité du produit. C'est également en France que l'assemblage est finalisé avec surtout un contrôle qualité individuel effectué sur chaque scooter avant livraison. Deux raisons qui nous ont incité à vérifier sur pièces et avec un essai, si le Bolide e-trail était une énième "chinoiserie" ou plutôt un modèle qui mérite son intérêt. Essai, vidéo incluse...

Essai scooter électrique Bolide e-Trail
Essai scooter électrique Bolide e-Trail

Découverte

Il y a de tout sur le marché, du scooter assemblé n'importe comment au modèle bien fini, du modèle rétro au modèle futuriste. Le E-Trail fait partie des modèles modernes, voire adventure, tellement son look extérieur le fait furieusement ressembler à un X-ADV (ou à tout autre modèle thermique du même acabit). Non seulement, il en impose, mais il ne ressemble pas à un modèle électrique. De loin, il a tout d'un scooter thermique et on se sent en terrain connu. Autrement dit, il ressemble à du connu chez les constructeurs traditionnels.

Le Bolide e-Trail ne ressemble pas à un modèle électrique
Le Bolide e-Trail ne ressemble pas à un modèle électrique

Quand on se rapproche, on apprécie la qualité de finition des plastiques et des assemblages, jusqu'à l'écran TFT de 5 pouces ou encore à la bulle réglable (à la main, sur deux crans). Finition, accastillage, accessoires, selle... tout est homogène et plutôt qualité. Il y a certains modèles thermiques, même de marques historiques, moins bien finis. Et de l'extérieur, on est même plus près d'un 350 que d'un 125. Mais il s'agit bien d'un équivalent 125, mais dans la tranche haute.

On apprécie la qualité de finition des plastiques et des assemblages
On apprécie la qualité de finition des plastiques et des assemblages

Le E-Trail revendique en effet les mêmes performances qu'un CE-04 avec un moteur d'une puissance de 15 kW (comme le CE-04) et d'une capacité de batterie même un tout petit peu supérieure à un CE-04 (6,5 KwH contre 6,2 KwH, 72V, 45 Ah). On notera que les batteries Lithium-Ion sont faites par LG, référence en termes de qualité. Qui dit grosse batterie, dit en général charge plus longue (il ne suffit pas de donner le temps de charge, mais de dire combien d'autonomie apporte une charge). C'est cela qui fait annoncer une autonomie de 160 km pour le E-Trail (vs 130 km pour le CE-04), en mode Eco. Par contre l'E-Trail annonce un temps pour passer de 0-50 km/h plus long que pour le CE-04 (donc moins de sensations?) et une vitesse de pointe inférieure. Et on le sait, la gestion de l'arrivée de la puissance, surtout en électrique, a un impact direct sur l'autonomie. C'est ainsi que certes notre dernier essai de Next Electric annonçait 200 km d'autonomie (testé et réel) mais au prix d'accélérations TRES mais vraiment TRES douces). Et ce qui est rigolo avec l'électrique reste quand même son couple disponible intégralement et instantanément pour des départs-arrêtés "canon".

Une face avant dynamique
Une face avant dynamique

Enfin, le E-Trail intègre des batteries amovibles, ce qui permet soit de charger le scooter sur une prise domestique (via le chargeur fourni) soit sur une prise T2 de borne publique.

En selle

La selle à 800 mm est dans le standard des hauteurs de selle de scooters 125, ce qui permet une accessibilité usuelle. Mais qui dit 800 mm, dit que le conducteur d'1.70m ne posera pas les deux pieds à terre. Annoncé à 154 kilos (avec les batteries), on ne sent pas tant que ça le poids, contrario à un Next Electric, pourtant plus léger. Comme quoi le poids ressenti est souvent différent du poids réel. Et c'est encore plus vrai en électrique où l'embonpoint des batteries les fait les placer haut et un poids plus haut entraîne une sensation de poids, notamment sur les manoeuvres à basse vitesse. Rien de tel ici.

Le pilote d'1m70 met la pointe des pieds au sol
Le pilote d'1m70 met la pointe des pieds au sol

On apprécie le grand écran TFT couleur de 5 pouces, clair et lisible, avec un énorme compteur de vitesse, au milieu duquel on voit le mode en cours et deux toutes petites inscriptions avec le pourcentage de chaque batterie restante, au % près.

Grand écran TFT couleur de 5 pouces
Grand écran TFT couleur de 5 pouces

Et une application mobile - MotoFun - permet de se connecter au scooter, afin d'offrir un guidage GPS. On notera la facilité d'installation, l'écran TFT affiche un QR code qu'il suffit de scanner pour télécharger l'application sur son téléphone. La connexion Bluetooth se fait ensuite de façon intuitive sans difficulté, ce qui permet de voir afficher sur l'écran le numéro de téléphone de l'appelant. Le GPS intégré dans l'application permet ensuite d'en bénéficier également directement sur l'écran (avec un autre QR code à scanner, en autorisant l'application à utiliser l'appareil photo). Par contre, la navigation Waze n'était pas encore disponible lors de notre essai de ce modèle de pré-série et peut fonctionner avec l'application Carbitlink. On regrettera une application limitée pour l'instant, sans géolocalisation du scooter, ni mémoire des trajets ou encore moyenne de consommation et niveau de batterie.

Le scooter se connecte facilement et offre un GPS très clair
Le scooter se connecte facilement et offre un GPS très clair

Les bras se posent naturellement sur le guidon, avec un cintre idéalement placé. Il y a suffisamment de place pour les grands gabarits pour les jambes, comme certains scooters 125 sportifs et sans avoir l'impression d'avoir les genoux qui remontent, comme il fut un temps chez Kymco. Bref, RAS.

Contact

Clef sans contact keyless, on déverrouille le contacteur rétro-éclairé au tablier (ce qui permet en position intermédiaire d'ouvrir la trappe de charge ou la selle).

Système sans clé à mettre dans la poche
Système sans clé à mettre dans la poche

En mode P (parking) par défaut, il suffit d'enclencher au commodo droit, pour passer sur l'un des 3 modes de conduite : 1, 2 ou 3. Le mode 1 correspond au mode Eco, limité à 50 km/h. Le mode 3 est full avec un mode 2 intermédiaire.

Commodo droit, pour passer sur l'un des 3 modes de conduite
Commodo droit, pour passer sur l'un des 3 modes de conduite

En ville

Une prise en main de modèle électrique demande à toujours passer par le mode Eco. Les premiers scooters électriques lâchaient en effet tous les chevaux d'un coup et avec le couple disponible, notamment sur le mouillé, cela pouvait donner des frayeurs. Le E-Trail offre une vraie accélération, dynamique, mais progressive sur le premier centimètre de poignée. On est plus proche des sensations d'un scooter de 350 cm3 que d'un 125 cm3, mais sans violence absolue non plus.

Le Bolide e-Trail est plus qu'à l'aise en ville
Le Bolide e-Trail est plus qu'à l'aise en ville

Et on comprend réellement les 140 Nm de couple. Bolide a ici trouvé le juste équilibre entre sensations de performances et efficacité. Le Scooter ralentit au relâchement des gaz en donnant les mêmes sensations qu'un modèle thermique, voire en donnant une légère sensation de freinage (due au freinage regénératif?). Il ralentit ainsi bien et surtout sans se mettre en "roue libre" comme certains scooters électriques le font (ce qui est particulièrement désagréable au quotidien). Le E-Trail se révèle très bien équilibré, offrant une prise en main immédiate, naturelle. Et on démarre sur un filet de watts, quasiment sans aucun bruit (et moindre que d'autres modèles électriques émettant un vrai bruit "électrique").

On est immédiatement surpris par la qualité des suspensions, gommant parfaitement les pavés et surtout les trous parisiens. Parce que de nombreux scooters thermiques ou pas sont juste durs en suspensions. Ici ce n'est pas souple, cela absorbe bien les défauts de la chaussée et ce, aussi bien en solo qu'en duo.

Les suspensions gomment parfaitement les pavés et surtout les trous parisiens
Les suspensions gomment parfaitement les pavés et surtout les trous parisiens

Et puis on arrive très vite à 50 km/h, vitesse à laquelle, le E-Trail culmine, en mode 1. Et bien, c'est très pratique dans la plupart des villes (hors Paris où il faudrait un mode 30 km/h), ne nécessitant pas de regarder son compteur. Ceci dit, la position du compteur et sa taille permettent de savoir à tout moment où on en est.

Le freinage est ensuite à la hauteur des performances, offrant feeling et puissance avec un bon équilibre entre mordant et sécurité. Un jeune permis ne se fera donc pas peur avec, d'autant plus qu'il n'y pas besoin de prendre les deux poignées en même temps et de serrer. Le freinage s'assure à deux doigts sur les leviers.

Les pneus CST participent au look aventure
Les pneus CST participent au look aventure

Autant beaucoup de scooters sont ennuyeux en mode Eco en ville, où on a envie de s'extraire rapidement de la première ligne ou tout simplement de sentir une dynamique, le mode Eco est très agréable sur le E-Trail. Il n'y a donc pas besoin de passer obligatoirement les deux autres modes pour pouvoir s'amuser un peu.

Par contre, comme beaucoup de scooters 125, le duo entraîne un poids en hauteur et un léger ballant lors des manoeuvres à très basse vitesse en ville, notamment quand on se faufile entre les voitures et le très léger filet de gaz associé à cela entraîne un peu d'efforts; alors qu'en solo, c'est parfait.

Enfin, les pneus CST font étonnamment bien le job, y compris sur le mouillé, même si on ne les a pas poussé dans leurs retranchements (j'avoue avoir des préférences pour les manufacturiers majeurs comme Bridgestone, Dunlop, Michelin ou Pirelli pour les pneus scooters).

Et puis, comme le E-Trail revendique quasi les mêmes performances qu'un CE-04, on a fait des départs-arrêtés avec un CE-04. Et bien, il n'y a pas photo, le CE-04 met cent mètres dans la vue au E-Trail au jeu du départ arrêté.

Autoroute

Avec l'agrément en ville, on se dit que l'on va avoir le droit à une fusée sur autoroute, mais ce n'est pas le cas. On arrive rapidement aux 90 km/h et même aux 100 km/h, quitte à gagner encore quelques kilomètres si on est bien lancé, pour aller taquiner les 115 km/h, mais les 10 derniers kilomètres par heure s'obtiennent doucement. En attendant, la stabilité est parfaite sur autoroute et la protection au vent très efficace avec la bulle, d'autant que cette dernière est réglable sur deux hauteurs différentes. Et cette dernière même en position haute ne génère pas de turbulences dans le casque (il existe toutefois un pare-brise plus grand en option à 115 €).

Bulle réglable à l'arrêt manuellement
Bulle réglable à l'arrêt manuellement

Et on pourra toujours utiliser le régulateur de vitesse pour rester à vitesse stabilisée.

Sur départementales

Si la ville est son élément de prédilection, le peps des modes 2 et 3, permet de vraiment se faire plaisir, pour reprendre à toc en sortie de virage pour s'élancer jusqu'au virage suivant. On a ici bien plus de sensations qu'avec un 125 thermique, avec ce côté élastique des accélérations vraiment très agréable. Et avec le confort, y compris en duo, on peut envisager de faire une grande boucle le week-end avec (avec une recharge le soir). Et on peut alors se mettre sur le mode 2, avec une vitesse limitée à 79 km/h mais qui suffit pour se faire plaisir sur les départementales.

Le confort est vraiment excellent entre une selle épaisse et de bonnes suspensions
Le confort est vraiment excellent entre une selle épaisse et de bonnes suspensions

Freinage

Les deux disques (un disque de 240 mm à l'avant et un de 270 mm à l'arrière) offrent un bon feeling et toute la puissance nécessaire, aidés par un ABS peu intrusif (et l'ABS n'existe pas sur tous les scooters électriques). Et pour l'anecdote, il s'agit d'un freinage regénératif, même si l'apport n'est pas évident.

Confort

Le confort est vraiment excellent entre une selle épaisse et des suspensions avec amortisseur) à gaz à l'arrière absorbant très bien les défauts de la chaussée et ce, aussi bien pour le conducteur que pour le passager.

La selle est à 800mm
La selle est à 800mm

Il y a en plus de la place au niveau de l'assise, aussi bien pour le conducteur que le passager (ce qui est loin d'être le cas sur de nombreux scooters d'entrée de gamme ou conducteur et pilote se retrouvent collés-serrés). Les poignées sont trop hautes et pas assez vers l'extérieur : autant dire qu'il n'est pas facile d'y glisser les mains quand on est avec des gros gants hiver (c'est plus facile avec des gants été).

On a réussi à effectuer 130 kilomètres, en restant sur le mode 1 (Eco)
On a réussi à effectuer 130 kilomètres, en restant sur le mode 1 (Eco)

Autonomie

Le scooter est donné pour 160 km en mode Eco, 120 km en mode mixte et 80 km à fond. Après un long test en ville, en duo, avec beaucoup de départs-arrêtés et des cotes, on a réussi à effectuer 130 kilomètres, en restant sur le mode 1 (Eco). Et encore une fois, le mode Eco est largement suffisamment agréable pour apprécier le scooter. En mode 3, en duo, avec 80% d'autoroute interurbaine (A13), on a réussi à faire 120 km. Et c'est cette dernière utilisation, qui nous parait la plus réaliste pour un utilisateur devant faire à la fois de la ville, en duo et en péri-urbain. Et avec cette autonomie, on commence à avoir ce qu'il faut pour avoir juste besoin de se brancher le soir, sans peur.

Finition, accastillage, accessoires, selle... tout est homogène et plutôt qualité
Finition, accastillage, accessoires, selle... tout est homogène et plutôt qualité

Charge

Bolide annonce une charge en 4h20. Et les batteries LG sont données pour 3.000 cycles de recharge, alors que la plupart des fabricants de scooters électriques avancent plutôt 1.000 cycles de charge. Mais même à raison, de 1.000 cycles x 100 km, on arriverait sur une durée de vie de 100.000 km.

La charge sur prise T2 permet de faire descendre le temps de charge à 3h, sur une plage 0-100%
La charge sur prise T2 permet de faire descendre le temps de charge à 3h, sur une plage 0-100%

La charge sur prise T2 permet de faire descendre le temps de charge à 3h, sur une plage 0-100% (on déconseille d'attendre une décharge profonde à 0% avant de recharger).

Le fait que les deux batteries internes soient extractibles est un vrai plus, même si chaque batterie pèse 17.5 kilos, ce qui demande un peu de muscles (pour la sortir et la porter chez soi).

A noter que pour la charger chez soi et non pas sur le scooter, il faut un chargeur spécifique, en option (349 €).

On regrette juste que le niveau de charge des batteries ne soit pas indiqué, ni sur le chargeur, ni sur l'écran TFT du scooter. Il n'y a pas non plus de témoin rouge en charge et vert pour signaler la fin de la charge, ce qui pourrait être le cas. Le chargeur est toujours en mode vert clignotant, signifiant qu'il alimente. Il faut donc allumer le scooter pour voir si la charge est terminée. Par contre, le chargeur de 8A indique le temps de charge ET surtout la consommation effective.

Pratique

Il y a un vide-poche à l'avant gauche, sans clef, qui offre un peu de place, surtout pour recharger un téléphone portable, grâce aux deux ports USB présents. Et il est important le téléphone portable, dans la mesure où le scooter est connecté et permet d'afficher le GPS à l'écran (avec abonnement payant normalement, on a payé pour en bénéficier, mais l'abonnement sera offert aux clients). A noter que sur notre modèle de pré-série, la navigation avec Waze n'était pas encore fonctionnelle mais peut a priori se faire avec l'application Carbitlink.

Le coffre contient les deux batteries, le chargeur et un antivol
Le coffre contient les deux batteries, le chargeur et un antivol

Il n'y a quasi pas de place sous la selle, comme la majorité des scooters électriques, hormis pour mettre une petite sacoche et un antivol. Cela reste le vrai défaut pour un deux roues urbains qui est censé offrir un minimum de praticité. Il y a toujours l'option du top-case (en option à 249€), possible, mais cela n'ira jamais concurrencer les deux places sous la selle que l'on peut mettre dans un Honda Forza 125.

La bulle se règle hyper facilement entre les deux hauteurs, à l'arrêt uniquement par contre.

En fin, une béquille centrale complète la béquille latérale, sachant qu'il y a un système de frein parking au niveau de la poignée gauche. Un système facile à enclencher et défaire.

Révision

Il y a une révision de contrôle "rodage" après 3 mois ou 1.000 km et une révision annuelle recommandée ensuite.

Essai vidéo du Bolide e-Trail

Conclusion

Il y a les scooters sympa, les scooters endurants à grande autonomie, les scooters chers, il y a le E-Trail. Look, finition, performances le placent dans la catégorie des meilleurs scooters électriques du marché actuel, accompagné par un prix presque accessible, à 8.390 euros (hors aides, qui peuvent atteindre 2.400 euros maximum sur ce modèle). Plus performant et beau qu'un Silence pour à peine plus cher, il est surtout nettement moins cher et beaucoup plus confortable que le CE-04 qu'il veut directement concurrencer. Il reste la question des pièces et du SAV pour la longévité, au-delà de la garantie deux ans pièces et main d'oeuvre (3 ans, pièces et main d'oeuvre batterie incluse, en option), assurée d'après Go2Roues par un énorme stock acheté en tant qu'importateur exclusif de ce modèle. On voit en tout cas avec le E-Trail tout le chemin parcouru ces dernières années par le monde du scooter électrique, avec un nouveau modèle après le CE-04 qui commence à proposer une alternative crédible aux scooters thermiques (hormis la place sous la selle).

Une vraie alternative au BMW CE04
Une vraie alternative au BMW CE04

Points forts

  • look et finition
  • puissance
  • confort
  • tenue de route
  • batteries extractibles
  • duo

Points faibles

  • place sous la selle

La fiche technique du scooter Bolide e-Trail

Conditions d’essais

  • Itinéraire: ville + petites routes variées
  • Kilométrage de la moto : 300 km

Commentaires

Charlie_41

Avec 15 kw (en pointe) et 6 kw nominal, ce X-ADV à batterie est moitié moins puissant que le BMW.
Personnellement, avec un constructeur totalement inconnu, malgré les qualités et la bonne volonté de ce nouvel importateur, ça n'est pas que ce soit un scooter électrique qui me bloque le plus...

09-12-2023 22:42 
XM

je le trouve vraiment intéressant pour succéder à mon XMAX300

11-12-2023 14:34 
Charlie_41

Citation
XM
je le trouve vraiment intéressant pour succéder à mon XMAX300
Là, pour le coup, ce serait un vrai test longue durée respect

11-12-2023 22:12 
GIGI78


Merci pour cet essai. Ce scooter présente beaucoup d'aspects très positifs. J'imagine que la version définitive gommera encore quelques détails. Selon moi les points a améliorer concerne compte tenu du budget:
- la bagagerie.un top case devrait faire partie de la dotation de base;
- la protection. La bulle haute semble obligatoire pour un commuter;
- la vitesse de pointe est un poil juste. Manquerait une 20e de km/h
- Batterie est un peu juste également compte tenu des qualités routières indéniables ;
- plus de 4h pour une recharge, cela paraît long.
- le budget d'achat reste très lourd. La solution de Nerva qui propose la location de batterie en substitution à l'achat paraît beaucoup plus pertinente. On roule propre et la location des batteries correspond plus ou moins au budget essence. Avec un budget estimé hors batterie dans les 5000¤ moins la subvention de 900¤ (plus la location des batteries mensuellement ce serait plus "attractif" selon moi).

05-01-2024 13:12 
XM

je me suis rencardé un peu plus pour l'essayer, pour l'instant ce n'est possible qu'à Paris avec le véhicule qui a servi pour l'essai de David, je vais voir à m'organiser ça dans les semaines qui viennent.
par contre en discutant avec l'interlocutrice de GO2roues (très sympa et compétente , d'ailleurs) j'ai compris qu'hormis la vitrine de Paris il n'y a aucune concession physique en France. l'entretien étant tous les 5000km (donc 5 fois par an en ce qui me concerne), ça se passe en visio avec un technicien pendant 30min, pour 59¤. dans mon cas, le maintien de la garantie coûtera donc 300¤ par an, soit l'équivalent du budget maintenance du XMAX (où il y a un peu plus de boulot et de pièces quand même).
ça ne va pas forcément me faire renoncer à l'achat, c'est plutôt le feeling après essai qui me le dira, mais c'est un poste supplémentaire non négligeable de budget je trouve.

19-01-2024 07:25 
inextenza

question Une révision en visio?! On aura tout vu (c'est le cas de le dire dingue ) pas d'accord

19-01-2024 15:20 
 

Connectez-vous pour réagirOu inscrivez-vous

Bridgestone