english

Histoire de motarde

Newbies and oldbies

Vie de motard(e)s - témoignage... et APPEL DE PHARE...

Encore deux jours intenses qui donnent l'impression d'être partis très loin, très longtemps et d'avoir rencontré des gens tous aussi divers les uns que les autres mais tous réunis autour de leur moto.

Pas de chance. Je vais enfin chercher ma moto de kéké réparée après la chute, elle est magnifique avec ses carénages neufs ! Non, ne pas rentrer tout de suite, lui faire faire un tour ! Quelle impression idiote de rouler en se disant que ça y est, c'est de nouveau la plus belle !!! Je tourne, vire et atterris comme souvent au plateau voir l'ancien moniteur. Comme toujours, plusieurs anciens élèves se retrouvent, le "bar" est ouvert. Arghhhh ! Ya quelque chose qui ne va pas ! Mais oui, les motocollants, ils ont oublié de me remettre les motocollants sur le sabot ! Evidemment, vous allez dire comme Pat(ix) : c'est pas grave. Et comment ça, c'est pas grave, hein ? Ma p'tite touche de turquoise sur le sabot ? Et mes "600" ? Et ma moto au bout de six mois qui n'est toujours pas comme avant ? Rhaaaa ! Bon, elle est belle quand même ! Rapide calcul aujourd'hui : 19000 km, elle m'aura emmenée en 9 mois, rhoooo !!! Le piedddddddd !

Téléphone de Fabien qui fait son tour de France, il ne va pas tarder à arriver. Il ne comprend pas bien mes indications et me donne rendez-vous dans une rue barrée. Je sais à l'avance qu'il va m'avoir trouvé un terrain à graviers, et sur mon territoire encore ! Pffft ! Même plus peur ! Nous voilà partis pour une petite pause chez moi. Chute le matin de Fabien qui le fait boiter mais sans rien de vraiment grave. Papotages, téléphones innombrables pour savoir si on retrouvait Tuttle, si quelqu'un avait des nouvelles de Shooting Star and Cie avant le rendez-vous pour le restau que LCF nous avait choisi. Pour ceux qui suivent, deuxième rendez-vous aussi bizarre que le premier mais il n'aime pas faire simple, je crois !!! Cela dit, une fois que vous êtes assis dans les dits restos, c'est bien, vous pouvez lui faire confiance, juste le Roadbook à vérifier avant de le retrouver :)).

Les newbies partagent leurs expériences moto, mécanique -je reste poliment en dehors de la conversation :))-, FRM ou personnes connus des uns et des autres. Repas encore entrecoupé de téléphones pour mettre au point la journée du lendemain. Pas facile entre ceux qui ne savent pas s'ils viendront vu l'heure matinale du départ ou le risque de pluie. Pas facile non plus de concilier un passage à Lédenon le matin pour être à Manosque à 12h 30 et veiller à ne pas risquer le retard de la fois dernière. L'heure avance, on a une longue journée demain.

Euhhhh.... Beaucoup beaucoup de mal pour repartir par les petites routes pavées à prendre à angle droit avec la fatigue et le verre de vin. Planté les freins une fois quand j'ai compris que je visais le mur en face au lieu de tourner, et re, une deuxième fois, manoeuvre lamentable mais personne n'a rien vu, hein, Fabien était devant :)) Le garage commence à être à saturation de motos, il me faut pousser le CX 400 de fiston. Pfffft ! Facile maintenant, même s'il faut en sortir en faisant une gymnastique pas possible :)) Fabien avait lu que j'avais des problèmes d'ordi et se propose très gentilment de regarder malgré l'heure plus que tardive. Ce n'est pas encore ça mais l'heure a sacrément tourné et il faut se lever demain !

Pat(ix) -avec Béa- qui connaît bien les distances et les temps nous avait donné rendez-vous à 10 h à Lédenon. On part presque à l'heure, tranquilles par l'autoroute très chargée, j'en profite pour me tromper de sortie comme il se doit et Fabien décide d'accélérer un peu. Bref, tout le monde à l'heure, sissi :)) Présentations un peu rapides de fiston et son inséparable en Ducat à Pat(ix) et Fabien et nous voilà partis pour rejoindre Le Philo et Dame Jo. Pat(ix) roule bien. Arghhh ! Je vous vois venir ! Bien sûr, il roule bien, il enroule facile ! Bien dans le sens d'un peu rapide pour Fabien qui nous dit que ça va mais qu'il ne faudrait pas plus. J'hésite à me mettre derrière mais je me fais prendre par le plaisir de suivre le lièvre devant qui m'ouvre la route et roule à un rythme que je peux suivre. Un passage avec de belles courbes bien prises et l'arrivée sur Manosque avec ses virages et un "s" où je me fais surprendre. Accueil très chaleureux de Dame Jo, Le Philo, Loïc et voilà la petite troupe en route vers la terrasse d'une cafétéria. Je propose de garder toutes les affaires pendant qu'ils vont chercher les plateaux et surveiller les motos. Il y avait aussi un VTR full kéké et une autre. Un couple arrive et l'homme se met à s'extasier devant la plus belle en expliquant à sa femme qu'il avait eu la même. Pensez bien que c'était la mienne, la plus belle !!!! La discussion s'engage, et pour ceux qui suivent : Rhhhhhhhhhhhhoooooo ! Le voilà me complimenter sur ma bande de peur !!!! Honnêtement, c'est vrai que je l'ai usée dans la Corniche mais une petite pensée à fiston me fait pouffer de rire intérieurement !!!!

Repas bien agréable où nous regardons quelques photos que je venais d'avoir de la Tromph Party et je suis ravie de voir le sourire de Dame Jo qui se rappelle les personnes présentes et le coup de téléphone que Tromph lui avait donné avec le salut en choeur des personnes présentes ce soir là. Discussions diverses, Fabien nous apprend comment il s'est mis à la moto, aurait aimé nous faire partager le pot de l'amitié avec son eau de vie, mais non, ce n'est pas raisonnable ! Ils partent eux vers Embrun et Barcelonnette, moi, je retourne sur Lédenon voir fiston. Nous nous séparons donc là avec la promesse de nous revoir prochainement. Merci à Pat(ix) qui m'avait indiqué les villes pour le retour, clair et efficace.

Sur la route, je rejoins visiblement un motard pro suivi d'un newbie. Joli à voir : le newbie cherchait à passer exactement dans les traces du premier, freinait quand le premier freinait, cela me rappelait tellement de balades où j'ai vécu ce genre de choses que je suis restée un long moment derrière à regarder avant de doubler. Bien roulé pour arriver à Lédenon, sur cet accès de piste complètement défoncé, je double et me retrouve derrière quelqu'un qui faisait de grands signes dans une voiture. Tiens, on dirait Shooting Star, ménon, ce n'est pas possible, à cette heure- là, en voiture, non, tu dois encore avoir des problèmes de vue ! Ben non ! C'est bien eux ! Harnachés tout en cuir, tenues moto mais c'est pour tromper l'ennemi !!! Ce sont des excuses, la route de la veille et le risque de pluie ? Pffft !!!

Moment où la troupe des enfants est là et je suis bien fière de faire les présentations entre les FRMistes et assimilés et les copains TDM, Ducat, belle-fille. Regards à la course des 1000 où Bruce Rulfo parti en 20 et quelque position finit premier à l'aise et Ducat nous emmène avec Vincent le long du circuit voir les ProTwins. Rhoooooo ! Juste à l'endroit où les pilotes changent d'angles, là où je me régale de les voir sortir le genou, pencher, se relever, voir les motos qui se dandinent aux passages de vitesses, le tout agrémenté des commentaires et onomatopées de Ducat qui les reconnaît toutes. Quel moment !!! Retour au paddock avec Vincent qui prend le ZZR et j'en profite pour enfin squatter la selle du 900 SS. Euh !!! Un peu perchée, là !!!! Dis, c'est quand que tu m'emmènes en vrai ? Bien évidemment, Vincent comme tous les autres ne tarie pas d'éloges sur laplusbellemotodumonde !!!!

Ducat répare les blessures de la CB de fiston tombé un tour avant la fin. Quelques moments ensemble encore, on se sépare, le temps menaçant se met à la pluie pour le retour et il faut encore mettre le réveil pour partir à 6h voir fiston qui fait le repêchage. Il finira bien par tous les pourrir :)))

Dernier salut aux FRMistes qui passent pendant que je fais le plein. Bye tout le monde en vous souhaitant beau temps pour la Corniche des Cévennes demain !!!

-- V My Dreamy

Vous avez aussi une aventure à raconter ? Ecrivez la moi et je la publierai :-)

ByMyCar