english

Superbike : première position pour Carlos Checa à Salt Lake City

L'officiel Honda Carlos Checa remporte une énorme Superpole sur le circuit de Miller aux Etats-Unis

WSBK à Salt Lake City (USA) : Carlos Checa (Hannspree Ten Kate Honda) le sait parfaitement. S'il veut conserver ses chances face à Troy Bayliss (Ducati Xerox) au championnat du monde Superbike, il doit marquer un maximum de points et remporter très vite sa première victoire en Superbike. A-t-il trouvé la voie aujourd'hui ? En tout cas l'officiel Honda a remporté une énorme Superpole sur le circuit de Miller. La première de sa carrière en Superbike avec un chrono de 1'48.193. Il bat ainsi le record de la piste établi en 2006 par Ben Spies en championnat Superbike Américain d'une seconde pleine. Derrière l'Espagnol, on retrouve le toujours très véloce et étonnant Max Neukirchner (Suzuki GSX-R 1000 Alstare). Seulement 15e la veille, le jeune Allemand a pris toute la mesure de la piste Américaine pour s'installer en deuxième position sur la grille de départ à 3/10e s de Checa. Troy Bayliss et Michel Fabrizio (Ducati Xerox) complètent cette jolie première ligne en imposant les deux Ducati officielles aux troisième et quatrième places.

La véritable sensation du jour revient au Japonais Noriyuki Haga (Yamaha R1 Motor Italie). Parti à la faute ce matin lors de la séance qualificative, l'officiel Yamaha s'est relevé avec une fracture de la clavicule droite. Conduit immédiatement à l'hôpital à proximité du circuit, il y passe une série d'examens avec pour seule obsession de participer à la séance de Superpole de l'après-midi. Malgré sa fracture, il va effectuer une série de trois pompes face aux médecins éberlués pour prouver qu'il peut tenir en selle sans souffrir. Qualifié en 16e position malgré sa chute, Haga poche de glace sur l'épaule et très légèrement anesthésié localement, va participer à la séance de Superpole. Tous les regards sont rivés sur lui. Personne n'en revient, même au sein de son team on écarquille les yeux. Un grand coup de chapeau à ce guerrier qui a dû serrer les dents pour se qualifier en dixième position avec un chrono loin d'être ridicule, juste derrière Max Biaggi (Ducati Sterilgarda). Demain matin, les médecins décideront si Haga peut participer à la course, car un gros hématome s'est formé au niveau de la fracture.

Décidément ce samedi s'est déroulé sous le signe de l'émotion. Très rapide ce matin lors de la séance officielle, Régis Laconi (Kawasaki PSG-1) accroche le troisième temps de la séance. Sur ce circuit à la fois technique et rapide il se régale au guidon d'une Kawasaki retrouvée. Le dribble qui empoisonne le pilote tricolore depuis le début de la saison au guidon de la ZX-10R a quasiment disparu. On le voit en piste, Laconi a retrouvé sa confiance et se permet d'élever le rythme. Il confirme lors de la superpole avec le septième temps. Régis partira demain depuis la deuxième ligne

Demain, lors des deux courses, il faudra aussi compter avec la présence de Troy Corser (Yamaha Motor Italia) qui a montré lors des différentes séances d'essais qu'il était très rapide. L'Australien est un peu passé à côté de son tour de Superpole (5e sur la grille), mais il se mêlera à coup sûr à la lutte en tête qui devrait départager Checa, Neukirchner et Bayliss.

Déception en revanche pour Sébastien Gimbert (Yamaha France GMT 94) qui doit digérer une qualification en 24e position pour la R1 qui l'a privé de la séance de Superpole. David Checa (Yamaha France GMT 94) en 26e position souffre beaucoup de sa hanche et ne se fait guère d'illusion pour le deux courses de demain.

Plus d'infos sur le Championnat du Monde Superbike

dafy