Menu
Fil RSS Facebook Twitter Instagram Pinterest Youtube Voyage

FSBK : Leblanc confirme à Nogaro

Grégory Leblanc le plus rapide sur la piste de Nogaro

2ème étape du Championnat de France Superbike

FSBK : Leblanc confirme à NogaroA Nogaro, sur les terres gasconnes, se tient la 2ème étape du Championnat de France Superbike. Les quelques averses matinales ont rapidement été dissipées, permettant à la piste de sécher en milieu de matinée, offrant ainsi un spectacle des plus agréables aux nombreux spectateurs venus s’installer autour du circuit Paul Armagnac.

LEBLANC CONFIRME

C'est à Nogaro que Grégory Leblanc a reçu l'année dernière son titre de Champion de France. Il confirme cette année avec une régularité sans faille. Gregory Leblanc (Kawasaki SRC – Pirelli) remporte cette première séance en 1’27'906. Après sa prestation en demie teinte : 1 pôle en course 1 et une 16ème place en course 2, Grégory Leblanc se devait de faire bonne figure. Aujourd'hui c'était bien lui l'homme le plus rapide sur cette piste de Nogaro.

Sébastien Gimbert (Race Experience – Honda - Dunlop) le confesse, il a « beaucoup travaillé cet hiver » et compte bien lui aussi trouver sa place régulièrement sur les podiums du championnat de France FSBK. Consciencieux, appliqué, le N°7 signe le deuxième meilleur temps en 1’28'838.

David Muscat (Ducati - Michelin), figure emblématique du club ASM Armagnac Bigorre, compte bien oublier l’étape du Mans. L’expérimenté pilote Ducati, a chuté dans les derniers tours sur le circuit Bugatti alors qu’il était bien lancé pour tenter d'accrocher un podium.

Muscat rappelle qu’il est sur son « Circuit » en signant le 3ème temps de la séance qualificative. « C’est un privilège de courir ici, il y a véritable degré de professionnalisme à Nogaro, qui fait de cette étape, une étape unique pour moi ».

Après avoir terminé 6ème aux 24 Heures du Mans la semaine dernière, le GMT94 arrive à Nogaro, avec une moto encore plus performante. Yamaha et sa nouvelle R1 montée en Dunlop, ne cessent de progresser sous l’égide de Christophe Guyot, manager du Team.

Diminué physiquement par une chute lors des essais des « 24 heures », David Checa, n’aurait jamais fait « l’impasse » à Nogaro et affiche le 8ème temps de la première séance d’essais.

En catégorie Stock, dans l’impulsion de sa performance au Mans, c’est de nouveau Kenny Foray (GMT94 – Yamaha – Dunlop), s’illustre suivi de très près par Nicolas Pouhair (BMW – Dunlop). Emeric Jonchière (BMW – Pirelli) s’adjuge le troisième temps en 1’30’658.

Décidemment Grégory Leblanc est l’homme à suivre ce week-end, le pilote fait coup double aujourd’hui en signant également le meilleur temps de la deuxième séance d’essais en 1’28'196.

Au même titre que lors de la première séance, Sébastien Gimbert termine deuxième en 1’28'890. Greg Black (Junior Team Le Mans Sud - Suzuki – Dunlop), auteur d’une très belle séance, a brillé de part sa régularité et signe, à 3 tours de la fin de la séance, le troisième meilleur temps en 1’28'895.

A noter, la performance en demi teinte de Stéphane Pagani (Ducati – Pirelli), qui termine 11ème de la première séance. Avec son N° 71, l’autre régional de l’étape avait à cœur de se rattraper devant son public.

Au final en catégorie Stock, c’est Maxime Cudeville (Kawasaki – Pirelli) qui s’impose devant Kenny Foray (GMT94 - Yamaha - Dunlop) et Gabriel Pons (Kawasaki – Pirelli)

SUPERSPORT / TROPHEE PIRELLI : DEBISE TROP RAPIDE POUR SES ADVERSAIRES

Après deux chutes lors de la première étape au Mans, Louis Bulle (Yamaha – Pirelli), tient à montrer à ses adversaires qu’il compte bien retrouver son niveau et trouver sa place sur le podium.

Nogaro semble d’ailleurs inspirer le pilote du MC Annemasse, qui signe, au bout du 6ème tour, le meilleur tour de la séance d’essai en 1’33’439.

Bulle, sera cependant devancé par un Hugo Clere (Yamaha – Dunlop) déterminé, qui s’empare du meilleur temps provisoire en 1’30 ‘632.

Une tâche d’huile a compliqué la performance du leader provisoire du championnat. En effet, Robin Camus (Suzuki – Dunlop) a chuté au 9ème tour, suivi par Louis Bulle, décidemment malchanceux depuis le début de la saison.

La direction de la course a décidé de présenter le drapeau rouge, afin de nettoyer la piste et assurer une sécurité optimale aux pilotes.

Après une dizaine de minute, les pilotes s’élancent de nouveau. Clere, continue à prendre tous les risques pour améliorer son temps, si bien qu’il va à la faute, heureusement sans se blesser. Il ne parviendra pas à améliorer son temps et terminera donc 3ème de la séance d’essai en 1’33'469.

A la mi-séance, Cédric Tangre (Suzuki – Pirelli) et Valentin Debise (Honda – Dunlop) sont au coude à coude, c’est le pilote licencié au club Mecasport qui prend l’ascendant en signant le meilleur temps en 1’32'325, suivi de près par Cédric Tangre et Hugo Clere.

En Pirelli 600, Thibaut Gourin (Yamaha) réalise le meilleur temps de la catégorie devant Yvan Laetzig (Yamaha). Félix Perron (Yamaha) signe quant à lui le 3ème temps de la première séance.

En 2ème séance, on prend les mêmes et on recommence sur une piste totalement sèche.

Valentin Debise confirme et améliore de près de 2 secondes sa performance matinale et s'adjuge le meilleur temps en 1’30'505.

De son côté, Cédric Tangre gagne plus de 3 secondes sur son meilleur temps pour terminer 2ème de la dernière séance du jour en 1’30'596.

Hugo Clere s’octroie le 3ème temps et partira donc en 3ème position de la seconde course de dimanche.

En Pirelli 600, Thibaut Gourin, décidément très régulier, devance Yvan Laetzig et Karl Croix (Yamaha).

DELANNOY – ROUSSEAU TROP RAPIDES

Après un début de course, très engagé, c’est au 4ème tour que l’équipage Delannoy / Rousseau (Suzuki) parvient à prendre l’ascendant sur Moreau / Gadet (Suzuki). Delannoy / Rousseau, à l’image de ses 2 victoires aux Mans, poursuit sur sa lancée et remporte la course avec plus de 16 secondes d’avance sur la paire Moreau / Gadet.

Huet / Arifon (Suzuki), pourtant leaders, subissent une coupure moteur dans la courbe de l’aviation les reléguant en fond de peloton. L’équipage breton entame alors sa remontée, pour terminer à la 3ème place.

En F2, Guignard / Poux parti en 6ème position, termine 7ème du classement scratch et remporte ainsi la catégorie, juste devant l’équipage féminin Leblond / Farnier, la famille Olliger complète le podium.

La course en vidéo

SUIVEZ LE CHAMPIONNAT


En partenariat avec Motors TV et Sport +, les magazines Wheelies et Motard reviendront en images à travers des reportages sur les épreuves du Championnat de France Superbike.

Diffusions pour cette épreuve :

Motors TV : le mercredi 29 Avril.
Sport + : le samedi 2 Mai.

PROCHAINS RENDEZ-VOUS 2015

23-24/05 (86) – Le Vigeant – Val de Vienne Moto
13-14/06 (30) – Ledenon – MC Ledenon
27-28/06 (58) – Magny Cours – MC Nevers et Nièvre
05-06/09 (93) – Carole – MC Motors Events
26-27/09 (81) – Albi – MC Albi

Plus d'infos sur le FSBK à Nogaro