Menu
Fil RSS Facebook Twitter Instagram Pinterest Youtube

24 heures motos : le trophée pour le GMT 94 !

le YART et le SRC complètent le podium au bout de 860 tours

La première victoire de Yamaha depuis 2009

24 heures motos : le trophée pour le GMT94La 40e édition des 24h motos a encore prouvé que rien n'est jamais joué d'avance en endurance et le podium s'est joué jusqu'à la dernière heure avant de voir la victoire du GMT 94. Une victoire qui fait du bien à Yamaha qui n'avait plus remporté l'épreuve depuis 2009 et qui va la savourer encore plus puisque la seconde place est aussi occupée par une moto de la marque aux trois diapasons. Jusque ce matin, le YART menait la course d'une courte avance, mais la pression du GMT94 a fait céder le team qui se contentera de la deuxième place alors qu'il avait mené la majorité de la course. Kawasaki n'aura pas sa quatorzième couronne mais le team français SRC, titulaire du trophée des 24 Heures Motos a réalisé une prouesse en montant sur la troisième marche du podium, notamment après la chute de Randy de Puniet et tous les arrêts au stand de la nuit. Et cette troisième place s'est faite à la force du poignet puisque la #11 ne remporte cette troisième place qu'avec 45 secondes d'avance sur la Suzuki GSXR 1000 du SERT après 860 tours ! La #11 se contente ainsi de la troisième place, au terme d'une course à rebondissement, remportée par le GMT94 de Christophe Guyot !

Un superbe duel engagé dans les derniers tours par la Yamaha de Mike Di Meglio a redonné un coup de fouet au Mans qui se réveille d'une nuit sous le brouhaha des moteurs. Très incisif, le pilote français a envoyé dans le décor la Kawasaki du EVA RT Webike Trick Star.U Les commissaires avaient alors ouvert une investigation. L'incident a finalement été classé comme un fait de course. Grignotant les secondes, le pilote toulousain a permis au GMT 94 de prendre la tête des opérations, pour ne jamais la perdre.

Le podium est complété par la Kawasaki ZX-10R du team SRC. Un week-end qui ne s'est pas déroulé comme prévu pour l'équipe Française. Randy de Puniet, un peu trop rapide dans un virage a chuté, abîmant la machine qui a ensuite perdu en fiabilité. Elle a ainsi souffert de divers problèmes mécaniques, nécessitant de repasser trois fois au box pour les réparations. Le podium aura été compliqué à aller chercher, face au SERT, quatrième, mais qui est longtemps resté collé au SRC. Le F.C.C. TSR Honda complète le top 5 après une course solide et régulière.

Au niveau des Stock, l'écurie bourbonnaise du Yamaha Viltais Experience a impressionné le paddock en menant la course sur la première moitié. La fiabilité a cependant fini par leur faire défaut. Victime deux fois dans la nuit et dans la matinée d'une problème au niveau du filtre à huile, puis accidentée à trois heures de l'arrivée, elle réussit malgré tout à se hisser à la troisième place du classement stock. C'est le Tati Team Beaujolais qui remporte la catégorie, avec une belle sixième place au classement général. La deuxième place est occupée par le team Moto Ain CRT, qui est parvenu à passer entre les nombreux pépins mécaniques et autres accidents.

Plus de 20 abandons

La course a été marquée par de nombreux accidents, souvent causés par des pannes mécaniques. Au niveau des abandons, on citera par exemple la boite de vitesse cassée de la #50 du team April Motor Events, en début de soirée. Ils ont ouvert la boite et le troisième pignon est descendu tout seul. Autre abandon ce matin : le Bolliger Team Switzerland, qui a du stopper la course en raison d'une panne mécanique irréparable. La Kawasaki suisse était pourtant bien placée et pointait dans les places d'honneur au classement. On notera également la malchance de Jules Cluzel pour son arrivée aux 24 Heures du Mans avec le team Auvergnat LMD63. Ils ont baissé le rideau de leur garage après 372 tours parcourus.

La tableau des résultats et le classement finale des 24h motos

Pos. No. Cat Equipe Tours Ecart Meilleur tps
1 94 EWC GMT94 YAMAHA 860 - 1:36.511
2 7 EWC YART - YAMAHA 860 19.819 1:36.305
3 11 EWC TEAM SRC KAWASAKI 848 12 Lp. 1:36.094
4 1 EWC Suzuki Endurance Racing Team 848 12 Lp. 1:37.061
5 5 EWC F.C.C. TSR Honda 843 17 Lp. 1:37.341
6 4 SST Tati Team Beaujolais Racing 837 23 Lp. 1:38.435
7 96 SST MOTO AIN CRT 834 26 Lp. 1:38.243
8 14 EWC MACO RACING Team 831 29 Lp. 1:38.441
9 333 SST Yamaha Viltaïs Experience 829 31 Lp. 1:37.903
10 3 SST AM Moto Racing Competition 824 36 Lp. 1:39.316
11 111 EWC Honda Endurance Racing 822 38 Lp. 1:37.828
12 10 EWC EVA RT WEBIKE TRICK STAR 821 39 Lp. 1:37.874
13 41 EWC Rac 41 820 40 Lp. 1:38.518
14 57 SST DL MOTO Racing 814 46 Lp. 1:38.764
15 26 SST Zuff Racing Team 811 49 Lp. 1:39.507
16 2 EWC Team R2CL - MKS - Partelya 808 52 Lp. 1:37.882
17 18 SST Team 18 Sapeurs Pompiers 807 53 Lp. 1:38.405
18 44 SST No Limits Motor Team 806 54 Lp. 1:39.291
19 37 EWC Space Moto 37 805 55 Lp. 1:41.800
20 27 SST CREO TRT27 BAZAR 2 LA BECANE 803 57 Lp. 1:39.680
21 65 EWC Motobox Kremer 798 62 Lp. 1:39.951
22 55 EWC National Motos 797 63 Lp. 1:38.512
23 114 SST MOTOS ACTIVES SPORT 14 794 66 Lp. 1:41.745
24 56 SST GERT 56 by rs speedbikes 793 67 Lp. 1:39.040
25 45 EXP Metiss JLC Moto 793 67 Lp. 1:40.564
26 51 SST MOTOSTAND ENDURANCE 792 68 Lp. 1:42.182
27 40 SST Motard Center fast team racing 790 70 Lp. 1:40.633
28 9 EWC TECMAS - BMW 785 75 Lp. 1:36.929
29 86 SST PIT LANE ENDURANCE 778 82 Lp. 1:41.148
30 19 SST GIRLS RACING TEAM 777 83 Lp. 1:43.688
31 21 SST FALCON RACING 761 99 Lp. 1:40.722
32 212 SST Team Dunlop Motors Events 744 116 Lp. 1:40.700
33 15 SST MB MOTORS TEAM 728 132 Lp. 1:38.354
34 30 SST TEAM NO LIMIT 37 712 148 Lp. 1:40.799
35 72 SST Junior Team LMS Suzuki 692 168 Lp. 1:38.512
36 32 EWC Team Rabid Transit 688 172 Lp. 1:40.804
37 81 STW No Limits Special Team Ducati 688 172 Lp. 1:44.848
38 8 EWC Bolliger Team Switzerland 557 303 Lp. 1:38.243
39 52 EWC EKO IVRacing BMW CSEU 532 328 Lp. 1:38.280
40 121 STW DUCATI ESPRIT RACING TEAM 472 388 Lp. 1:39.964
41 59 SST Interbike by Tovami Racing Team 446 414 Lp. 1:40.466
42 35 SST TMC 35 445 415 Lp. 1:40.573
43 24 SST BMRT 3D MAXXESS NEVERS 392 468 Lp. 1:38.759

Plus d'infos sur les 24 Heures Motos

Commentaires

Karalex

Superbe course d'endurance ! heureux de vous avoir fait vivre cette course, sans dormir pendant 24h...

16-04-2017 15:09 
Luch1801

Le tableau des résultats avec le classement final, c'est bien, mais cela serait encore mieux avec une colonne pour la marque de la machine ...

17-04-2017 20:04 
Le Modérateur

Toutes les infos sur chaque team (et les détails sur leur moto) sont via le lien : voir les teams d'endurance. On met à jour à chaque épreuve du championnat d'endurance sourire

17-04-2017 23:02 
Godzilla

Une course de furieux.
Finir à 20 secondes du vainqueur après 24h de course, c'est toujours impressionnant.
Pole de De Puniet, course de fou de Di meglio, les pilotes de chasse se sont bien adaptés à l'endurance.

Bien dommage que Kawasaki ne laisse pas le SRC faire tout le championnat.
Des radins en fait. Pas présents en MotoGP, seulement en WSBK, 'pourraient trouver un budget pour faire l'endurance.ange
La moto est mûre, l'équipe est rodée, les pilotes sont rapides, tout est prêt.
'Pourraient lutter contre le YART, le GMT94 et le SERT quand ils auront cerné la nouvelle GSXR.


La première superstock est sixième, à seulement 23 tours du premier, pas mal du tout.

17-04-2017 23:17 
eric 12 bandit

Le SERT, avant de cerner la nouvelle machine, il faudrait que Yosh leur fournisse les pièces...

Même pas certain qu'elle soit prête pour la prochaine épreuve...
Si on rajoute à ça le fait qu'il manque un pilote (Anthony était le plus rapide des trois au bord des larmes ) et le patron...

Ils sont salement handicapés le SERT.
Pour gagner avec la machine de 2009 il faut que les autres abandonnent.


VVVV

17-04-2017 23:30 
CLEW

Salut,

Du suspens jusqu'à la fin et les deux premières places pour Yam qui n'avait été à pareille fête au Mans depuis 2009...

Des machines encore en phase de développement pour certaines écuries qui ont parfois préféré conserver la machine de l'an dernier.

Un peu limite le passage de Di Meglio qui sort la Kawa n° 10. Simple fait de course pour les commissaires qui ne le sanctionnent pas. Cela étant il aurait pu y avoir des blessés et il aurait aussi pu finir par terre sur une telle action. Un petit manque de maturité ou un peu trop de fougue c'est selon.

V

Etienne

PS on voyait bien la banderole du repaire sur les images de l'équipe 21

18-04-2017 17:22 
eric 12 bandit

Ah ça, le blockpass de Mike sur la Kawa, c'est du rarement vu en endurance, surtout à 5 heures de l'arrivée...

Il devait penser que c'était le dernier tour d'un GP question



VVVV

18-04-2017 17:43 
Le Modérateur

Yes, on avait des bannières du Repaire sur le circuit et au niveau des tribunes... et pour ceux qui étaient sur place, il y a eu une vidéo du Repaire passée sur tous les écrans géants pendant toute la course.

merci de nous avoir suivi

18-04-2017 22:52 
l'ancien

Les bannières du Repaire étaient aussi bien visibles à la télé ! Merci à Eurosport d'avoir diffusé les 24 heures non stop. Superbe course. J'étais à fond derrière le GMT 94, mais je trouve aussi un peu curieux que la direction de course n'ai rien dit sur le dépassement plus que limite de Di Meglio...

20-04-2017 10:20 
 

Connectez-vous pour réagirOu inscrivez-vous