Menu
Fil RSS Facebook Twitter Instagram Pinterest Youtube

Royaume-uni : formation exigée pour les drones

La mesure concerne les propriétaires de drones de plus de 250 grammes

Interdiction de zones de survol en projet

Royaume-uni : formation exigée pour les dronesLe Royaume-Uni a décidé d'encadrer plus strictement l'utilisation des drones. Les propriétaires d'appareils de plus de 250 grammes devront prochainement s'enregistrer. Et 250 grammes concerne donc la majorité des drones de loisirs avec caméra embarquée, comme par exemple le tout dernier Spark de chez DJI, qui se veut élargir l'utilisation de ce type d'appareils.

Les propriétaires anglais, devront donc après avoir fait savoir qu'ils utilisent un drone, passer une formation à la sécurité. L'étape suivante consistera à passer un test pour prouver qu'ils "comprennent les règles de sécurité et de respect de la vie privée", selon le ministère des Transports. Aucune date de mise en oeuvre n'a pour l'instant été donnée.

Comme la plupart des pays, le gouvernement britannique projette également d'interdire le survol de certaines zones sensibles, comme les aéroports et les abords de prisons. Ces zones pourraient être intégrées dans la mémoire du logiciel faisant fonctionner le drone, permettant d'éviter à coup sûr ces zones. Des constructeurs comme DJI sont prêts à soutenir cette mesure d'évitement de ces zones, sachant que de nombreuses applications permettent désormais de connaître les zones interdites.

Plusieurs accidents aériens auraient également été évités de justesse sur le territoire, notamment avec des hélicoptères.

Le Royaume-Uni n'est pas le premier à proposer un plan de réglementation de l'utilisation des drones. Aux États-Unis, un projet similaire a été conduit devant les tribunaux, mais il n'est toujours pas entré en fonction même si toute utilisation d'un drone demande son enregistrement (pour un coût de seulement 5 dollars).

Plus d'infos sur les drones