Menu
Fil RSS Facebook Twitter Instagram Pinterest Youtube

Un Maire interdit les radars

Un arrêté municipal pour interdire les voitures avec radars embarqués dans sa commune

Un Maire interdit les radarsLa privatisation des forces de l'ordre s'accélère entre les sociétés privées qui vont remplacer l'Etat pour prélever l'impôt à la source et les sociétés privées qui remplacent les forces de l'ordre pour verbaliser les pauvres délinquants routiers. Cela fait deux ans que la privatisation des radars était annoncée, mais les voitures avec radars embarqués ont été confiées à des sociétés privées. Naturellement, il s'agit d'une privatisation pour l'argent.

Plainte déposée pour favoritisme, pétition contre la privatisation, manifestations contre les radars... rien n'y a fait. Gérard Collomb a bien privatisé les radars.

Mais un peu comme le Sénat qui se dresse contre les 80 km/h, les élus proches du terrain sont aussi des Gaulois qui se dressent contre l'ordre établi. Jean-Bernard Dufourd, le Maire de Naujac-sur-Mer en Gironde vient ainsi de prendre un arrêté municipal contre les voitures avec radars embarqués.

Pour justifier cet arrêté, le Maire s'est appuyé sur l'article R412-6-2 du Code de la route qui indique qu'il est "interdit de placer dans le champ de vision du conducteur un appareil doté d'un écran ne constituant pas une aide à la conduite ou à la navigation". Or, c'est bien le cas dans les voitures avec radar embarqué et il s'agit pour lui d'une gêne pour le conducteur avec les risques d'accident que cela peut entraîner.

Les radars embarqués privés : c'est la porte ouverte au grand n'importe quoi.

Pour le Maire, le problème est pris à l'envers car la privatisation est là pour laisser plus de temps aux forces de l'ordre pour s'occuper de la sécurité. Mais pour le Maire, il s'agirait plutôt de donner plus de moyens aux forces de l'ordre.

Certes la Normandie est loin, car les premières voitures radars flashent uniquement en Normandie pour l'instant, mais doivent s'étendre au reste de la France d'ici l'année prochaine. On souhaite que l'idée fasse tâche d'huile.

Mais la préfecture Préfecture de Gironde peut encore interdire cet arrêté. Car il n'est au final peut être pas légal. A suivre donc...

L'arrêté municipal

Commune de NAUJAC-SUR-MER

Arrondissement de LESPARRE

Département de la GIRONDE

A / 2018 / 39.

ARRETE DU MAIRE

Arrêté instaurant : l’interdiction de circulation sur l’ensemble du réseau routier de la Commune de Naujac-Sur-Mer à tous véhicules munis de systèmes de caméras embarquées en fonctionnement.

Le Maire de la commune de NAUJAC-SUR-MER,

Vu le Code de la route et notamment l’article R412-6. Tout conducteur doit se tenir constamment en état et en position d'exécuter sans délai toutes les manœuvres qui lui incombent. Interdit de placer dans le champ de vision du conducteur un appareil doté d'un écran ne constituant pas une aide à la conduite ou à la navigation.

-Considérant que la vigilance du conducteur peut être altérée, que son inattention peut être provoquées par la présence en fonctionnement de systèmes de caméras embarquées. Les cas d'inattention du conducteur d'un véhicule sont nombreux et variés et ne peuvent se prêter à une énumération précise. Une infraction de portée générale demeure nécessaire afin de sanctionner l'ensemble des comportements dangereux de manière efficace. Tous les autres comportements potentiellement dangereux en situation de conduite entrent ainsi dans le cadre de l'incrimination générale visée à l'article R. 412-6.

-Considérant que la conduite du véhicule, avec un système en fonctionnement de caméras embarquées peut entrainer une perte d’attention et de fait la maîtrise du véhicule par son conducteur, cause de manœuvres dangereuses et accidentelles.

Arrête :

Art. 1er. – La circulation est interdite sur l’ensemble routier de la commune de Naujac-Sur-Mer, à tous véhicules munis de systèmes de caméras embarquées, pouvant altérer l’attention du conducteur.

Art. 2. – Cet arrêté ne s’applique pas aux services de police et de la Gendarmerie Nationale.

Art. 3. – Le présent arrêté sera affiché dans la commune de NAUJAC-SUR-MER, par les soins du maire.

Art. 4. –

- Monsieur Le Sous-Préfet de Lesparre

- Monsieur le Maire de Naujac-sur-mer

- M. le Commandant de la Gendarmerie de LESPARRE

Chargés chacun en ce qui le concerne de l’exécution du présent arrêté.

Fait à NAUJAC-SUR-MER, le 25 Avril 2018.

Le Maire,

Jean-Bernard DUFOURD

Plus d'infos sur la répression rentière

Commentaires

Le Modérateur

Il semblerait que la Préfecture vient de déclarer cet arrêté illégal !

09-05-2018 11:03 
CLEW

Me font rire les maires, ils s'appuient sur le code dans certains cas mais l'oublie dans d'autres par exemple article L412-1

En outre, je ne sais pas si l'arrêté est illégal mais plutôt que de prendre ce genre d'arrêté, il n'a qu'à dire à sa PM de verbaliser systématiquement ce genre de véhicule.

09-05-2018 12:06 
cajo

Toutes les communes n'ont pas de police municipales ... clin d'oeil

09-05-2018 13:07 
BIG83

Salut
Manière de dire à ses administrés mécontents qu'il fait quelque chose... sachant très bien qu'il n'y peut rien...Bref de la politique
V

09-05-2018 14:23 
THE DUDE

Bien tenté, au moins un élu qui respecte le sens de la majorité de l'opinion...mais, on "touche pas au grisbi, salope !" NONONO

09-05-2018 14:31 
c@ssoulet

Déclaré illégal en plein pont du 8 mai. Quand on agace le 1er ministre, la préfecture peut réaliser des exploits historiques.

09-05-2018 17:13 
Firebladeur

"Pour le Maire, le problème est pris à l'envers car la privatisation est là pour laisser plus de temps aux forces de l'ordre pour s'occuper de la sécurité. Mais pour le Maire, il s'agirait plutôt de donner plus de moyens aux forces de l'ordre"

Y a pas un soucis.. ?? 🤔

13-05-2018 20:26 
 

Connectez-vous pour réagirOu inscrivez-vous

Bridgestone