english
Fil RSS Facebook Twitter Instagram Pinterest Youtube Voyage

MotoGP: Vinales s'impose !

Victoire indiscutable en Malaisie

Marquez et Dovizioso complètent le podium sur le circuit de Sepang

MotoGP: Vinales s'impose !Maverick Vinales a remporté le Grand Prix MotoGP de Malaisie. Sur le circuit de Sepang, le pilote officiel Yamaha a pris sa revanche sur le Grand Prix d'Australie, où il avait chuté dans le dernier tour. Auteur d'une course sans erreur, l'Espagnol s'est envolé en tête dès le début de l'épreuve, pour ne jamais être rattrapé et remporter sa deuxième victoire de la saison. Il renforce par ailleurs sa troisième place au classement général.

Derrière lui, Marc Marquez a une nouvelle fois fait comprendre pourquoi il était Champion du Monde : parti onzième, il a remonté tous ses concurrents uns à uns, pour terminer la course à trois secondes du vainqueur. Le podium est complété par Andrea Dovizioso, devant Valentino Rossi, qui échoue une nouvelle fois au pied du podium. Le top 5 est complété par Alex Rins.

Quartararo loupe son départ et termine derrière son coéquipier

Le poleman Fabio Quartararo a vécu une course compliquée. Après avoir été dépassé par beaucoup de pilotes au départ, Fabio Quartararo sacré Rookie de l'année s'est rapidement retrouvé hors du top 5. Mis à mal par son coéquipier, Franco Morbidelli, le pilote Yamaha Petronas termine sa course juste derrière lui, à la septième place. Statistique rare cette saison, le Niçois est le dernier pilote Yamaha classé après l'arrivée.

Zarco éjecté par Mir, voit son top 10 s'envoler

Johann Zarco a sans doute beaucoup de regrets au soir de ce Grand Prix de Malaisie. Le pilote français qui se cherche toujours une place pour la saison prochaine était en lutte pour la huitième place quand Joan Mir, auteur d'un dépassement plus que limite, a envoyé le pilote Honda LCR au tapis. Jugé responsable par les commissaires, Mir a été pénalisé par un passage par le Long Lap. Le Français perd ainsi une belle opportunité de se mettre en avant, alors qu'il avait devancé Crutchlow pendant toute la course.

Classement général - Course - MotoGP

Pos. Pts Num. Pilote Pays Team Moto Km/h Temps/Ecart
1 25 12 Maverick VIÑALES SPA Monster Energy Yamaha MotoGP Yamaha 165.2 40'14.632
2 20 93 Marc MARQUEZ SPA Repsol Honda Team Honda 165.0 +3.059
3 16 4 Andrea DOVIZIOSO ITA Ducati Team Ducati 164.8 +5.611
4 13 46 Valentino ROSSI ITA Monster Energy Yamaha MotoGP Yamaha 164.8 +5.965
5 11 42 Alex RINS SPA Team SUZUKI ECSTAR Suzuki 164.8 +6.350
6 10 21 Franco MORBIDELLI ITA Petronas Yamaha SRT Yamaha 164.6 +9.993
7 9 20 Fabio QUARTARARO FRA Petronas Yamaha SRT Yamaha 164.4 +12.864
8 8 43 Jack MILLER AUS Pramac Racing Ducati 164.1 +17.252
9 7 9 Danilo PETRUCCI ITA Ducati Team Ducati 163.9 +19.773
10 6 36 Joan MIR SPA Team SUZUKI ECSTAR Suzuki 163.7 +22.854
11 5 44 Pol ESPARGARO SPA Red Bull KTM Factory Racing KTM 163.6 +24.821
12 4 63 Francesco BAGNAIA ITA Pramac Racing Ducati 163.2 +30.251
13 3 41 Aleix ESPARGARO SPA Aprilia Racing Team Gresini Aprilia 163.2 +30.447
14 2 99 Jorge LORENZO SPA Repsol Honda Team Honda 162.9 +34.215
15 1 82 Mika KALLIO FIN Red Bull KTM Factory Racing KTM 162.9 +34.461
16 55 Hafizh SYAHRIN MAL Red Bull KTM Tech 3 KTM 162.3 +44.319
17 17 Karel ABRAHAM CZE Reale Avintia Racing Ducati 162.1 +47.343
Non classé
5 Johann ZARCO FRA LCR Honda IDEMITSU Honda 164.2 4 Tours
35 Cal CRUTCHLOW GBR LCR Honda CASTROL Honda 164.0 6 Tours
29 Andrea IANNONE ITA Aprilia Racing Team Gresini Aprilia 163.0 9 Tours

Plus d'infos sur le Grand Prix de Malaisie

Commentaires

waboo

Quel dommage pour Zarco !

Mais au moins, il prouve que la katoche est pas simple du tout.

Voire pas au point...

03-11-2019 13:16 
L'iguane

Ouais, dommage pour Zarco, il était bien parti pour offrir une belle place à son team, d'autant pus que Crutchlow était déjà par terre. Mais il n'a rien à regretter, la faute ne vient pas de lui.

Un qui peut avoir des regrets, c'est Fabio : départ raté, problèmes de freins (dixit sa page FB), énervement... Une 1ère victoire dans le fief de son patron, ça aurait eu de la gueule.

Belle course de Papi qui termine au pied du podium. Vaincre la Ducati de Dovi sur ce circuit était impossible.

03-11-2019 18:04 
Domi

Dommage aussi pour Rossi!!

03-11-2019 18:08 
ludo51

Comme tout bon petit français qui se respecte , quand la pression est trop forte , ça finit en eau de boudin .....Dommage pour Fabio !
Johann , shooté par Mir , a quand même bien marqué les esprits , souhaitons lui bonne chance ...

03-11-2019 18:17 
fift

Citation
ludo51
Comme tout bon petit français qui se respecte , quand la pression est trop forte , ça finit en eau de boudin ....


Faut arrêter, s'il y en a bien un qui a prouvé qu'il résistait à la pression, c'est Quarta.


Sinon, vous avez vu le départ de Dovi depuis la caméra embarquée de Marquez ? Impressionnant comme il colle une valise à tout le monde flute.

03-11-2019 22:32 
ludo51

@fift : en es-tu sûr ? L'attente en Malaisie était extrêmement forte , tant de son employeur que de son équipe et de lui-même après sa pôle , qui de plus normal ? Après tout il ne fait que débuter dans la catégorie reine , et les départs n'ont jamais été son point fort cette année , de son propre aveu ...

03-11-2019 23:36 
VFatalis

La pression est différente selon le contexte qui la génère... Il y a des situations qui ne laissent pas le temps de réfléchir et d'autres qui t'en donne trop

Nul doute qu'en pleine baston Quartararo est très fort, mais au moment du départ c'est autre chose

04-11-2019 09:20 
Coolapix

Euh... Je me trompe ou bien ça fait même pas un an qu'il est sur cette moto ? Je pense qu'il mérite qu'on lui laisse un peu de temps.

04-11-2019 19:59 
 

Connectez-vous pour réagirOu inscrivez-vous