english
Fil RSS Facebook Twitter Instagram Pinterest Youtube Voyage

Africa Eco Race

Le rallye vers Dakar et le Lac Rose

12e édition du 5 au 19 janvier 2020

S'il y a bien une épreuve qui a marqué l'univers du rallye raid, c'est le Paris-Dakar créé en 1979 par Thierry Sabine. Pendant près de 30 ans, l'épreuve a emmené les pilotes aux quatre coins de l'Afrique marquant la légende de cette discipline et de ses participants.

Mais dans les années 2000, le Dakar a vécu une période trouble avec l'arrivée de menaces terroristes dans certaines zones devant être évitées. En 2008, l'assassinat de quatre Français et trois militaires mauritaniens peu avant le départ ont même contraint l'organisation à annuler le départ. C'est pourquoi l'année suivante, l'épreuve traverse l'Atlantique pour perdurer. Si le nom persiste, le plus célèbre des rallyes africains n'est plus.

Dans les dunes de l'Africa Eco Race

Pour autant, il n'est pas question de renoncer à un rallye raid en Afrique et quelques figures majeures de la discipline décident de se lancer dans une nouvelle aventure à la demande des anciens pays hôtes qui souhaitent perpétuer ce rendez-vous.

Hubert Auriol, triple vainqueur du Dakar (1981, 1983 et 1992) et Jean-Louis Schlesser, double vainqueur (1999, 2000) présentent l'idée de cette course qui se veut plus proche de l'esprit originel de la course imaginée par Thierry Sabine. Mais ayant été directeur sportif du Dakar pendant plus de 10 ans, Auriol est contraint de quitter l'organisation en raison d'une clause de non-concurrence. C'est alors René Metge, triple vainqueur du Dakar lui aussi (1981, 1984 et 1986) qui reprend alors les commandes du projet.

Un nouveau rallye raid africain

L'Africa Eco Race, première du nom, voit le jour en 2009 avec à peine une vingtaine de concurrents, mais avec Schlesser et Auriol au départ. Il faut dire qu'à ce moment, alors que le Grand Dakar a migré pour des raisons de sécurité, les craintes liées à l'événement sont nombreuses, mais la présence des trois grands noms du rallye rassure.

Jean-Louis Schlesser s'illustrera d'ailleurs en remportant les six premières éditions en auto au volant de son Buggy maison. Mais alors que la course est organisée en même temps que le Dakar, la concordance empêche les grandes équipes de venir s'aligner au départ. Ce n'est pas un problème pour l'Africa Race qui ne vise pas à devenir un Dakar bis et préfère conserver cet esprit d'aventure et de convivialité.

Le rallye prend la route du Lac Rose

Le parcours du rallye le traduit bien avec des bivouacs éloignés des villes et des pistes passant au milieu de nulle part. Traditionnellement, l'épreuve part de Saint-Cyprien ou de Monaco et descend ensuite vers Dakar et le Lac Rose, au Sénégal, en traversant le Maroc puis la Mauritanie.

Côté participant aussi la différence est flagrante puisqu'ici la grande majorité du plateau est composée de pilotes amateurs. La caravane de l'Africa Eco a de son côté bien évolué puisqu'elle emmène désormais dans son sillage près d'une centaine de véhicules et pas loin de 200 concurrents.

La sécurité alors ?

C'était la grande inquiétude lors de sa création, mais qu'en est-il de la sécurité sur l'Africa Race ? En presque 10 ans d'existence, le rallye raid n'a rencontré aucun écueil aussi bien pour la sécurité des pilotes que celle des spectateurs. Malheureusement, l'épreuve a été endeuillée en 2012 suite à la disparition de Christian Craff, victime d'un arrêt cardiaque.

La course fut lancée pour pallier au départ du Dakar

Une des spécificités de ce rallye et qui réside dans son titre, c'est bien entendu la partie "Eco". Au niveau de l'organisation, la course s'accompagne d'une démarche de développement durable passant par l'envoi de panneaux photovoltaïques, l'implantation d'arbres, l'appel à des prestataires locaux ou encore en venant en aide à différentes fondations et associations locales.

Enfin, l'Africa Eco Race offre également la possibilité de concourir avec des machines expérimentales. Parmi les différents cas marquants, on a pu voir des motos électriques rallier l'arrivée grâce à leurs panneaux solaires ou encore une Zongshen hybride tournant à l'eau terminer 15e du rallye.

Palmarès de l'Africa Eco Race

Année Moto Auto Camion
2009 José Manuel Pellicer - BMW Schlesser/Debron - Schlesser De Rooy/Colebunders/Rodewald - Iveco
2010 Marco Capodacqua - KTM Schlesser/Debron - Schlesser Kovacs/Czegledi/Toth - Scania
2011 Willy Jobard - KTM Schlesser/Merle-Beral - Schlesser Tomecek/Moravek - Tatra
2012 Oscar Polli - KTM Schlesser/Esquirol - Schlesser Tomecek/Moravek - Tatra
2013 Martin Fontyn - KTM Schlesser/Esquirol - Schlesser Shibalov/Yakolev/Sotnikov - Kamaz
2014 Michaël Pisano - Honda Schlesser/Magnaldi - Schlesser Tomecek/Moravek - Tatra
2015 Pal Anders Ullevalseter - KTM Sabatier/Rojat - Bugga One Shibalov/Amatych/Khisamiev - Kamaz
2016 Pal Anders Ullevalseter - KTM Shagirov/Yevtyekhov - Toyota Shibalov/Amatych/Khisamiev - Kamaz
2017 Gev Teddy Sella - KTM Vasilyev/Zhiltsov - Mini Karginov/Mokeev/Nikitin - Kamaz
2018 Paolo Ceci - KTM Serradori/Lurquin - MCM De Rooy/Rodewald/Torrellardona - Iveco
2019 Alessandro Botturi - Yamaha Strugo/Borsotto - Optimus Jacinto/Marques/Cochinho - MAN
2020

Plus d'infos sur les rallyes raid