Menu
Fil RSS Facebook Twitter Instagram Pinterest Youtube Voyage

Pilote de légende : John Surtees

Champion du monde sur deux et quatre roues

7 fois champion du monde moto

Pilote de légende : John SurteesC’est à Tatsfield, en Angleterre, que nait John Norman Surtees le 11 février 1934. Ce pilote exceptionnel tant sur deux que quatre roues fait ses premiers pas dans le monde de la moto en 1951, alors qu’il n’a que 17 ans. En 1952, il prend part à son premier Grand Prix en catégorie 500 au guidon d’une Norton. Ses débuts sont prometteurs, mais loin d’être éclatants avec un seul point à la fin de la saison. En 1953 et 1954, il affine son style de pilotage sans gagner un seul point au cours des deux saisons. Pourtant, en 1955, Surtees change la donne et signe ses premiers podiums toujours au guidon d’une Norton en 350cm3. Du côté de la catégorie 250, il ne démérite pas en bouclant le meilleur tour en course avec une NSU.

Les premières heures de gloire

La saison suivante, alors qu’il souffle ses 22 bougies, John Surtees quitte Norton pour MV Agusta avec qui il signe une belle quatrième place en 350 et son premier titre mondial en 500. L’année 1957 est plus sombre pour le Britannique qui échoue à la dixième place en 350, mais parvient néanmoins à se faire une place sur la troisième marche du podium en 500.

Sa carrière de pilote prend réellement son essor à partir de 1958. Durant cette saison il signe un parcours presque sans faute et trône fièrement sur la première marche du podium à plusieurs reprises. Entre 1958 et 1960, il décroche pas moins d’une trentaine de victoires et rafle au passage six titres de champion du monde en 350 et 500cm3.

De la moto à l'auto

Pilote de légende : John SurteesChampion incontesté sur deux-roues, John Surtees se laisse séduire par le monde du sport automobile et quitte la compétition moto à la fin de la saison 1960. Après un bref passage en Formule 2, il attaque les choses sérieuses et prend le volant d’une Formule 1 au sein de l’écurie Lotus. Malgré une très honorable seconde place lors du Grand Prix de Grande-Bretagne, Surtees a du mal à s’imposer parmi les ténors du volant. Lors de la saison suivante, Surtees décide de quitter Lotus et rejoint l’écurie privée Yeoman Credit Racing Team avec qui il remporte de petits succès qui lui permettent d’entrer par la grande porte au sein de la Scuderia Ferrari en 1963.

L'ère Ferrari

Si en 1963 il subit la rude concurrence de Jim Clark et de Lotus, John Surtees triomphe l’année suivante avec sa Ferrari 158 en décrochant un titre de champion du monde. Il devient dès lors le premier et le seul à détenir un titre mondial sur deux et quatre roues.
Malheureusement, la collaboration avec le constructeur automobile italien n’est pas aussi fructueuse en 1964 et suite à des mésententes avec les managers du team, Surtees quitte Ferrari en pleine saison. Le pilote finit néanmoins l’année chez Cooper avec qui il décroche le titre de vice-champion du monde.

Pilote de légende : John Surtees (photo : DR)Une fois de plus, Surtees ne tient pas en place et vient grossir les rangs de Honda en 1967. Plus qu’un simple pilote, il occupe alors des responsabilités diverses et se penche sur la conception de la RA300 avec Eric Broadley, fondateur de Lola Cars. Au volant de la machine, il décroche une victoire en Italie, mais termine quatrième du championnat. Après cet épisode, le succès se fait rare pour Surtees qui décide de quitter la Formule 1 en 1968.

Reconversion professionnelle

Il poursuit toutefois sa carrière chez BRM sans éclat ni gloire et fonde sa propre écurie de Formule 1 en 1969. Avec l’appui de Peter Connew l’ancien champion du monde de F1 et de moto met au point son propre véhicule de course, la Surtees TS7. Bien que les résultats soient des plus respectables, l’écurie connait un manque évident de fonds et doit se résoudre à quitter la Formule 1 en 1978.

Sa passion du pilotage fut transmise à son fils Henry qui décéda tragiquement en 2009 à l’âge de 18 ans après un accident de Formule 2. Il crée alors la Henry Surtees Foundation destinée à aider les jeunes accidentés à retrouver et développer leurs capacités.

Il restera également comme le pilote britannique le plus récompensé de l'histoire puisqu'en plus d'être le seul homme de l'histoire a avoir été champion du Monde en Grands Prix Moto et en Formule 1, il sera élevé au statut de Commander of the Most Excellent Order of the British Empire.

Un an plus tard, il est hospitalisé à Londres suite à des problèmes respiratoires. Il s'éteint le 10 mars 2017, un mois tout juste après son 83e anniversaire.

Palmarès de John Surtees en Grand Prix

Saison Catégorie Course Victoires Podium Moto Classement
1960 500cc 6 5 6 MV Agusta 1
1960 350cc 4 2 4 MV Agusta 1
1959 500cc 7 7 7 MV Agusta 1
1959 350cc 6 6 6 MV Agusta 1
1958 500cc 6 6 6 MV Agusta 1
1958 350cc 6 6 6 MV Agusta 1
1957 500cc 3 1 2 MV Agusta 3
1957 350cc 1 0 0 MV Agusta 10
1956 500cc 3 3 3 MV Agusta 1
1956 350cc 2 1 2 MV Agusta 4
1955 350cc 3 0 2 Norton 6
1955 250cc 1 1 1 NSU 7
1952 500cc 1 0 0 Norton 18

Plus d'infos sur John Surtees