Menu
Fil RSS Facebook Twitter Instagram Pinterest Youtube

Ambiance du mag : les journalistes à l'école des chefs

Ou quand les journalistes doivent se faire eux-même à manger !

Formation à l'Italian Chef Academy pour apprendre à faire de vrais raviolis italiens

Ambiance du mag : les journalistes à l'école des chefsC'est la crise. Y'a plus d'argent nulle part, tout le monde pleure, l'époque est à la récession, au pessimisme et à la déprime. Et une nouvelle étape vient d'être franchie lors de cette descente aux enfers. Jugez plutôt : lors d'une récente présentation presse de nouveaux modèles, les scooters Nmax et Tricity Euro 4, les journalistes ont dû, après une longue journée de travail sur les pavés de Rome, se faire eux-même à manger le soir !

Que le second constructeur mondial et le premier importateur français n'ait même plus les moyens de nourrir quelques invités, l'heure est grave ! Amnesty International avait d'ailleurs préparé un communiqué de protestation réclamant le maintien de conditions décentes pour l'exercice d'une presse libre.

A moins que...

Un diner à Rome...

La réalité est différente. Yamaha et c'est tout à son honneur, avait en effet imaginé un scénario différent pour l'essai de sa gamme Urban Mobility (scooters et 125 non sportifs...) en Italie. L'itinéraire, concentré sur le centre de Rome, nous faisait passer dans différents quartiers pour à chaque fois, récupérer dans une épicerie spécialisée des ingrédients de qualité pour permettre de concevoir ensuite un diner typiquement romain. Essayeur de scooter le jour, apprenti chef la nuit : l'avenir professionnel est à la flexibilité, à la formation, à l'adaptabilité, aux horaires que l'on ne calcule pas !

Ambiance du mag : les journalistes apprenti chef

Et le soir venu, la petite équipe de journalistes s'est en effet retrouvée dans une école de cuisine, la Italian Chef Academy. Quatre groupes de journalistes devaient concevoir chacun un plat pour tout le monde. Les français ont écopé des raviolis.

C'est super dur à faire, de bons raviolis. Il y a plein de choses à savoir maîtriser : la qualité de la farine, mélangée à l'eau et aux œufs, pour la pâte. Faire la pâte la plus fine possible, tout en lui laissant un bon équilibre entre solidité et fluidité. Mettre la bonne quantité de garniture à l'intérieur, bien au centre, pas étalée comme une grosse merguez qui déborde. Puis, avec un peu d'oeuf, encore, faire le liant et, d'un coup de fourchette subtil, souder les deux bords afin d'assurer l'étanchéité.

Ambiance du mag : les journalistes cuisinent de vrais raviolis

Et c'est pas pour se vanter, mais c'est l'équipe française qui a fait le plat le plus réussi de la soirée...

Plus d'infos sur l'ambiance du mag'

Notez cet article : Soyez le 1er à noter cet article

  • Currently 0.00/5