Menu
Fil RSS Facebook Twitter Instagram Pinterest Youtube

Paris Motor Show : pourquoi un rattachement auto-moto ?

Baisse des coûts et meilleure exposition pour le marché du 2-roues

Le nouveau Mondial de retour du 4 au 14 octobre 2018 à Paris Porte de Versailles

Paris Motor Show : pourquoi un rattachement auto-moto ? - Crédit photo : Krassovsky/AMC PromotionLe Salon de la Moto porte de nouvelles ambitions plus internationales avec son intégration au Mondial de l'Automobile de Paris. Entre ce nouveau format, son site d'accueil rénové et ses nombreuses promesses, l'événement a pu surprendre les motards qui s'étaient habitués à leur salon unique organisé tous les deux ans.

Dans les épisodes précédents...

Pourtant, si l'on regarde un peu en arrière, on constate que les salons auto et moto ont cohabité pendant longtemps, dès 1901 et la première édition au Grand Palais pour être précis. La moto et le cycle en général resteront intégrés au mondial de l'Auto jusqu'en 1993 et la création du Mondial du Deux Roues.

Après l'annulation de 2009 et le passage au "Salon de la Moto, Scooter, Quad de Paris en 2011, l'événement revient sur le devant de la scène, mais perd progressivement de l'importance face à ses concurrents directs de Cologne (Intermot) et de Milan (EICMA). Le Salon de Paris tel qu'il existe n'est plus tenable pour les constructeurs et équipementiers, notamment au niveau financier alors que les ventes de deux-roues se sont écroulées par rapport aux années records de 2007/2008.

Si le marché repart doucement, la situation reste compliquée et la majorité des acteurs du secteur souhaite mettre en place un nouveau format de salon plus en phase avec leurs attentes. L'édition 2017 est ainsi annulée en septembre dernier et tout le monde planche sur un éventuel déplacement vers Le Bourget en mars/avril pour le lancement de la saison. L'option n'est pas non plus retenue et il est finalement décidé de refusionner l'auto et la moto au sein d'un seul et même salon international.

Bénéficier de l'exposition de l'automobile

Le secteur du deux-roues sera ainsi présenté dans le pavillon 3 en octobre 2018. Si la surface d'exposition est réduite par rapport aux années précédentes, l'intégration au Mondial de l'Auto permettra surtout d'attirer un plus large public, notamment les titulaires de permis moto qui ne roulent pas en deux-roues (1,2 million en France), de nouveaux clients et de contenter les passionnés de moto qui retrouveront toujours leur univers fétiche. A titre de comparaison, le salon automobile attire plus d'un million de visiteurs quand celui dédié à la moto enregistrait une fréquentation de 165.000 personnes en 2015.

Au-delà du visitorat, c'est l'exposition médiatique de la moto qui devrait en bénéficier de façon plus globale avec la présence de médias étrangers et de la classe politique.

En parallèle du salon Intermot

Mais un épineux problème se pose quant à l'organisation de ce Paris Motor Show qui se tiendra exactement en même temps que le Salon Intermot. Alors que les constructeurs ne bénéficient que d'un stand au niveau européen, la simultanéité ne risque-t-elle pas de nuire à l'événement parisien ? Non, pas si l'on en croit AMC Promotion en charge de l'organisation du salon qui, pour la première fois, proposera un concept scénographique avec des stands préconçus sur lesquels il suffira d'apposer le logo et la couleur du constructeur.

Un point qui fait mouche auprès des importateurs, car il permet de combler une des principales attentes du nouveau salon : réduire les coûts. Et comme il sera désormais possible de vendre des motos sur le salon, encore une première à Paris, les différents acteurs valident ce choix et se lancent dans cette nouvelle aventure.

Reste maintenant à savoir qui répondra présent et quelles seront les nouveautés qui seront réservées au salon parisien. Pour cela, il faudra faire preuve de patience, car le Mondial Paris Motor Show n'aura lieu qu'en octobre 2018.

Plus d'infos sur le Mondial de la Moto Paris