Menu
Fil RSS Facebook Twitter Instagram Pinterest Youtube

USA : 100% de taxes en plus sur les motos européennes

Le différent sur l'importation du boeuf aux hormones US relancé

Une mesure destinée aux motos et scooters de 51 à 500 cm3 dès mars

USA : 100% de taxes en plus sur les motos européennesLes Etats-Unis ont l'intention d'augmenter drastiquement les taxes sur l'importation des deux-roues européens. L'objectif de la mesure présentée par l'UTSR, le bureau du représentant américain au commerce, est simplement de "punir l'Europe" pour les mesures restrictives prises contre l'importation de boeuf aux hormones depuis deux décennies. L'USTR prévoit ainsi de modifier la Section 301 de l'US Trade Act de 1974 pour augmenter les taxes de 100% sur les deux-roues de 51 cm3 à 500 cm3.

Les principaux concernés par cette mesure sont les groupes Piaggio et KTM qui y exportent notamment les marques Vespa, Piaggio, KTM et Husqvarna. Les scooters italiens et motocross autrichiennes pourraient bien devenir une denrée rare au pays du Président Trump.

L'Association des Constructeurs Européens de Motocycles (ACEM) se montre extrêmement inquiète face à la décision de l'UTSR. Les nouveaux tarifs qui seraient appliqués pourraient avoir un impact négatif considérable sur les constructeurs européens qui exportent outre-Atlantique. Par ailleurs, l'ACEM estime que cette mesure affecterait par la même occasion les sociétés américaines qui assurent la distribution et la réparation de ces machines et pourrait potentiellement conduire à la destruction de milliers d'emplois aux Etats-Unis.

En accord avec l'industrie motocycliste en Europe et aux Etats-Unis, l'ACEM appelle l'USTR à reconsidérer cette mesure pour ne pas créer d'obstacles artificiels et contreproductifs qui nuiront aux deux parties. Un choix qui semblerait tout à fait logique puisqu'en théorie, il n'y a pas le moindre rapport entre l'industrie bovine et celle du motocycle.

Antonio Perlot, Secrétaire Général de l'ACEM :

Il n'y a pas la moindre justification à cette mesure et le secteur moto ne devrait pas être mêlé aux contentieux relatifs au commerce alimentaire. L'ACEM suit ce problème de près et a présenté ses observations à l'USTR pour que les motos européennes soient immédiatement retirées de la liste des produits sujets à cette augmentation des taxes.

Nous devrions chercher de nouvelles solutions pour promouvoir le commerce transatlantique et améliorer la situation des deux côtés, au lieu de créer de nouvelles barrières qui impactent les constructeurs européens, réduisent le choix des consommateurs américains et frappent l'emploi aux US.

Les mesures unilatérales telles que celle-ci n'inciteront pas à une résolution favorable du différend sur la viande bovine. L'ACEM appelle l'USTR à évaluer correctement la mesure et compte sur le soutien de la Commission européenne pour s'assurer que les constructeurs européens peuvent exercer sur le marché américain à des conditions équitables et ne seront pas entravés par des barrières commerciales artificielles et contreproductives.

Plus d'infos sur les taxes sur les exportations de motos