english
Fil RSS Facebook Twitter Instagram Pinterest Youtube Voyage

Le Smart Summon de Tesla ou la voiture qui roule toute seule n'importe où

Des assistances automatiques qui déresponsabilisent les conducteurs et inquiètent les autorités

La sécurité routière américaine se préoccupe de la dernière assistance Tesla

Le Smart Summon de Tesla inquiète les autoritésLe véhicule autonome promet une route plus sûre à l'avenir grâce aux systèmes intégrés qui seront capables d'intégrer toutes les données de l'environnement et de réagir plus rapidement que n'importe quel conducteur humain.

Avant d'en arriver là, il reste encore un long chemin à parcourir même si le niveau d'autonomie des véhicules s'améliore année après année avec l'arrivée de nouvelles assistances. Pour certains, si ces assistances se révèlent utiles, elles contribuent aussi à déresponsabiliser les conducteurs. Mais ces derniers sont-ils vraiment capables de faire une confiance aveugle à leur véhicule ?

A voir les multiples cas de personnes endormies dans l'habitacle après avoir mis en route leur autopilot (nécessitant pourtant officiellement de rester prêt à intervenir) il faut croire que oui. Et les vidéos fourmillent de plus en plus partout montrant des conducteurs et passagers endormis dans une Tesla. D'ailleurs, la dernière avancée de Tesla met une nouvelle fois en avant l'inconscience de ses utilisateurs.

C'est la National Highway Traffic Safety Administration (NHTSA) qui vient de tirer la sonnette d'alarme aux Etats-Unis quant aux problèmes posés par le Smart Summon.

Intégrée à l'autopilot, cette fonctionnalité permet d'activer sa voiture depuis son smartphone et de la faire venir jusqu'à soi, un peu comme Batman rappelle sa Batmobile. A peine lancée, la fonctionnalité avait déjà été utilisée 550.000 fois en quelques jours.

Le problème, c'est que si Tesla indique que cette fonction est pensée pour "être utilisée dans des parkings et des voies privés", la consigne n'est pas vraiment respectée par les utilisateurs. Il faut dire que malgré toute la technologie présente dans ces voitures, aucun filtrage géographique n'est appliqué, l'utilisation du Smart Summon reste donc sujette à l'appréciation du propriétaire...

Résultat des comptes, les conducteurs font appel à cette fonction n'importe où et on se retrouve avec des voitures roulantes seules sur la chaussée, pas forcément à vue du propriétaire qui peut pourtant l'arrêter grâce à un bouton d'urgence, causant de multiples incidents.

L'agence fédérale de sécurité routière s'est dite consciente des problèmes actuels et est entrée en contact avec le constructeur afin de prendre - si nécessaire - les mesures qui s'imposeront.

Plus d'infos sur la conduite autonome