english
Fil RSS Facebook Twitter Instagram Pinterest Youtube Voyage

Route intelligente : la Défense connecte son boulevard circulaire

Gestion du trafic, éclairage intelligent, marquage lumineux et communication avec les véhicules

Quatre projets en expérimentation en région parisienne dès le printemps 2020

La Défense connecte son boulevard CirculaireAvant il y avait le simple bitume, enrobé ou pas. Désormais, la route devient intelligente et connectée. Et au-delà des recherches et développements, on commence à voir leur mise en pratique réelle. C'est ce qui arrive déjà en région parisienne.

Le département des Hauts-de-Seine va ainsi expérimenter plusieurs solutions techniques et technologiques pour faire évoluer le boulevard circulaire de Paris La Défense dès cet été.

Après avoir récupéré la gestion de cet axe de 3,80 km qui entoure le célèbre quartier d'affaires francilien à l'été 2017, le conseil départemental s'est rapidement posé la question de son évolution. En deux ans, le département a déjà engagé près de 3 millions d'euros de travaux et de réparations sur cet axe emprunté quotidiennement par 30.000 véhicules.

Mais le conseil voulait aller plus loin et a ainsi lancé un appel à projets "RD993 Lab" au printemps dernier pour tester différentes technologies et moderniser le boulevard que ce soit sur l'axe principal, sur la liaison médiane de la RD 106, mais aussi dans tous les espaces publics adjacents.

Charles Chemama, directeur adjoint des mobilités au conseil départemental :

Les entreprises nous disent souvent qu’elles ont des nouveautés, mais qu’elles ne trouvent pas de lieux pour les tester, ni les partenaires qui leur fassent confiance. Sur de très gros projets, les maîtres d’ouvrages hésitent à prendre des risques. Avec l’appel à projets, on s’est donné les moyens de réfléchir à la transformation du boulevard, mais aussi aux mobilités au sens large, sans vouloir un résultat à tout prix.

Quatre projets ont ainsi été retenus par le département et seront expérimentés à partir du mois d'avril 2020 pour une durée d'un an. Un bilan sera ensuite tiré pour étendre leur utilisation sur le boulevard Circulaire ou même sur le reste du territoire.

Eclairage intelligent

C'est tout d'abord l'éclairage intelligent qui est en question ici. Dans un souci d'économie d'énergie, mais aussi de maintien de l'éclairage public, le projet va tester la solution Luciole d'Eiffage qui vise à l'installation de LED sur des réverbères existants afin de permettre une variation de l'intensité. N'affichant qu'une faible luminosité, l'éclairage s'intensifie graduellement lorsqu'un piéton ou un véhicule s'approche, puis redescend lorsqu'il s'éloigne.

Analyse du trafic vidéo

La gestion du trafic est également à l'ordre du jour avec un système d'analyse présenté par Vinci, Actemium et Qucit qui repose sur la vidéo. Le système permet de collecter les données du trafic pour adapter les plans des feux tricolores en fonction afin de limiter les congestions.

Equipements communiquants

L'autre piste d'amélioration de la fluidité du trafic passe par le déploiement d'équipements communicants ITS Ready d'Aximum. Ces derniers permettront de fournir aux conducteurs des conseils sur les vitesses à adopter en fonction des conditions de circulation. Ces conseils seront diffusés auprès des véhicules connectés, d'une application smartphone ou encore via les panneaux d'informations. Cette technologie permettra aussi d'adapter le temps de passage accordé aux piétons en fonction de l'affluence afin d'optimiser le partage de la voirie.

Passages piétons lumineux

Enfin, l'amélioration de la sécurité des piétons passera par l'installation des passages piétons lumineux Flowell imaginés par Colas et déjà testés en Vendée et dans les Alpes Maritimes.

Plus d'infos sur les routes intelligentes