english

Et si c'était la fin de la moto ?

Constante des œuvres humaines : elles meurent. Les petits garages vont disparaître ; quelques gros, aussi

Constante des œuvres humaines : elles meurent. Les petits garages vont disparaître ; quelques gros, aussi : la comptabilité est sans pitié. Un monde sans motos ?

Et si c'était la fin de la moto ?
Et si c'était la fin de la moto ?

Dans les cabinets comptables aussi, on intube. Les entreprises endettées partiront en premier : on ne rattrape pas deux mois consécutifs à -60 % et encore moins à -100%. Comme elles dévissent, elles entraînent d'autres sociétés à leur tour, telles des alpinistes encordés. Des factures ne seront pas payées, des pièces ne seront pas livrées, des chantiers resteront inachevés.

Je ne donne pas cher du millésime 2020, torpillé à bâbord par la fermeture des usines et l'arrêt des navires de commerce et à tribord par des motards avec moins de sous (sauver l'économie va coûter une fortune qu'il va bien falloir aller chercher dans les poches de quelques-uns, dont toi). Il va falloir être patient pour voir arriver des motos neuves et surtout des pièces détachées, une fois les stocks épuisés. Heureusement qu'on roule sur des machines bigrement fiables, de nos jours. 100.000 kilomètres comme qui rigole, même pour un monocylindre, pourvu qu'on y fasse un peu attention. Vu le kilométrage annuel moyen, on est parés pour au moins dix ans avec le parc existant.

Je ne sais pas si nous n'allons pas cependant regretter d'ici peu cette fiabilité "à l'allemande" où le matériel tombe très rarement en panne mais souffre de difficultés quand il s'agit de réparer, par opposition à la fiabilité "à la russe", où le matériel tombe plus souvent en rade mais reste très facile à restaurer avec les moyens du bord. Ce n'est pas seulement la facilité de démontage, ici, qui est à prendre en compte ; la qualité d'usinage, nécessairement très précise d'un côté, suffisante de l'autre, est en question. Je ne parle même pas des pannes électroniques : qui sait réparer des circuits imprimés ?

Comme je te le rappelais il y a quelques semaines dans Tempête de Sable, entre toi et la nouvelle bougie que tu as commandée se tient un nombre incalculable d'intervenants. J'utilise le mot incalculable à dessin : personne ne peut dire combien de personnes ont travaillé pour que tu puisses monter cette bougie, ce filtre à huile, ces plaquettes de frein. Qu'une seule s'arrête et c'est toute la chaîne qui doit trouver une nouvelle route ; faute de quoi la chaîne se bloque. Même le plus modeste intervenant, comme celui qui affûte les massicots nécessaires à la découpe de l'emballage, peut faire caler la machine.

Pire que 2013 ?

En 2007, il s'est vendu presque 240.000 motos de plus de 50 cm³ en France et seulement 136.000 en 2013, six ans plus tard. On est remonté à 185.000 l'année dernière. Que vont faire les ventes cette année ? Bonne question : certains donneraient très cher pour avoir la réponse. Si on atteint le score de 2013, ça sera déjà bien. Personnellement, je parie sur moins encore.

Mais la moto, ça n'est pas que la vente de véhicules. C'est aussi des blousons, des casques, de l'huile, des assurances, des pages de pub, des vidéos. Je serais surpris que les essais presse des modèles 2020 ne se limitent pas à une vingtaine de machines mise à disposition par les importateurs nationaux au gré du débarquement des conteneurs. L'idée de voyager à l'autre bout du monde pour faire de jolies photos s'attirerait en effet cette remarque : "non mais tu te crois en janvier 2020, ou quoi ?". Quand bien même des avions voleraient, qui passerait sérieusement en douane avec pour motif l'essai d'un brêlon à perpète ? Les temps ont drôlement changé, en six semaines.

Je crains que le marché de la moto ne revive l'épisode 2010-2013, mais en pire, avec des ventes en chute libre, une hécatombe du côté des concessionnaires, quelques faillites retentissantes, des plans de sauvetage dérisoires et des budgets pub rabotés à la scie à ruban -budgets dont la presse papier et web dépend entièrement.

Bien sûr, ça n'est pas la fin de la moto. Mais c'est la fin de la moto telle qu'on l'imaginait en janvier dernier, quand tout était encore à peu près "normal" et d'autant plus que c'était l'un des meilleurs démarrages de saison pour les constructeurs avec des records jamais vus en janvier et février. La fin des constructeurs "normaux", la fin des concessionnaires "normaux" et bien sûr la fin de la presse moto "normale". La bonne nouvelle, car il y en a une, c'est que le nouveau "normal" n'est pas écrit et qu'il reste à inventer.

Si j'étais toi, je commencerais dès maintenant à me renseigner sur la disponibilité de pièces d'usure (filtres, plaquettes, courroie, pneus, joints) et à me rencarder sur la manière dont on se sert de tout ça. De plus, te voilà condamné à garder la/les moto(s) que tu as à l'heure actuelle : la cession de véhicules dans les semaines qui viennent va être très aléatoire. Va falloir la bichonner, ta titine ! Faut qu'elle dure !

Plus d'infos sur les chroniques

Attention Kronik ! 100% mauvaise foi ! Ceci n'est pas un article ni une brève (voir historique si nécessaire). L'abus de kronik peut être dangereux pour la santé de certains. Ne pas abuser.

Commentaires

XM

comme je suis optimiste, je ne crois pas qu'il y aura tant de cessations d'activité définitives que ça. la machine n'est pas détruite, elle est arrêtée ou très fortement ralentie. mais c'est vrai que son protocole de remontée en vitesse va être compliqué comme les anciennes avec titilleur de carbu et levier d'avance à l'allumage…

05-05-2020 08:06 
motardtard

Ou alors la moto pourrait être la grande gagnant. Elle offre en effet une belle alternative aux transports en commun pour se protéger de la transmission du virus.
Donc soyons positifs et disons que la partie de la population qui passera à la moto y restera parce c'est bien de rouler sur deux roues.

05-05-2020 09:24 
sakomoto

doit-on acheter une moto neuve mtn ou attendre une potentiel baisse de prix.

05-05-2020 10:50 
Charlie_41

Mon mécano itinérant n'as jamais autant travaillé pour un mois d'Avril.
Mais pour les consommables importé, en effet, ça va être plus compliqué...

Je n'ai pis que 4, il manque l'humour KPOK clin d'oeil

05-05-2020 11:34 
Dblz

Il y a forcément des garages qui vont entrer en cessation de paiements et sauter.

Pour les autres, ça sera un mauvais moment à passer...

Avec un peu de chance, l'activité économique va reprendre et d'ici quelques mois, ça tournera. J'ai surtout peur pour ceux qui ont cru les belles promesses de croissance etc. et qui ont de grosses charges fixes. Par contre les petits bouclards assez anciens avec un tout petit loyer voir les murs déjà payés, ils vont tenir.



05-05-2020 11:34 
Petit d'homme !

Citation
sakomoto
doit-on acheter une moto neuve mtn ou attendre une potentiel baisse de prix.

Ça dépend de bcp de paramètres.
L'objectif est il de faire une bonne affaire? De soutenir un commerçant que tu vas revoir? De profiter de l'été pour rouler?

05-05-2020 14:10 
Coolapix

Personnellement, je trouve que la situation actuelle démontre surtout la fragilité de nos sociétés, de nos modèles économiques et, plus largement, de notre mode de développement.

Un p'tit virus de merde, même pas le plus méchant en plus, et badaboum, le monde part en highside. C'est le bac à gravier qui est content.

05-05-2020 14:36 
big fish

le confinement a été instauré trop précipitamment, dans la panique. les raisons on en parlera une autre fois.
les petits bouclards de n'importe quelle activité aurait du rester ouvert a mi-temps et avec des contraintes sanitaire, pas uniquement les grandes surfaces qui vendent de tout ! et surtout ns aurions du, après un mois de confinement, être équipé de protections sanitaires pour relancer l'économie. je n'aime pas ce gouvernement ni ce président, mais je suis prêt a participer a un emprunt national pour relancer cette base économique que sont les petites enseignes et les commerces de proximité.

05-05-2020 16:48 
pirou

+1 avec Coolapix

Où l'on voit que tout cela n'est qu'un château de cartes bâti sur du sable.
( à moins que cela ne soit même provoqué, voulu => La stratégie du choc / Naomie Klein)
Ce qui est certains, dans un monde fini cela ne peut tenir que sur une consommation effrénée et une croissance sans fin !

Heureusement, pour penser à autre chose il y a (entre autre) la moto !

Mes 2 cents,
Pirou

05-05-2020 17:44 
pirou

Et j'en profites pour remercier humblement les auteurs et contributeurs de ce site, l'un des seuls (avec un ou deux forums) lié à la moto que je consulte tous les jours avec beaucoup de plaisir.

Voilà, c'était gratuit !
Bonne continuation au Repaire
;=)

Pirou

05-05-2020 17:52 
ben35

pour ma part j'ai repris hier, je bosse dans un groupe solide (voir très solide), et la charge de travail depuis hier est largement au dessus de la normale. Mais on parle déjà de baisses de salaires (c'est déjà effectif pour les cadres), de réductions des charges à hauteur de 50% (c'est juste une blague, imaginez vouloir faire 50% d'économie sur votre budget mensuel). La prochaine étape c'est la fermeture des agences les moins rentables, c'est une évidence, avant la fin de l'année il va y avoir beaucoup de casse… pas forcément justifiée, il faut payer les actionnaires d'abord. Reste que quand même avec mon petit nombril de prolo ça fait 2 jours que je me fais grave plaisir en bécane avant et après le taf, peut-être même un peu trop mais c'est un autre débat :) Mon B4 en a encore dans le bide, ça fait plaisir!
PS: pour rebondir sur le message de Big Fish, un emprunt national je n'y adhérerais pas forcément par contre donner de façon ciblée (pour être plus précis genre le Repaire) dans la limite de mes moyens, oui. Dans la mesure où je profite de services quotidiennement et gratuitement depuis des années, là je donne sans problème.

05-05-2020 19:18 
Picabia

On a tout fait pour que le petit réparateur périclite, de la part des constructeurs d'abord qui imposent au concessionnaire le plus souvent uni-marque une charte, un stock de motos et un stock de vêtements, accessoires, parfois un show room imposé pour représenter dignement la marque.
Ensuite il y a les deux ans de garantie qui obligent de fait le client
a accepter les tarifs du concessionnaire pour les révisions, lequel au passage a essayé de vendre une extension de garantie.
Le client maintenant qui exige ou espère d'un petit revendeur multimarques un tarif bien en deçà que celui du concessionnaire, lequel client se rue dès qu'une promo se profile dans une grande chaîne d'accessoires et qui revient quand le concessionnaire ne veut pas s'emmerder avec un véhicule trop vieux ou une panne trop longue.
Tout cela on l'a vécu. Perso je vais chez les bouclards car en général ils ont acquis avec le temps une connaissance multimarques, ils savent faire ou faire refaire une pièce, adapter un accessoire, faire une réparation pas trop onéreuse, tout ce que le concessionnaire ne veut pas faire.
Donc Je m'en remets à eux pour acheter et entretenir une moto.
Big is beautiful on disait mais dans les crises ce sont parfois les plus gros, les plus fragiles.
Je garde mes motos le plus longtemps possible, charge mon réparateur de me trouver telle ou telle pièce, je déteste les grandes surfaces et regrette le temps passé ou j'avais qu'a appeler mon réparateur pour qu'il se déplace et me dépanne quand c'était possible.
La moto vivra car des passionnés la feront vivre, retrouvons un tissu commercial à taille humaine et pas seulement des commerçants opportunistes

05-05-2020 20:07 
WHITEGOLD

Vu la crise économique et sociale qui se profile pour toutes les raisons citées précédement, je pense que ce sera l'avènement de la moto raisonnable fiable a vocation utilitaire.
Coolapix, le bac a gravier c'est le banquier?

05-05-2020 20:27 
Petit d'homme !

Citation
WHITEGOLD
Vu la crise économique et sociale qui se profile pour toutes les raisons citées précédement, je pense que ce sera l'avènement de la moto raisonnable fiable a vocation utilitaire.
Coolapix, le bac a gravier c'est le banquier?

Ou au contraire des motos prestiges pour que ceux qui s'en sortent bien et profitent de la crise sont petés de sous!

05-05-2020 20:34 
cajo

A moins de faire sa Madame Soleil ou de lire dans les entrailles d'un poulet, ça me parait compliqué d'affirmer sérieusement les choses.

Ça peut reprendre comme avant, sur le même modèle, et alors nous survivrons encore un temps, et la moto aussi ... jusqu'à la gamelle suivante, jusqu'à la gamelle finale ? au bord des larmes

Mais tout est possible, le meilleur comme le pire. Si on m'avait dit qu'on allait vivre un tel merdier un jour, j'y aurais peut-être pas cru ... ouais, enfin peut-être juste l'espace d'un instant, ok, mais je serais retourné rapidos dans ma zone de confort qui, je le crois naïvement, me met à l'abri d'un inéluctable chaos.

Bon, égoïstement, c'est sûr j'aimerais encore rouler quelques années quand même...
dingue

06-05-2020 07:42 
1364

Non, mais rouler quelques années, encor'... tu le pourras toujours! Parce que tu as un petit vélo dans la tête... cajo! clin d'oeil

Mais rouler à moto... là! rien n'est moins sûr!
Parce qu'on se dirige droit vers plus de contraintes matérielles et législatives, avec leur corollaire économique et de répression.
Bref! On a beaucoup perdu... tant nous sommes d'irrépressibles délinquants et crétins au dires de certains!

Et que les abus de bien peu contraignent tous les autres! C'est quand même bien plus facile à gérer!
Et puis il y a ce qui se voit, clairement exprimé en public, et tout ce qui gravite autrement, à l'insu de la plupart d'entre nous. Avez-vous entendu parlé des Black pools, par exemple?
Et Jean passe, et des meilleurs!

Mais pour la plupart d'entre-nous, nous ne sommes pas dans les arcanes des personnes ayant du pouvoir... économique ou politique... Donc, nous subsistons... Euh! subissons, veux-je dire!

Mais enfin, il est vrai que dans nos sociétés par trop factices, où le synthétique règne en maître... proprement éloignées que nous-sommes de ce qui fait notre fondement qui est d'être directement liés à la nature, qui seule nous a vue naître... Un retour à plus de simplicité pourrait peut-être nous garantir des jours meilleurs.

Ainsi, moins de réalité virtuelle... Hors Repaire des motards, bien entendu! Tant qu'à faire... pour plus de retour à la réalité physique des choses! Comme vivre la moto, tant encore qu'on le peut, mais avec les bornes qui vont avec et les échanges qui vont bien, sur le terrain... à l'ancienne, quoi! Nous serait à coup sûr salutaire!

Et moi qui suis amoureux des Grands Prix, comme des petits, d'ailleurs, bien hors de question que je suive une quelconque confrontation MotoGP par le biais des jeux vidéo, par exemple.

Même si une telle tentative de rattrapage d'une confrontation réelle, impossible sur circuit, actuellement, est louable... NON! Merci!

Enfin, ceci dit, c'est ce qui me vient à l'esprit, et, comme je le dis souvent, n'est en accord qu'avec moi-même. clin d'oeil
1364

06-05-2020 11:45 
cajo

Citation
1364
Tant qu'à faire... pour plus de retour à la réalité physique des choses! Comme vivre la moto, tant encore qu'on le peut, mais avec les bornes qui vont avec et les échanges qui vont bien, sur le terrain... à l'ancienne, quoi! Nous serait à coup sûr salutaire!

Finalement, est-ce que tout ce qui est touché et envahit par le virtuel n'est pas appelé à régresser dans sa réalité au point de disparaître complètement des pratiques un jour...?
Sera-t-on encore passionné par la compèt si elle n'est que virtuelle ? Sera-t-on encore longtemps passionné par la moto si les moyennes kilométriques annuelles baissent toujours plus ? Est-ce qu'un modeste et exceptionnel road-trip de 1500 bornes tous les 10 ans peut suffire à nourrir durablement un imaginaire et une passion réelle ?

On finira p't'êt bien par lâcher l'clavier ... pipeau

06-05-2020 13:05 
tartiflat

Les cessions de véhicules vont disparaître? Bah j'ai vendu deux motos cette semaine, qu'est ce que ça sera une fois déconfinés!

La fiabilité à l'allemande? Ca fait des années que BMW bat des records de taux de pannes dans les rapports de Consumer Reports aux USA: aux dernières nouvelles, le taux de pannes avait dépassé 40% sur les BMW de moins de 5 ans...

On est loin de manquer de motos, de pièces, de tout. Par contre on manque depuis longtemps de conditions dans lesquelles on peut utiliser les motos qu'on nous vend: des missiles pour rouler à 80, des enclumes pour se promener, des chars d'assaut pour rouler en TT. Et si on revenait tout simplement à des motos adaptées à l'usage réel qu'on en a, plutôt qu'à l'usage potentiel qu'un champion du monde pourrait en avoir dans des conditions exceptionnelles?
(Au fait, un dessein n'est pas un dessin)

06-05-2020 13:10 
Petit d'homme !

Citation
tartiflat
Les cessions de véhicules vont disparaître? Bah j'ai vendu deux motos cette semaine, qu'est ce que ça sera une fois déconfinés!

La fiabilité à l'allemande? Ca fait des années que BMW bat des records de taux de pannes dans les rapports de Consumer Reports aux USA: aux dernières nouvelles, le taux de pannes avait dépassé 40% sur les BMW de moins de 5 ans...

On est loin de manquer de motos, de pièces, de tout. Par contre on manque depuis longtemps de conditions dans lesquelles on peut utiliser les motos qu'on nous vend: des missiles pour rouler à 80, des enclumes pour se promener, des chars d'assaut pour rouler en TT. Et si on revenait tout simplement à des motos adaptées à l'usage réel qu'on en a, plutôt qu'à l'usage potentiel qu'un champion du monde pourrait en avoir dans des conditions exceptionnelles?
(Au fait, un dessein n'est pas un dessin)

Vendu en pro ou en particulier?

Je suis d'accord ! Revenons à des motos adaptées aux usages...
Mais on peut dire la même chose pour les voitures, téléphones, ordinateurs etc.

06-05-2020 14:33 
KPOK

Citation

(Au fait, un dessein n'est pas un dessin)

Hah hah ! Mais oui : tout à fait correct.

06-05-2020 15:02 
Godzilla

Ouais, des motos adaptées aux usages... Mais on va très vite s'ennuyer...

Ca va bien de tendre vers l'utilitaire, j'ai essayé, après 19 ans de 850 TRX j'ai pris une CB500X.
Gardée six mois, puis vendue, je n'avais plus envie de la démarrer.
Je regrette sa conso de moineau, sa facilité, son top case, mais c'est tout.
Au moins maintenant j'ai la banane en roulant, et j'ai envie de rouler.

Le plaisir de rouler c'est essentiel, même en allant au boulot.
La moto restera un plaisir, c'est obligé.

Sinon on finit tous en 125 4T, et dans dix ans le Ministère de la Vérité finira par établir que la moto de plus de 300cm3 n'a jamais existé.

06-05-2020 20:15 
Petit d'homme !

Citation
Godzilla
Ouais, des motos adaptées aux usages... Mais on va très vite s'ennuyer...

Ca va bien de tendre vers l'utilitaire, j'ai essayé, après 19 ans de 850 TRX j'ai pris une CB500X.
Gardée six mois, puis vendue, je n'avais plus envie de la démarrer.
Je regrette sa conso de moineau, sa facilité, son top case, mais c'est tout.
Au moins maintenant j'ai la banane en roulant, et j'ai envie de rouler.

Le plaisir de rouler c'est essentiel, même en allant au boulot.
La moto restera un plaisir, c'est obligé.

Sinon on finit tous en 125 4T, et dans dix ans le Ministère de la Vérité finira par établir que la moto de plus de 300cm3 n'a jamais existé.

L'usage du plaisir doit être là aussi.

Je suis un vieux (bientôt 40clin d'oeil) mais jeune motard. J'ai cru comprendre que le couple et la vitesse étaient souvent dissociés. De ce fait, est ce utile d'avoir des motos avec une vitesse à 200 pour rouler sur route? Plutôt que des véhicules avec du couple?
(Bon, je roule en 300, donc je ne suis pas hyper calé hein!paix )

06-05-2020 20:25 
CaptainDangeax

Malheureusement, beaucoup, surtout les petits, vont y laisser des plumes. Mais même quand la concession est reconnue et bien placée dans une grande ville, il lui arrive de couler. Exemple : Drym's moto concessionnaire Suzuki à Rennes. La dernière fois que je suis allé dans un bouclard, c'était pour ma V-Strom. Au rayon des conneries : vis de fixation avant du réservoir manquante, tendeurs de câbles d'accélérateur sous le réservoir pas serrés, et attention aux pneus, il m'avais proposé un Road 3 qui avant 5 ans... Remarquez, la concession Kawa n'est pas beaucoup mieux. Déjà, pas de Michelin en boutique, et puis les poignées chauffantes ont été mal collées.

07-05-2020 10:19 
cajo

Pour répondre à Petit d'homme, il me semble que le couple moteur représente la capacité mécanique du moteur à exprimer sa puissance (quelle qu'elle soit), sans qu'il soit nécessaire de le faire beugler dans les tours.
T'as des meules au gros couple qui ont ainsi des reprises étonnantes, quand bien même leur puissance peut paraître modeste. T'en as d'autres, bien musclées en chwôôôs et en couple utilisable très tôt, qui vont pousser à tous les régimes.
C'est pas du on/off quoi ...
On dit alors qu'elles peuvent se montrer à la fois souples en bas, tout en gardant des aptitudes pour t'allonger aussitôt les bras sur un filet de gaz qui vient au bon moment... On dit alors qu'elles ont du caractère (Cf. le B12, ou plus encore le Rocket3) !

En fonctions des tempéraments et des goûts de chacun, on trouve le moteur qui offre l'équilibre couple/puissance satisfaisant.
Par contre je ne sais pas au juste si c'est vraiment bien sensible sur les petits moteurs ...?

Bon, mais ici, y'a pas un mécano qui pourrait préciser mieux le boxon ?
V

07-05-2020 12:58 
Aristoto

Je n'ai encore pas compris pourquoi confiner tout le monde dans la précipitation ?

Pourquoi arrêtez quasi totalement l'économie sur laquelle repose notre système social ?

Pourquoi arrêtez le bâtiment, l'industrie, les commerces "sans contact" avec moins de 2 personnes pour 3 m² ? Quelle idée saugrenue de penser que les choses peuvent repartir rapidement comme avant. Quelle négation de toute analyse systémique !

La société et l'économie sont un système imbriqué, un système fait d’enchaînement de causes à effets. Les licenciements vont être nombreux pour éviter les faillites en chaîne. Les affaires les plus fragiles du micro-entrepreneur à le PME vont déposer le bilan, les grands groupes fragiles vont être restructurés et sous perfusion d'argent public... pour au final une perte de création de valeur et de sens historique (cf.Mory, Crédit Lyonnais, chantiers naval...).

Le chômage va remonter au dessus de la barre des 6 millions (en gros 1 actif sur 4 est sous-employé ou pas employé du tout... c'est une société qui va bien ça ?). La société et nos élus avaient mis 18 ans à le faire baisser à un taux acceptable socialement.

Les dommages collatéraux vont être énormes socialement et économiquement (donc socialement) > santé mentale, explosion des hospitalisations psychiatriques, détresse humaine et sociale du au chômage, perte du réel au détriment du bien creux virtuel, recul de l'écologie à moyen terme (du jour au lendemain le recyclage des ordures ménagères est arrêté. Quand et comment va-t-il repartir ?) recul des transitions énergétique, sociale, économique.

Et je ne parle même pas de la difficulté de remettre les citoyens au travail.

Confinement général = erreur et précipitation

17-05-2020 12:21 
Petit d'homme !

C'est une opinion que l'on peut émettre a posteriori quand on a évité le pire et qu'il y a eu un confinement. Ça semble avoir stoppé la contamination (passé de 5/1 a 0.5/1), évité la saturation du système de santé, sauvé des vies.

17-05-2020 13:24 
fift

Aristoto> Il fallait donner un coup d'arrêt violent à la propagation. Le seul moyen, c'était de limiter au maximum les contacts entre les gens.

Sans ce coup d'arrêt, étant donné les proportions qu'avait prises l'épidémie, on aurait compté 200 à 300 000 morts, et autant en état grave (donc des morts en plus, puisqu'on aurait dépassé de 2 000% nos capacités de soin).

17-05-2020 16:45 
cajo

Citation
fift
Il fallait donner un coup d'arrêt violent à la propagation. Le seul moyen, c'était de limiter au maximum les contacts entre les gens.

... et on avait pas de masques !!
On oublie pas ...

18-05-2020 07:18 
fift

Cajo, les masques auraient éventuellement eu un effet au tout début , c'est à dire avant que l'épidémie ne se répande (soit le 25 février et la semaine suivante) à condition que tout le monde les porte, et correctement (pas sous le nez ou sous le menton quoi …). C'est comme un vaccin, ça ne fonctionne que si 80 à 90% des gens le font. Personnellement, étant donné l'état d'esprit général à ce moment là, je doute franchement de l'efficacité de la mesure …

On n'aurait de toutes manières pas eu assez de masques pour toute la population, même en ayant gardé les stocks stratégiques. Même les pays équipés normalement en masques et avec des structures de santé plus solides (Allemagne par exemple) ont été obligés de confiner.
Les stocks stratégiques servent avant tout aux personnes en contact avec des gens à risques (soignants, personnels des Ehpads, etc).

18-05-2020 10:13 
Petit d'homme !

Vu les dotations actuelles des #ehpad, je doute que nos aînés soient considérés comme stratégique.

19-05-2020 07:25 
fift

Je n'ai pas dit que les stocks stratégiques avaient été suffisants pipeau.

19-05-2020 09:29 
 

Connectez-vous pour réagirOu inscrivez-vous

Pirelli