english
Fil RSS Facebook Twitter Instagram Pinterest Youtube Voyage

KPOK reKuiem

Si je me tue à moto, viendras-tu à mon enterrement ?

Si je me tue à moto, viendras-tu à mon enterrement ? Vous serez combien ? Y-a-t-il déjà eu question plus vaine et commune que celle-là ?

KPOK reKuiem (c) Photo : Alan Cabello
KPOK reKuiem (c) Photo : Alan Cabello

De ce que j'ai pu lire, il s'agit de la seule certitude : sans mort, il n'y a pas de vie. Je me rassure en me disant que la vie est trop bien foutue en général pour se résumer, en tant qu'individu, à un très bref instant de conscience entre deux éternités de ténèbres. Mais quand même, j'ai un doute : je ne parierai pas ma vie là-dessus.

Tu comprends bien que cette question est par ailleurs complètement vaine : une fois mort, quoiqu'il m'arrive, je pense que je me moquerai comme d'une guigne de ce que pensent de moi ceux qui sont restés derrière. Ici, c'est mon ego qui parle, cet ego qu'angoisse l'idée de sa fin.

Je me demande comment ça va se passer. Je soupçonne que cela n'a rien de flamboyant : les morts hollywoodiennes, avec les violons et l'infirmière 95C qui pleure sur le réservoir de sa 900 SS sur fond de coucher de soleil sur le Grand Canyon, faut pas trop y compter. Pas besoin d'arriver à fond les vibrelures, on peut se tuer en tombant bêtement à 30 à l'heure, suffit de mal atterrir.

Ça fera mal ? J'aimerais pas trop : je suis douillet. J'aimerais pas non plus être grave amoché, rapport à celui ou celle qui sera chargé de m'identifier. Je voudrais juste pas crever seul, dans un fossé, avec personne à qui tenir la main. On vit déjà suffisamment seul, ça serait rassurant de mourir avec quelqu'un.

Putain, je suis sûr qu'à ce moment-là je vais me rappeler d'une foule de choses que je n'ai pas dites et que je m'en mords encore les doigts. Comme dire à ma prof d'anglais de quatrième que c'était vraiment-vraiment-vraiment pas moi -limite, là, maintenant, je balance qui c'était. Ou à Hervé que je suis vraiment-vraiment-vraiment désolé d'avoir rayé le flanc de selle de sa FZR. Ou à Maman... houlalah ! Maman, ça va prendre des heures. A la fin, je crois qu'on est surtout une mémoire en panique alors qu'elle devine que le compte à rebours n'a plus qu'un seul chiffre.

Mais ça serait trop tard. Il ne me reste plus qu'une poignée de secondes. C'est bête : il y a pas si longtemps, j'étais sûr d'être immortel pour encore au moins vingt ans. J'espère que quelqu'un pensera à me relever un peu la tête, ou à me laisser me mettre sur le côté : je n'aime pas être allongé sur le dos.

Ce sera quoi, la dernière chose que je verrai ? Un bout de ciel ? La texture de la route ? Une touffe d'herbe ? Et ma dernière pensée ? Dans les livres, les auteurs livrent la dernière pensée de leurs personnages ; mais dans la vraie vie ? Qu'est-ce qui se passe quand le choix n'est plus au minimum binaire ?

La mort est un phénomène si banal, établi depuis si longtemps, que je me dis qu'un paquet de mécanismes doivent se mettre en route, à la fin. Mais pour faire quoi ? Pour me déconnecter de l'Univers, ou au contraire pour m'y connecter entièrement à nouveau ? A un moment, je relâche mon emprise, je renonce à ces atomes que j'avais empruntés pour me constituer. Peut-être que j'ai le droit d'en garder un ? Non, sans doute pas : depuis le temps, tous les atomes de l'Univers auraient le nom d'une bestiole dessus.

Mais plus tard. Pour l'instant, l'autre moitié de moi est dans une boîte -marrant comme on se refabrique un placenta ; moi je serais plutôt pour l'immersion en mer, ça prend moins longtemps et puis ça serait la vengeance du surimi. Dans une boîte, donc, avec des gens autour. Il est trop tard pour leur dire que ce n'est pas grave, que je suis déjà content d'avoir vécu, que c'était bien de les avoir autour de moi : fallait faire ça avant -faudrait faire ça tous les jours, ou presque, pour être moins en panique à la fin.

Oui, j'aimerais bien écouter ce qu'ils disent ; généralement, on est gentil avec les morts, non ? Ou alors, quand on est mort, on devient télépathe et on peut savoir ce que pensent vraiment les gens. Heuh... en même temps, je ne suis pas sûr d'avoir envie de savoir. Très tôt, tout petit, j'ai appris qu'il ne fallait pas dire ce que je pense. La vérité, c'est comme le bonheur : ça supporte bien la pudeur.

Alors ? Tu viendras à mon enterrement ? Si c'est pas trop loin ? Tu seras pas perdu : David aura prévu des badges avec ton pseudo pour que d'autres puissent te dire : "ah ? c'est toi DarkNinjaDu83 ? Mais je pensais que tu étais majeur ?!" Si tu es là, ça rassurera ma Maman qui pense encore un peu que son fiston est un bon-à-rien comme lui a dit ma prof d'anglais de quatrième.

Mais tu vois comme les morts sont d'incorrigibles bavards : je suis mort et j'essaye encore d'y ajouter une couche. Encore une minute ? Quelques secondes de rab' ? Siouplé ?

- JE NE FAIS PAS CRÉDIT*.

* La Mort** est tombée dans le domaine public, non ?

** Celle de Terry Pratchett***.

*** Terry Pratchett ? Allô ? ****

****Non, mais sérieusement. Terry. Pratchett.*****

*****(soupir).

Plus d'infos sur les chroniques

Attention Kronik ! 100% mauvaise foi ! Ceci n'est pas un article ni une brève (voir historique si nécessaire). L'abus de kronik peut être dangereux pour la santé de certains. Ne pas abuser.

Commentaires

JOEBAR2

pour y être presque passe je peu vous dire qu'il n'y a pas de penser n'y rien d'autre , juste une image puis le néant ...... viens le revaille et ton seule souvenir c'est cette image et rien d'autre . j'en ai fait deux fois l'expérience et les deux fois c'était sa .

31-12-2019 08:47 
tom4

un peu tristoune ta dernière de l'année, mais elle répond à une question que je me pose de temps en temps.
on vit dans un monde assez virtuel, et à part mes collègues et amis proches, je me demande qui serait au courant (et comment ils le seraient en fait).
un point commun avec toi, si possible, j'aimerais que ça ne soit pas trop douloureux :)

tom4

31-12-2019 09:21 
BIG83

Salut
Sur le coup, en regardant la photo vite fait, j'ai cru que tu nous faisais une chronique sur les truffes. Avec le réveillon ça pouvait le faire...
Non, c'est moins plaisant... parole d'expérience...

Allez a l'an que ven.
V

31-12-2019 12:33 
Bettyboop69

Comme Tom4, c est vrai que ça sonne plus Requiem que les valses de Strauss, pourtant de saison...
Meme si ce chef d'oeuvre de Mozart (and Co) est ma pièce préférée du Grand Repertoire.

Au final j apprécie la reflexion sur le plan intellectuel, mais je préfère qd mm éviter de m'apesantir sur le sujet. Superstition certainement.
Prudence à tous en 2020.

31-12-2019 14:36 
southeagle

M’en fou,moi,chui immortel.
Tu me niqueras pas mon reveillon avec ce néanmoins superbe texte.
V à tous,les vivants,les morts,et les autres.
Merveilleuse année 2020.

31-12-2019 19:40 
val69

Moi je sais que tu nous enterreras tous mais comme tu seras pas là pour le mien je veux bien que tu écrives une petite élégie qu un proche charitable pourrait lire !
Mais tant que je le peux je veux remercier pour les belles chroniques, les kro-niques aussi, les chouettes articles et les commentateurs du repaire !
Et bonne année 2020, pleine de vie et de santé et à défaut de courage et de patience à tous !

31-12-2019 19:41 
fift

Comment qu’on dit déjà ?

Ah oui, bonne et heureuse année

01-01-2020 20:54 
oldmagic38

Salut. J'apporte ma pierre a cette question. Ado j'ai failli mourir noyé en faisant du rafting. Il y a eu un laché d'eau EDF 1h avant, la rivière n'avait plus rien à voir mais on a quand même été autorisé à "rafter", on s'est renversé à cause d'un gros rocher, je suis resté coincé dessous... au bout de nombreuses secondes, au moment où je me noyais j'ai senti une pierre sous mon pied, j'ai pris appui dessus et je suis remonté. L'instinct de survie. Combinaison déchirée, plus de chaussures, et tout le monde me cherchait, affolés, à 30m de là. Apparemment je suis resté dessous 1 bonne minute. J'ai recraché de l'eau pendant 1 semaine... je peux te dire que tout ce que j'ai vu juste avant que j'y rester, c'est la texture du rocher... rien d'autre, je me rappelle m'être dit "bon ok, là c'est fini, c'est comme ça que ca se termine". Pas de pensée pour ma famille, pour mon père et ma soeur qui étaient dans le raft. Juste ce putain de rocher...

02-01-2020 21:37 
oldmagic38

Sinon mes meilleurs voeux a toutes et tous :)

02-01-2020 21:38 
big fish

la mort c'est une partie de la vie, la fin , un aboutissement désiré ou détesté, une fatalité, mourir pour des idées ou sa passion, d'accord, mais de mort lente….dixit Brassens.
moi si je mort, je veux être enterré en l'air, comme les indiens des films cowboys.

03-01-2020 01:38 
L'iguane

[attachment 32602 FB_IMG_1577743023645.jpg]

03-01-2020 11:14 
BIG83

1505819338-9577-card.jpg

03-01-2020 12:48 
fift

Citation
L'iguane
[attachment 32602 FB_IMG_1577743023645.jpg]


C'est quoi ça ? Une Ariel ?

03-01-2020 16:28 
Peterpan

L avantage de pratiquer la moto ..., c que tu sais comment tu vas mourir et d'échapper à toutes ces saloperies de maladie ! clin d'oeil

..et qui sait peut être en Ariel, Ducati..ou en Harley ..il parait que Dieu roule en Harley ??!!!..ça nous fera un brin de conversation !!!! lol clin d'oeil

03-01-2020 16:54 
commando

plutôt une AJS, mais va savoir

03-01-2020 20:29 
BIG83

Salut
V4 liquide d'avant guerre, non ?
V

03-01-2020 20:49 
commando

500 V4 à compresseur

03-01-2020 20:55 
fift

Merci mon Commando !

03-01-2020 22:15 
BIG83

Salut
Tout ça n'explique pas ce que Christopher Lloyd, y fait dessusj'aime
V

03-01-2020 22:23 
cajo

AJS V4 de 39, et c'est Sammy Miller ... et son fabuleux musée est à voir absolument, quelle que soit la météo dingue


V

03-01-2020 23:42 
Nounours48

Terry.
Pratchet.
rhaaaaaaaaaa

15-01-2020 15:20 
 

Connectez-vous pour réagirOu inscrivez-vous