english

Essai casque jet HJC FG-70s

Un jet léger en Kevlar et fibres, avec écran solaire intégré

11 livrées et 20 coloris différents, 2 tailles de calotte, 5 tailles de XS à XL, à partir de 159,90 €

Avec le retour des beaux jours, on pourrait être tenté de ressortir un casque jet, parfait pour de petites balades le nez au vent, pour le plaisir indicible de sentir Éole vous caresser l'épiderme. On ne va pas rentrer ici dans le débat de la protection absolue : y'en a qui ne jurent que par le casque intégral et c'est leur droit. En tous cas, ce FG-70s est destiné à ceux qui veulent encore plus d'air que sur un RPHA-Jet, par exemple.

HJC a été créé en 1971 et ce FG-70s reprend le look et l'esprit d'un des premiers casques sortis des usines du constructeur coréen. Il est fort heureusement plus moderne avec sa coque faite en mélange de fibres composites et de kevlar, ce qui donne un poids assez léger, de l'ordre de 1.100 grammes en fonction de la taille et de l'une ou l'autre des deux calottes utilisées, pour proposer un modèle allant du XS (53-54) au XL (61).

Essai du casque jet HJC FG-70s

Il est disponible dans 11 livrées différentes et un peu plus encore de coloris (20 déclinaisons en tout). Par exemple la déco "Apol" de notre modèle d'essai existe sur fond noir ou sur fond blanc. Version HJC FG-70 Tales, HJC FG 70 Vintage, HJC FG70 Roakers, HJC FG70 Machu, les décos se succèdent depuis l'arrivée du modèle en 2013. Si pour le client, cela donne un choix assez royal, on notera la grande amplitude tarifaire entre les versions unies (noir ou titane) à 159,90 € et les deux déco Star Wars à 299,90 €. eh oui, au-delà des bombes de peinture, il faut aussi payer les royalties. Notre modèle Apol est plus raisonnable à 179,90 € : ça fait la tête de mort plutôt bon marché. On note la qualité de ce motif et le beau niveau de précision et de détails.

Le casque est décliné dans 11 décos, nous avons opté pour la version 'Apol'

Facile et pratique

Le HJC FG-70s se veut sans souci : et c'est le cas, avec toute une série de caractéristiques qui vont dans ce sens. C'est le cas de la boucle micrométrique, facile d'utilisation. On note la présence d'un écran solaire intégré, facile d'accès et d'un filtre anti-UV à 99% sur la visière. L'intérieur est doux, avec un revêtement dit "Silver Cool" (et non pas Colt Seavers !) anti tout (anti bactérien, anti transpiration, anti odeurs et probablement anti ZAD Notre Dame des Landes si on lui demandait son avis).

Le FG-70s est pourvu d'un écran solaire

Enfin, des boutons pression situés sur le haut du casque permettent de loger une casquette, pour ceux qui veulent parfaire leur look.

Du coup, comme le poids reste léger, voici un jet qui présente tous les attributs d'un casque facile à vivre et ça tombe bien, c'est ce qu'on lui demande.

Les pressions permettent d'ajouter une casquette

Pour la balade seulement

Le HJC FG-70s taille juste : comme tous mes autres casques, celui-ci est en M et il tombe parfaitement bien avec ma morphologie. On ne peut donc que louer son confort, il n'y a pas de gêne ni de points durs qui se sont fait ressentir tout au long des multiples essais qui ont été réalisés avec ce heaume sur la tête. Que du bon, donc, d'autant que sa forme ne génère pas de bruits parasites.

Le casque se révèle assez confortable

Certains jets (genre Davida Ninety-2, ou même le Shoei J-O) ont un effet "coquille" sur la tête, en vous enserrant au plus près : cela permet une bonne isolation phonique (c'est le cas du Davida) et une tenue parfaite, quelle que soit la vitesse. En revanche, ce n'est pas du tout respirant et le paradoxe est que si l'on roule avec par beau temps (logique avec un jet), on a vite tendance à cuire.

Ce n'est pas le positionnement de ce HJC FG-70s, qui se révèle bien respirant et pas trop chaud à porter. Revers de la médaille, il est destiné au cruising, car à "haute" vitesse (disons, au-dessus de 140 km/h), il a tendance à laisser passer un peu d'air à l'intérieur et n'offre pas la même stabilité que certains de ses concurrents.

Essai du HJC FG-70s sur la Triumph Bonneville Speedmaster

En même temps, un jet qui est fait pour la balade tranquille, c'est plutôt cohérent. On note, pour finir, que la qualité des casques HJC est en progrès : alors que j'en ai eu par le passé qui étaient biodégradables, celui-ci tient la distance et après de multiples essais, tout est encore parfaitement en place, tant dans l'assemblage que dans la peinture et, surtout, le motif tête de mort. Important, ça, la tête de mort : ça permet d'effrayer la bourgeoise à peu de frais !

Points forts

  • Variété de design intéressante
  • Légèreté
  • Confort
  • Boucle micrométrique facile d'usage
  • Écran solaire intégré
  • Bien respirant

Points faibles

  • Tarif des décos branchées !
  • Pas fait pour les hautes vitesses
  • Protection limitée, forcément...

Conditions d’essais

  • Itinéraire : porté au quotidien et sur de nombreux essais sur plusieurs mois

Calcul coût assurance ?

AMV Combien pour assurer votre casque jet HJC FG-70s? Devis en ligne
Axa 2 Roues Calculez le prix de votre assurance casque jet HJC FG-70s en 2mn avec Axa 2 Roues