Menu
Fil RSS Facebook Twitter Instagram Pinterest Youtube Voyage

Le gouvernement en désaccord sur les 80 km/h

Le ministre de l'Intérieur favorable à une application différenciée

Le Premier Ministre maintient le cap et ne change rien

Le gouvernement en désaccord sur les 80 km/hAlors que le gouvernement fait depuis plusieurs mois le forcing pour faire accepter la réduction de la vitesse à 80 km/h, notamment à travers une vaste campagne de communication, des dissonances apparaissent chez le Ministre de l'Intérieur.

En déplacement hier à Rungis, le ministre avait préféré répondre par un "Joker" lorsqu'on lui a demandé de présenter son point de vue sur la mesure.

Invité ce matin par Jean-Jacques Bourdin pour s'exprimer sur l'antenne de BFMTV/RMC, Gérard Collomb a eu du mal à défendre cette mesure qui devrait selon lui faire intervenir les départements qui sont responsables de ces routes :

Le but recherché est le bon parce qu'il y a trop de morts sur routes, mais il faut peut-être parler davantage aux départements.

Ce point va d'ailleurs dans le sens de plusieurs avis exprimés par des parlementaires et le Sénat qui souhaitaient voir l'abaissement des limitations de vitesse être différencié et non pas généralisé à l'ensemble des routes bidirectionnelles du réseau secondaire.

Une sortie dont se serait bien passé le Premier Ministre Edouard Philippe qui a répondu à son ministre alors qu'il est aujourd'hui en déplacement à Strasbourg :

Quand on a l'honneur d'exercer des responsabilités publiques, il faut parfois choisir entre de mauvaises décisions qui rendent populaire et de bonnes décisions qui rendent impopulaire (...). Nous avions évidemment identifié que cela poserait des questions, des critiques, de l'agacement et même de la colère. Nous en étions conscients et je l'avais dit: je suis prêt à assumer cette impopularité car je crois que réduire le nombre de morts sur les routes françaises est un enjeu de politique publique.

Malgré ce désaccord du ministre de l'intérieur, qui chapeaute normalement la politique de sécurité routière, le gouvernement n'entend pas baisser les bras sur cette mesure qui entrera en vigueur, en l'état, le 1er juillet prochain.

Plus d'infos sur les 80 km/h

Commentaires

Monsieur_C

C'est bien parce qu'avec l'évolution de la technique (sécurité active et passive des véhicules, pneumatiques et freins plus performants, etc.) et la baisse constante du nombre de tués sur les routes, qu'ils appliquent ou non cette loi le nombre de morts/an continuera de baisser. Donc le nombre baissera comme prévu. Donc il dira que c'est grâce à ça. Et jackpot avec les nouveaux radars.
Pile : je gagne ; face : tu perds.

18-05-2018 14:55 
Tempo

Je dis bravo à Mr Collomb qui est finalement le seul qui n'est pas hypocrite au sein de LREM.
Les autres baissent les yeux et conservent leur poste.
Maintenant on a un Philippe complétement aveuglé et pense qu'il a simplement raison contre tous.

Pauvre pays, on ne choisi malheureusement pas son premier ministre.

18-05-2018 19:00 
Raven

Quand 50 guitares sont désaccordées, le problème vient pas des guitares. Mais ça, Édouard 1er ne l'a pas compris.

19-05-2018 17:51 
freedom ciao tutti

orgueil et vanité sont les 2 mamelles de cet Edouard imbécile.
cela devrait lui coûter sa place, tôt ou tard.
reste l'erreur qui dirige la sécurité routière, pourquoi jupiter ne le remplace pas ? apparemment c'est un très mauvais conseillé, voir la remise en cause de la légalité des voiture banalisées avec radars embarqués et confiés a des sociétés privées, ainsi que l'impopularité des 80 a l'heure.Peut etre est-il est trop occuper a caresser dans le sens du poils ses aisés amis.

20-05-2018 16:01 
 

Connectez-vous pour réagirOu inscrivez-vous