Menu
Fil RSS Facebook Twitter Instagram Pinterest Youtube Voyage

L'essence synthétique se concrétise

Un e-Benzin peu polluant produit par Audi et Bosch

Nouvelle phase de développement engagée en Suisse dans l'usine de Laufenburg

L'essence synthétique se concrétise - crédit photo : Audi AGEmissions de particules fines, épuisement des ressources naturelles... le pétrole n'a plus vraiment la cote et les constructeurs se tournent de plus en plus vers l'énergie électrique pour les prochaines générations de véhicules personnels.

Malgré cette tendance de fond, tous les acteurs de l'industrie n'ont pas dit au revoir aux moteurs thermiques. Depuis plusieurs décennies, les industriels travaillent sur l'élaboration d'essence et de diesel de synthèse, mais les travaux semblent enfin avancer grâce à une percée obtenue par Audi et Bosch.

Sur le sujet depuis plusieurs années, les deux groupes sont parvenus à produire cette année la dernière génération de leur essence de synthèse, baptisée e-Benzin.

Selon Audi, cette essence présenterait ainsi l'avantage de ne pas être dépendante du cours du pétrole, d'être compatible avec les infrastructures actuelles et de pouvoir maintenir un bilan carbone neutre.

Prenant la forme d'isooctane liquide, l'e-Benzin est produit en deux temps. C'est d'abord en France que Global Bioenergies convertit une ressource renouvelable (sucre, céréales...) en isobutène gazeux, l'une des principales molécules dérivées du pétrole. Le Fraunhofer Center for Chemical Biotechnological Processes de Leuna (Allemagne) y adjoint ensuite de l'hydrogène afin de transformer la formule en isooctane, une essence dépourvue de sulfure, de benzène et très peu polluante lorsque est brûlée.

Pour ce qui est de la pollution émise au moment de la production, la marque précise que le bilan carbone pourrait être réduit au minimum en utilisant des énergies renouvelables pour ces installations.

Audi prévoit désormais de lancer une nouvelle phase de production à Laufenburg en Suisse dans une usine fonctionnant à l'énergie hydroélectrique et qui serait capable de produire 400.000 litres d'e-Benzin par an. Il reste encore de nombreux tests à mener sur les moteurs, mais aussi et surtout à développer des capacités de production suffisantes avant d'imaginer la commercialisation de ces carburants de synthèse.

Plus d'infos sur les carburants de synthèse

Commentaires

tsointsoin

Super ! Désolé de faire mon chieur... mais pensez à relire une fois l'article avant de le poster :s

16-07-2018 16:02 
olivierzx

Même word aurait corrigé !

Sinon, les monarchies du golfe ont de quoi s'inquiéter ...
M'est avis que le prix du pétrole va se stabiliser voire baisser.

16-07-2018 18:30 
freedom ciao tutti

l'idée parait bénéfique pour l'environnement, encore que notre ministre dit "vert" n'a pas dit son dernier mot (ni même le premier mot).
par contre attendons de connaitre le prix de vente, je crains pour les petits revenus, comme cela se passe actuellement et dans le silence pour les voitures dites "polluantes".(pour ça la coupe du monde a rendu un fier service aux gouvernement et autres magouilleurs).
Un journaliste/pilote/organisateur, FENOUIL pour le citer, a passer son vieux 4x4 au CT, après avoir fait le nécessaire pour rentrer dans les clous, a long terme. Son vieux tacot est passé haut la main, avec des résultats nettement meilleur que les véhicules modernes. Malgré tout il reste interdit de circulation dans certaines zones !
DÉPENSER c'est le mot d'ordre de nos chers tètes (de n½uds) pensantes.

17-07-2018 08:55 
CLEW

pas surprenant que ça vienne d'Allemagne. Les teutons avaient un coup d'avance puisqu'ils ont commencé leurs recherches pendant la seconde guerre mondiale...
Reste que pour produire ce produit miracle, il faudra des cultures dédiées, cultures qui servent aussi à nourrir les populations...

17-07-2018 13:34 
davidvt

et le dihydrogène, il est produit comment ?
par vapocraquage du méthane (méthode la plus répandue) ou par électrolyse de l'eau ?

18-07-2018 12:31 
...phobe

Bonjour,

si j'en crois l'article, il serait fort possible que ce soit par électrolyse de l'eau au vu de la situation de l'usine.

...
Audi prévoit désormais de lancer une nouvelle phase de production à Laufenburg en Suisse dans une usine fonctionnant à l'énergie hydroélectrique
...


Laufenburg

18-07-2018 16:28 
CLEW

Citation
davidvt
et le dihydrogène, il est produit comment ?
par vapocraquage du méthane (méthode la plus répandue) ou par électrolyse de l'eau ?

C'est vrai que l'hydrogène se trouve à l'état naturel dans certains sous-sols mais c'est un gaz qui est généralement produit industriellement comme tu l'indiques. Au final une dépense d'énergie autre pour faire du carburant.
Je connaissais un autre procédé, celui du chauffage par de l'éthanol d'un mélange eau-éthanol et le filtrage du dégagement gazeux par un filtre palladium/argent.

Après on en revient toujours au même point pour faire de l'éthanol, il faut des cultures.

21-07-2018 14:45 
 

Connectez-vous pour réagirOu inscrivez-vous