Menu
Fil RSS Facebook Twitter Instagram Pinterest Youtube Voyage

Piaggio gagne la bataille des copies de Vespa

La Cour d'Appel de Turin donne raison au groupe italien dans l'affaire l'opposant à Znen

Une procédure de 6 ans enfin close

Piaggio gagne la bataille des copies de VespaA la sortie de la seconde Guerre Mondiale, Piaggio avait réalisé le coup parfait en développant un petit scooter économique qui allait connaitre un succès retentissant en Italie puis à travers le monde : la Vespa. Près de 75 ans plus tard, la guêpe symbole de la Dolce Vita est plus présente que jamais sur les routes avec un design qui n'a presque pas changé.

Et parce que ce design emblématique plait, il a été souvent et beaucoup copié, surtout chez les constructeurs chinois.

Dès 2011, le groupe Piaggio faisait ainsi enlever une cinquantaine de copies exposées sur le Salon de la Moto de Paris, scooters détruits deux ans plus tard après une décision du Tribunal de Grande Instance de Paris. Même chose lors de l'EICMA avec d'autres saisies de copies en 2012, puis 2013.

Face à ces contrefaçons grandissantes, la marque italienne avait alors engagé une bataille juridique pour faire interdire ces copies et protéger sa propriété intellectuelle. Il faut dire qu'en plus de s'être inspiré des Vespas pour le style de ses scooters, Znen n'avait alors pas été chercher très loin le nom de son scooter : "Ves".

La société chinoise avait été condamnée en première instance et s'était défendue en prétextant l'absence de protection du droit d'auteur. L'affaire s'est alors enlisée dans les tribunaux entre appel et contre-appel, allant jusqu'à l'Office de la propriété intellectuelle de l'Union européenne, mais cette dernière donnait raison aux productions chinoises en estimant que les formes de ces dernières étaient plus angulaires.

Après 6 ans de procédures, la cour d'Appel de Turin vient de mettre un terme définitif à l'affaire en donnant raison à Piaggio. Une décision qui selon l'avocat du groupe est un énorme succès puisqu'il s'agit là de la dernière action encore en cours destinée à protéger l'image de sa Vespa de l'utilisation de géants chinois.

Plus d'infos sur les contrefaçons

Commentaires

L'iguane

Une bonne nouvelle !
Le jour où on imposera à la Chine les règles de la contrefaçon, son hégémonie va en prendre un coup...

29-04-2019 11:32 
fift

C'est malheureusement un peu plus compliqué que "juste" faire respecter une législation : en Chine (comme dans pas mal d'endroits en Asie d'ailleurs), on apprend en copiant. Inventer, c'est remettre en question l'apprentissage et les maîtres, autrement dit, se considérer l'égal ou le supérieur du maître et donc faire preuve d'une incommensurable prétention.
Du coup, copier est totalement ancré dans la culture du pays et arriver à changer cette orientation prendra un temps très long - même si, a priori, les instances gouvernantes ont compris l'enjeu pour pouvoir continuer à être admis dans le jeu international.

29-04-2019 13:31 
KPOK

La propriété, même intellectuelle, c'est du vol.

29-04-2019 13:51 
fift

29-04-2019 14:13 
TOM

Citation
fift
C'est malheureusement un peu plus compliqué que "juste" faire respecter une législation : en Chine (comme dans pas mal d'endroits en Asie d'ailleurs), on apprend en copiant. Inventer, c'est remettre en question l'apprentissage et les maîtres, autrement dit, se considérer l'égal ou le supérieur du maître et donc faire preuve d'une incommensurable prétention.
Du coup, copier est totalement ancré dans la culture du pays et arriver à changer cette orientation prendra un temps très long - même si, a priori, les instances gouvernantes ont compris l'enjeu pour pouvoir continuer à être admis dans le jeu international.

Je trouve cette analyse trés pertinante, car on a toujours tendance à ramener les choses à notre propre culture et ça nous amene à faire de grosses erreurs de jugement envers les autres...

super

30-04-2019 22:47 
 

Connectez-vous pour réagirOu inscrivez-vous