english

Yamaha expérimente le véhicule autonome

Le constructeur nippon équipe les transports publics d'Iwata

Une évaluation de deux ans qui débute en juillet

Yamaha expérimente le véhicule autonomeL'automatisation de la conduite et le développement des véhicules 100% autonomes sont au coeur de l'industrie automobile, mais les acteurs du secteur du deux-roues motorisé lorgnent aussi sur ces technologies.

Yamaha ne s'est ainsi pas contenté de créer de simples projections fictives et a déjà mis au point son robot de course pour accélérer le développement des assistances de ses motos. Le constructeur aux trois diapasons va encore plus loin et lance aujourd'hui une expérimentation sur les routes publiques au Japon, dans sa ville d'Iwata.

Il n'est cependant pas question du Motobot V2.0, mais de véhicules autonomes pour le transport de personnes qui évolueront à faible vitesse. L'expérimentation de deux ans, qui débute en juillet, se déroulera sur un trajet de 4,2 km autour de la station Mikuriya qui ouvrira prochainement.

Ce test a comme premier objectif une évaluation fonctionnelle et la détection d'éventuels problèmes liés aux systèmes de conduite autonome. Dans un second temps, il permettra aussi de prendre en compte l'environnement de conduite dans la perspective du déploiement futur de ce type d'engins.

Osamu Watanabe, Maire d'Iwata :

Avec la baisse du taux de natalité, la population vieillissante et le déclin général de la population, il est prévu que le réseau de transport en commun aura un rôle encore plus critique. Compte tenu de ces tendances, nous sommes très heureux que cet essai de véhicules autonomes à basse vitesse débute à Iwata City, cette technologie étant censée créer un nouveau mode de transport en commun. Nous espérons que cet essai permettra d'établir la faisabilité de cette technologie et ainsi jouer un rôle dans la résolution des problèmes de transport, tout comme dans l'amélioration de la qualité de vie des résidents.

Yoshihiro Hidaka, Président et représentant de Yamaha Motor :

En proposant des véhicules qui se déplacent à un rythme modéré et qui sont capables de conduire de manière autonome en tant que solution de mobilité du dernier kilomètre, nous visons à élargir les possibilités de mobilité et à contribuer à de nombreux problèmes liés aux transports qui deviennent de plus en plus évidents, comme le maintien des transports en commun dans les régions montagneuses et dépeuplées ou le vieillissement croissant des conducteurs.

Plus d'infos sur l'expérimentation des véhicules autonomes

Suzuki