english

MotoGP : Oliveira s'impose au finish

Première victoire pour Oliveira et Tech3

Miller et Espargaro complètent le podium en Autriche

MotoGP : Oliveira s'impose au finish !Miguel Oliveira a remporté le Grand Prix de Styrie en MotoGP, le 900e de l'histoire, sur le Red Bull Ring, en Autriche. Le pilote portugais remporte sa première course en catégorie reine et offre de fait sa première victoire en catégorie MotoGP au team KTM Tech3. Oliveira s'impose dans le tout dernier virage, en surprenant Jack Miller et Pol Espargaro dans l'ultime virage de cette course animée par un drapeau rouge, en raison du crash de Maverick Vinales au 17eme tour.

Joan Mir en tête jusqu'au drapeau rouge

A l'extinction des feux, Joan Mir parvenait à signer le meilleur envol, en profitant d'une petite erreur de Pol Espargaro, permettant également à Miller et Nakagami de passer devant. Rapidement, Miller se portait à la hauteur de Mir pour entamer un duel qui allait tourner à l'avantage du pilote Suzuki qui n'a pas lâché le commandement pendant les 17 premiers tours. Voyant Mir s'échapper, Nakagami décidait de passer à l'attaque sur Miller pour prendre la seconde position et mener la charge pour rattraper le leader. L'impressionnant crash de Vinales allait stopper ce wagon de tête qui commençait à se détacher.

Vinales sans freins saute de sa moto à 200 km/h !

Après Fabio Quartararo dimanche dernier pour le Grand Prix d'Autriche, Yamaha a de nouveau connu des problèmes de freins et c'est Maverick Vinales qui en a fait les frais, de façon assez violente. Après 17 tours, Vinales prenait les freins pour négocier le premier virage, mais ces derniers ne répondaient plus. Comprenant qu'il ne pourrait plus stopper sa moto, l'Espagnol décidait de sauter de sa moto alors qu'il était à près de 200 km/h. La M1 sans pilote est alors parti s'écraser dans les protections gonflables, forçant la direction de course à sortir le drapeau rouge afin de les remplacer. Heureusement, Maverick Vinales est sorti de l'incident totalement indemne.

Deuxième départ : Mir sur le mauvais pneu

Au deuxième départ, pour les douze derniers tours de course, Mir parvenait à prendre une nouvelle fois le meilleur départ. L'Espagnol a pourtant rapidement reculé à la quatrième place, en raison d'un pneu medium moins performant sur cette course sprint ! Coup sur coup, le pilote Suzuki allait se faire dépasser par Miller, Espargaro et Oliveira, qui allaient se disputer la victoire.

Dans le dernier tour, un duel viril mais correct entre Miller et Espargaro semblait promettre la victoire à un des deux hommes, avant le dernier virage : Miller dépassant Espargaro virait un peu large, laissant la trajectoire ouverte pour Oliveira, qui récupère une très belle première victoire en Grand Prix.

Quartararo en tête du Championnat pour 3 points

Une nouvelle fois en difficulté ce week-end, Fabio Quartararo termine la course à la treizième position, juste devant Johann Zarco. En marquant trois points, le Niçois conserve une faible avance sur ses poursuivants au championnat : trois points, sur Andrea Dovizioso, cinquième.

Classement général - Course - MotoGP

Pos. Pts Num. Pilote Pays Team Moto Km/h Temps/Ecart
1 25 88 Miguel OLIVEIRA POR Red Bull KTM Tech 3 KTM 183.5 16'56.025
2 20 43 Jack MILLER AUS Pramac Racing Ducati 183.5 +0.316
3 16 44 Pol ESPARGARO SPA Red Bull KTM Factory Racing KTM 183.4 +0.540
4 13 36 Joan MIR SPA Team SUZUKI ECSTAR Suzuki 183.4 +0.641
5 11 4 Andrea DOVIZIOSO ITA Ducati Team Ducati 183.3 +1.414
6 10 42 Alex RINS SPA Team SUZUKI ECSTAR Suzuki 183.3 +1.450
7 9 30 Takaaki NAKAGAMI JPN LCR Honda IDEMITSU Honda 183.2 +1.864
8 8 33 Brad BINDER RSA Red Bull KTM Factory Racing KTM 182.8 +4.150
9 7 46 Valentino ROSSI ITA Monster Energy Yamaha MotoGP Yamaha 182.7 +4.517
10 6 27 Iker LECUONA SPA Red Bull KTM Tech 3 KTM 182.6 +5.068
11 5 9 Danilo PETRUCCI ITA Ducati Team Ducati 182.5 +5.918
12 4 41 Aleix ESPARGARO SPA Aprilia Racing Team Gresini Aprilia 182.4 +6.411
13 3 20 Fabio QUARTARARO FRA Petronas Yamaha SRT Yamaha 182.2 +7.406
14 2 5 Johann ZARCO FRA Esponsorama Racing Ducati 182.2 +7.454
15 1 21 Franco MORBIDELLI ITA Petronas Yamaha SRT Yamaha 181.7 +10.191
16 73 Alex MARQUEZ SPA Repsol Honda Team Honda 181.7 +10.524
17 35 Cal CRUTCHLOW GBR LCR Honda CASTROL Honda 181.5 +11.447
18 6 Stefan BRADL GER Repsol Honda Team Honda 181.4 +11.943
19 38 Bradley SMITH GBR Aprilia Racing Team Gresini Aprilia 181.3 +12.732
20 51 Michele PIRRO ITA Pramac Racing Ducati 181.0 +14.349
21 53 Tito RABAT SPA Esponsorama Racing Ducati 181.0 +14.548
12 Maverick VIÑALES SPA Monster Energy Yamaha MotoGP Yama

Plus d'infos sur le Grand Prix de Styrie

Commentaires

olivierzx

Final intéressant prouvant encore une fois qu'Espargaro gère très mal la pression.

Ceci dit il m'a surpris, je le voyais par terre plutôt.

23-08-2020 17:52 
eric 12 bandit

Citation
olivierzx
Final intéressant prouvant encore une fois qu'Espargaro gère très mal la pression.

Ceci dit il m'a surpris, je le voyais par terre plutôt.

Il manquait 2/3 tours pour qu'il en soit ainsi... pipeau


VVVV

23-08-2020 18:18 
1364

Sauf qu'il s'est battu comme un Lion, et, qu'il ne s'appelle pas Lowes ! clin d'oeil

23-08-2020 18:53 
fift

olivier> s'il y avait eu du gravier à la place de la zone verte (qu'il a largement entamée), il finissait effectivement par terre.

Par contre, à part en début de coure où j'ai vraiment cru qu'il se prenait Nakagami (selon le désormais très classique scénario inauguré par Zarco à Brno et poursuivi par Oliveira la semaine dernière), mais visiblement il a appris : quand il revient après avoir élargi, il ne force plus le passage.

23-08-2020 18:53 
L'iguane

L'ange gardien de Viñales ne chôme pas en ce moment...


[attachment 34394 bike-of-maverick-vinales-yamah-1.jpg]

23-08-2020 19:03 
eric 12 bandit

Ah, c'est sûr, elle va beaucoup moins bien marcher à présent...


D'ailleurs, il s'inquiète pour son moteur.
C'est que c'était le cinquième et dernier.

VVVV

23-08-2020 19:48 
fift

Il vont pouvoir l’ouvrir celui-ci .

23-08-2020 19:53 
pretexte

Je me souviens que l'année dernière certains disaient encore que les KTM étaient des tréteaux et ne donneraient jamais rien en GP.
Belle évolution non?
MErci qui? Pedrosa? Sans doute pas Espagarro qui se vante d'avoir fait la KTM

24-08-2020 09:24 
fift

Pretexte> Espargaro a reconnu lui-même l'apport de Pedrosa depuis le mois de juin (il n'a pas pu rouler avant) sur les évolutions de la KTM clin d'oeil.

24-08-2020 09:47 
Bronco

Pour la bagarre ils devraient envisager de faire les GP en 12 tours!

24-08-2020 10:09 
Dwitch

Depuis l'absence de Marquez, Nakagami montre cette année un niveau d'adversité qu'on ne lui connaissait pas encore ... sa moto aussi peut-être ? Un petit coup de pouce discrétos de Honda avec quelques pièces bonus qui vont bien ?

24-08-2020 10:23 
CLEW

C'est marrant j'ai pas eu l'impression de voir la même chose que certains. Pour moi Espargaro coupe la trajectoire de Miller ce qui le fait ralentir et profite à Oliveira.

24-08-2020 10:51 
Coolapix

Espargarelle n'a pas gagné, c'est tout ce qui compte :)

Quant aux Yamaha, entre le moteur et les freins, elle sont vraiment mal nées cette année 🤕

24-08-2020 11:43 
Godzilla

Citation
Coolapix
Espargarelle n'a pas gagné, c'est tout ce qui compte :)



Je dois bien reconnaitre que ça me va aussi comme ça. ange

Et c'est bien sympa de voir un nouveau vainqueur, qui plus est dans une équipe satellite.

Et un vainqueur qui ne chouine pas après les autres dès qu'il voit un micro, c'est bien aussi.
La piste, rien que la piste.

24-08-2020 21:22 
 

Connectez-vous pour réagirOu inscrivez-vous

Mutuelle