Menu
Fil RSS Facebook Twitter Instagram Pinterest Youtube Voyage

Conseils : survivre à une trainée de gasoil

Un coefficient d'adhérence proche de zéro et un vrai danger pour les motards

Tant qu'il y a du bitume, y'a de l'espoir !

Affiche danger gazole

Tout va bien, la vie est belle, les oiseaux chantent, des vidéos de chat se font uploader par milliers sur des réseaux sociaux et au guidon de votre moto, vous nagez en plein bonheur. Quand soudain, c'est le drame : en une fraction de seconde surgit sous vos roues une traînée de gasoil ou plaque de gazole (Gazole est le terme recommandé par la DGLFLF, Délégation Générale à la Langue Française et aux Langues de France alors que Diesel est le terme recommandé par l'OQLF, l'Office Québécois de la Langue Française). Votre cerveau entre en ébullition, une musique de violons lancinants et suraigus perce vos oreilles et votre destin bascule. Comment survivre à cette scène chauchemardesque ?

Si le gasoil est l'ennemi absolu du motard, il a été le chouchou de nos gouvernants pendant quatre décennies : reflet de l'esprit médiocre à la française (surtout ne pas avoir une belle voiture essence, ça fait riche), de la nullité des politiques face aux lobbies de chez Renault et PSA qui ont fait tourner leurs usines à HDI et DCI pendant des plombes, parvenant même à ce que ces mêmes politiques en viennent à subventionner ces merdes sans filtres à particules (jupettes, baladurettes et autres enfumettes), le Diesel a représenté jusque 70 % des immatriculations. Certes, on a que ce qu'on mérite : et on mérite donc de risquer de se vautrer dans le premier rond-point venu.

On vous a déjà expliqué comment rouler sous la pluie, voire comment rouler de nuit sous la pluie : ça, c'était le hors d'œuvre, la petite farce à l'intérieur de l'olive. Le gasoil, c'est le banquet, voire le bouquet final.

Une adhérence nulle

Les pneumaticiens ont un indice pour calculer le taux d'adhérence d'une surface : le mu (μ), allant de 0 à 1. Commençons donc par une mauvaise nouvelle : recouverte d'une flaque de gasoil, une chaussée va se trouver assez proche de zéro. Ce qui veut dire en bon français : vous avez toutes les chances de vous mettre au tas et il faudra effectivement un peu de bol pour s'en sortir.

Malgré tout, tant qu'il y a du bitume, y'a de l'espoir, comme disent les poètes-pilotes. Déjà, qu'elle est l'ampleur de la mauvaise nouvelle : une petite traînée, un micro-filet, une méga flaque qui occupe tout l'espace devant vous ? Si c'est le dernier cas, laissez tomber, c'est mort. Sinon, ça peut encore se rattraper.

Si c'est en effet une petite traînée, l'idée est de ne pas se crisper sur la moto, de la faire passer sur l'obstacle la plus droite possible et sans aucune action ni sur les freins ni sur l'accélérateur, puis de revenir progressivement sur la trajectoire. Progressivement et en douceur, car les pneus sont alors légèrement souillés par le gasoil et une action trop brutale risque de provoquer une perte d'adhérence de votre engin. C'est certes plus facile à dire qu'à faire, surtout si vous trajectez comme un pro en laissant peu de marge à chaque fois. L'idéal est bien sûr, si possible, de modifier sa trajectoire au dernier moment et de contourner la trace. #vitessedereaction.

Le sixième sens

Cependant, les propriétés graisseuses du gasoil permettent aussi de le trahir : il luit sur le bitume, avec toutes les couleurs du spectre lumineux. Il sent fort aussi et déceler son odeur doit allumer toutes les alertes. Il y a aussi des endroits où vous avez plus de chance d'en rencontrer : la plateforme d'une station service (et le premier rond-point qui la précède) sont des lieux dangereux par essence (humour, là). Les voies d'accès au péage le sont également. dans ces deux endroits, il est intelligent de ne pas arriver en pratiquant votre plus beau freinage de trappeur.

Par ailleurs, sur un rond-point (souvent construit avec un léger dévers, pour l'écoulement des eaux de ruissellement), le gasoil, bien que visqueux, aura tendance à aller à l'extérieur. Vous serez donc un peu plus safe à l'intérieur. On se rassure comme on peut.

Par ailleurs, si le gasoil a déjà été décelé et que les services d'entretien sont déjà passés en mettant un produit absorbant, réduisez quand même votre vitesse car des résidus pourraient être encore présents.

Enfin, en cas de carton, ce que bien évidemment personne ne vous souhaite, des photos et témoignages permettront à votre assurance de tenter d'attaquer les autorités compétentes pour défaut de signalisation ou de poursuivre l'indélicat automobiliste ou routier responsable de votre mésaventure.

Plus d'infos sur la survivance à une trainée de gasoil

Commentaires

Rackham

En gros tu fais plus rien, tu sers les fesses et tu te prépares à t'éjecter au besoin :)

Dans le même esprit mais bien moins dangereux, un peu de gazoil qui c'est mis sous ta chaussure en allant faire le plein, au premier arrêt et zou le pied dérape, pas facile à rattraper si on est trop prêt des autres.

06-06-2018 13:02 
Bee Loo

Servir les fesses c'est bien, mais dans le cas présent les serrer c'est mieux ...

06-06-2018 13:24 
cricridu34

Merci, il a déjà donné. Petite route de l'Hérault, petite pluie matinale du mois d'Août, grosse plaque de gasole et huile mal nettoyée d'un accident quelques heures plus tôt... Beaucoup de dégats sur le DL 1000 qui, non content de se vautrer sur son côté droit, a eu la bonne idée de se redresser et de retomber sur le côté gauche. Il y a des jours comme ça !

06-06-2018 14:52 
kalvados

"Beaucoup de dégats sur le DL 1000 qui, non content de se vautrer sur son côté droit, a eu la bonne idée de se redresser et de retomber sur le côté gauche. Il y a des jours comme ça !"

Même punition pour mon GSX 14 il y a quelques années.
Quant à l'explication... Etant donné l'angle et l'accélération à ce moment, je ne peux que supposer qu'elle vient de la combinaison "pneus froids, chaussée froide, petite plaque de goudron lisse et présence de poussière du chantier voisin".

06-06-2018 18:20 
tom4

ça me rappelle une balade avec un pote, on allait vers le Diois.
à un moment, on prend une route au bord d'un lac, il a plu, mais beau virage, je suis bien sur la moto.
je pars devant.
arrivé au bout, je m'arrête, et mon pote arrive, mais genre super longtemps après

"ben alors, kesstufoutais?"
"t'as pas vu le panneau attention gazoil"
"non"
"ah ok" :)

tom4

06-06-2018 19:52 
CLEW

Salut,

J'ai eu l'occasion de tenter ma chance sur le GO par deux fois.
La première j'ai fini par terre en sortie de rond-point et la seconde j'ai tiré tout droit au freinage mais aucun bobo car je voulais quitter ma route pour tourner à droite. Finalement je n'ai pas tourné à droite, je me suis contenté d'aller tout droit.

Il y a aussi, non pas le 6ème sens, mais le sens olfactif parce que généralement la première alerte est olfactive.

07-06-2018 09:14 
Dany

Dans combien de temps serons-nous débarrassés de ces saletés de diesels ?... Quand toutes les motos seront électriques...? gerbe triste

Alors... Ca vaudra même plus le coup...

08-06-2018 09:25 
CLEW

Pécressse, Hidalgo, Dany même combat ouf

La solution première passe non pas par la fin du diesel mais par la responsabilisation des conducteurs et des constructeurs. Faut pas rêver, les carburants fossiles ont encore quelques belles années devant eux.
Pour les premiers, il faut qu'ils comprennent que mettre du GO à ras bord fait que le carburant peut se déverser sur la chaussée.
Pour les seconds, il faut qu'ils équipent leurs véhicules de bouchons de réservoir réellement étanches (ce n'est pas par la mise à la PA que ça refoule) et de clapets anti-retour. Mesures qui pourraient être rendue obligatoire le cas échéant.

08-06-2018 11:29 
cricridu34

De manière beaucoup plus simple, il y aurait moins de gasole par terre si tout les véhicules avaient l'orifice de remplissage à gauche. Depuis bien longtemps je ne roule plus européen, et mes véhicules sont toujours construits comme ça.a 75000 kms, ma voiture n'a aucune trace de carburant au niveau de la trappe du réservoir.

09-06-2018 18:11 
CLEW

Citation
cricridu34
De manière beaucoup plus simple, il y aurait moins de gasole par terre si tout les véhicules avaient l'orifice de remplissage à gauche. Depuis bien longtemps je ne roule plus européen, et mes véhicules sont toujours construits comme ça.a 75000 kms, ma voiture n'a aucune trace de carburant au niveau de la trappe du réservoir.

La mienne affiche un peu plus de 300 000 km avec l'orifice de remplissage à droite et pourtant il n'y a pas de trace de GO à cet endroit ni même au niveau du trop plein. Et puis à gauche ou à droite, il y a toujours un moment où cela peut déverser. Par exemple sur un rond-point avec l'orifice de remplissage à droite tu peux déverser sur le rond point mais pas à la sortie, avec l'orifice de remplissage à gauche c'est l'inverse...

10-06-2018 16:38 
BIG83

Salut
Je ne vois qu'une solution, la trappe à carburant sur le toit dingue
V

10-06-2018 18:47 
A-Lain

Marrant cela

vous parlez de la trappe de carburant

Pourtant moi les traces de gras que je vois ce sont des multitudes de petites taches / gouttelettes qui proviennent du pot d'échappement.

et c'est bien cette somme qui finit par faire de jolis rails bien glissant entre autre dans les Rond points.

Donc dès qu'il pleut c'est moto mode lopette et droit comme un I et pas de tentative pour faire le kéké. (et je m'en tape de rouler moins vite qu'une voiture)

11-06-2018 09:22 
CLEW

Citation
BIG83
Salut
Je ne vois qu'une solution, la trappe à carburant sur le toit dingue
V

comme ça le GO pourra couler des deux côtés, pas de jaloux

Pour en revenir au côté de l'orifice de remplissage
- à droite déversement dans les virages à gauche
- à gauche déversement dans les virages à droite.
La première fois que j'ai croisé du GO c'était en sortie de rond point donc dans un virage à droite... Cricri étais-tu passé par là avant ?

11-06-2018 09:34 
Dblz

Ben moi à la moto école AFDM, on m'avait appris qu'en arrivant sur un rond point dont on n'est pas sûr à 100%, on ouvre un poil le casque pour humer l'air. Si ça sent le mazout, on n'est pas surpris.

11-06-2018 10:40 
Dany

CLEW :
"Pécressse, Hidalgo, Dany même combat…"

Ah ! Non ! Je vous en prie, ce n'est pas parce que je déteste le diesel, qu'il faut me comparer, m'amalgamer à ces deux enquiquineuses ! Cette manie de catégoriser les gens...

11-06-2018 10:44 
CLEW

Citation
Dany
CLEW :
"Pécressse, Hidalgo, Dany même combat…"

Ah ! Non ! Je vous en prie, ce n'est pas parce que je déteste le diesel, qu'il faut me comparer, m'amalgamer à ces deux enquiquineuses ! Cette manie de catégoriser les gens...

Pas bien cité, il manque pour le 2ème degré...

11-06-2018 11:53 
cricridu34

Oui, c'est vrai que finalement quel que soit le côté de l'orifice, ça déversera si on a à faire à un goret. Quand on voit tout ce qui est déversé sur le sol des stations service, l'espoir que ça s'arrange est bien mince. Si on ajoute en plus, toutes les fuites diverses sur quantité de véhicules mal entretenus, au final ça fait vraiment un mélange détonant. Heureusement, les mois de mai et juin que nous avons cette année auront lavé les routes en profondeur, voir plus en certains endroits...

13-06-2018 11:49 
 

Connectez-vous pour réagirOu inscrivez-vous