english

Comment rouler vite à Carole

Envie de passer sous la barre de la minute au tour ?

Tous nos conseils pour grappiller de précieuses secondes...

Ah, Carole ! Non, pas Carole Bouquet (qui mériterait aussi que l'on se pâme !), mais Ah, Carole, le circuit ! Long de 2055 mètres, large de 9, inauguré le 1er décembre 1979 et posé sur un bout de terrain glamour entre les pistes de Roissy et la zone d'activité de Paris Nord II. Carole, parfois décriée (et non sans un certain snobisme) pour sa petitesse, son tracé ne disposant pas d'une belle courbe rapide. Mais Carole, c'est malgré tout un circuit modèle dans la sphère française de la vitesse, car c'est aussi et surtout un espace ouvert 330 jours par an pour tous les motards, qui propose des séances de roulages gratuites et qui permet à tout un chacun, selon son niveau, de se perfectionner ou tout simplement de s'initier aux joies de la piste, du slider qui lèche le bitume et du vibreur qui vous saute au visage. On peut même y louer des R3 depuis peu. Dans tous les cas : du bonheur en barre pour les motards.

2055 mètres de concentration

Le circuit Carole, c'est une piste de 2055 mètres et 8 virages, de Alpha à l'Hôtel en passant par Bravo, Charlie, Delta, Echo, Fox et Golf.

Carole a cependant une particularité : il n'y a pas de très longue ligne droite et l'on ne peut pas vraiment se reposer. On est tout le temps dans l'action. Et au-delà des évidences et des trajectoires qui vous sembleraient naturelles, il y a quand même des petites particularités à connaître pour améliorer son chrono. Voici donc un plan du circuit pour savoir de quoi on parle.

Conseils : comment rouler vite à Carole, le tracé
Conseils : comment rouler vite à Carole, le tracé

On commence donc avec la ligne droite des stands qui a pour particularité d'avoir des panneaux "150, 100 et 50" mètres qui peuvent faire office de repère des motards et surtout de freinage. En sachant qu'avec une 1000, on va freiner au repère 150 mètres, avec une 600, entre les deux panneaux "150" et "100" et qu'avec une 300 ou une 400, on ira forcément un peu plus loin.

Alpha

Le premier virage, Alpha, est un gauche. L'air de rien, c'est l'un des virages les plus techniques du circuit, car il a vite fait de vous éjecter à l'extérieur. Le secret est donc de freiner tard, voire d'entrer sur les freins, d'aller chercher le point de corde assez tard puis de relever la moto le plus vite possible pour accélérer.

Bravo

Ensuite arrive le pif-paf de Bravo. L'astuce consiste à entrer vite, sur l'élan, puis à freiner sur l'angle car cela permet de charger l'avant et donc d'éviter de le perdre, puisqu'il y a en plus une petite compression. Ensuite, dans l'enchaînement, il ne faut pas hésiter à aller accélérer sur la trace blanche qui délimite l'extérieur de la piste.

Charlie

Ensuite, Charlie est un long double droit dans lequel on peut tout mettre par terre, le genou mais aussi le coude. Là encore, on ne freine pas droit, mais sur l'angle et le point de déclenchement du virage est exactement là où il y a un raccord de bitume carré. Ayez l'œil et le bon !

Delta

Le double gauche de Delta peut se prendre de plusieurs manières, mais l'idéal est de rester mi-piste ce qui permet de réaccélérer plus tôt.

Echo

Le droite de Echo demande de ne pas entrer trop tôt au point de corde et attention, on est longtemps posé sur l'angle et comme le virage s'ouvre à la sortie, on est en mode "accélération". Ici, les risques de high-side sont réels.

Fox

Ensuite, on sort large à gauche de la piste à Fox et on peut même aller explorer un peu au-delà de la partie délimitée, même si le bitume est un peu bosselé en ses marges. Par contre, il faut vite revenir à droite, car il y a une très légère cassure avant d'arriver au virage suivant, Golf.

Golf

Et vous pourrez tangenter pour ensuite vous repositionner sur la partie gauche de la piste. Golf est de fait un virage classique, très proche d'Alpha, hormis le fait qu'il se prend dans l'autre sens.

Entrée ou sortie ? Fromage ou dessert ?

De la même manière que le Capitaine Haddock se demandait s'il devait mettre la couverture au-dessus ou au-dessous de sa barbe, la vie est une question de choix cornéliens. Du coup et alors que boucler la fin du tour paraît simple, avec deux lignes droites et deux virages à droite (Golf, puis Hôtel), assez lents, il va falloir quand même adopter une stratégie. Si vous avez une machine qui a un peu de chevaux, dans les deux cas, il ne faut pas hésiter à sacrifier un peu l'entrée en virage, aller chercher le point de corde assez tard, mais par contre relever très vite la machine et accélérer d'une manière qui mettrait la honte à un boulet de canon.

Pour rappel et alors que le premier record du tour en 1980 a été réalisé par l'actuel président de la FFM, Jacques Bolle (sur une 350 TZ en 1'06.300, un record qui a tenu cinq ans !), l'actuel record du tour a été signé le12 juillet 2013 par David Checa sur une Yamaha R1 en 59 secondes et 462 millièmes.

Prêts à relever le défi ?

Plus d'infos sur Carole

Mutuelle