Menu
Fil RSS Facebook Twitter Instagram Pinterest Youtube

Grand Prix Moto de Macao

Macau Motorcycle Grand Prix : une course mythique parmi les plus dangereuses au monde

Si toutes les courses de vitesse ont un jour débuté sur des routes fermées, la quasi-totalité d'entre elles se déroule désormais sur circuit pour d'évidentes raisons de sécurité. Mais il reste encore quelques irréductibles, à l'image du Tourist Trophy ou de la North West 200 qui se disputent sur les routes britanniques. De l'autre côté du globe aussi perdure une épreuve mythique qui se tient la 3ème semaine de novembre : le Grand Prix de Macao.

Grand Prix Moto de Macao 2003

La Macau Grand Prix a été créé en 1954 alors que la ville était encore une colonie portugaise. La course est imaginée à l'origine pour mettre en avant le développement de la compétition automobile en Asie. La première épreuve ne voit ainsi que 15 automobiles alignées sur la grille de départ du circuit de Guia.

Alors que la règlementation évolue peu à peu et que l'épreuve gagne en renommée, le tracé urbain reste quant à lui identique en tout point. Une particularité qui lui a valu sa réputation de circuit difficile et dangereux au fil des décennies. La course deviendra particulièrement périlleuse avec l'arrivée des motos.

Installé en ville, le circuit de Guia est l'un des plus dangereux au monde

La course restera considérée comme un événement amateur jusqu'au milieu des années 1960. Alors en plein essor, le Grand Prix de Macao s'étend aux deux-roues en 1967 avec la création du Macau Motorcycle Grand Prix remporté lors des deux premières éditions par le Japonais Hiroshi Hasegawa. En 1969, John MacDonald réalise l'exploit de remporter la course à moto et en auto. Il reste encore aujourd'hui le seul pilote à avoir réalisé cette prouesse. Toute la décennie suivante sera dominée en par les pilotes Japonais et Yamaha.

Il faudra attendre les années 1980 pour l'épreuve motocycliste de Macao s'internationaliser avec l'arrivée des pilotes britanniques. Si Chad Mortimer et Mike Grant avaient déjà inscrit leurs noms au palmarès de l'épreuve en 76 et 77, c'est bien Ron Haslam qui marquera Macao de son empreinte en remportant 6 fois la course entre 1981 et 1987 au guidon de motos Honda.

Le Macau GP attire chaque année des milliers de spectateurs

Depuis cette époque, la course attire chaque année de grands noms de la moto. Pilotes de Grands Prix, de Superbike ou de courses sur route se pressent tous pour triompher au coeur de la région chinoise. Parmi les plus illustres vainqueurs, on citera Kevin Schwantz, Carl Fogarty, Robert Dunlop, John McGuinness ou encore le Belge Didier De Radiguès.

Dans la lignée de Ron Haslam, Michael Rutter a lui aussi marqué l'épreuve. Vainqueur pour la première fois en 1998, le Britannique égalait le nombre de victoires de son compatriote en 2005, année où Bruno Bonhuil nous quittait. Rutter fut alors battu par Steve Plater et Stuart Easton année après année. Mais Rutter retrouva le chemin de la victoire en 2011 et 2012, portant ainsi le record du nombre de victoires à 8.

Michael Rutter est le pilote le plus titré de l'épreuve avec 8 victoires

Palmarès du Grand Prix Motocycliste de Macao

AnnéePiloteNat.Moto
1967 Hiroshi Hasegawa JPN Yamaha RD56
1968 Hiroshi Hasegawa JPN Yamaha 250
1969 John MacDonald HKD Yamaha
1970 Benny Hidajat IDN Yamaha YSI
1971 O. Motohashi JPN Yamaha
1972 Ikujiro Takai JPN Yamaha TR3
1973 Ken Araoka JPN Suzuki RG 500
1974 Hiroyuki Kawasaki JPN Yamaha
1975 Hideo Kanaya JPN Yamaha
1976 Chas Mortimer GBR Yamaha
1977 Mike Grant GBR Kawasaki 750
1978 Sadeo Asami JPN Yamaha 750
1979 Sadeo Asami JPN Yamaha TZ-OW
1980 Sadeo Asami JPN Yamaha TZ 750
1981 Ron Haslam GBR Honda RS 1123
1982 Ron Haslam GBR Honda RS 1123
1983 Ron Haslam GBR Honda 500
1984 Mike Grant GBR Suzuki 500
1985 Ron Haslam GBR Honda RS 500
1986 Ron Haslam GBR Elf Honda 500
1987 Ron Haslam GBR Roc Elf Honda 4
1988 Kevin Schwantz USA Suzuki RG 500 R
1989 Robert Dunlop IRL Honda 500
1990 Steve Hislop GBR Honda 750
1991 Didier de Radiguès BEL Suzuki 500
1992 Carl Fogarty GBR Yamaha 500
1993 Steve Hislop GBR ROC Yamaha 500
1994 Steve Hislop GBR Harris Yamaha 500
1995 Mike Edwards GBR ROC Yamaha 500
1996 Phillip McCallen IRL Yamaha 500
1997 Andy Hofmann SWI Kawasaki 750
1998 Michael Rutter GBR Honda RC 45
1999 David Jefferies GBR Yamaha 1000
2000 Michael Rutter GBR Yamaha R7
2001 John McGuinness GBR Honda Fireblade
2002 Michael Rutter GBR Ducati 998
2003 Michael Rutter GBR Ducati 998
2004 Michael Rutter GBR Honda Fireblade
2005 Michael Rutter GBR Honda Fireblade
2006 Steve Plater GBR Yamaha R1
2007 Steve Plater GBR Yamaha R1
2008 Stuart Easton GBR Honda Fireblade
2009 Stuart Easton GBR Honda Fireblade
2010 Stuart Easton GBR Kawasaki ZX-10R
2011 Michael Rutter GBR Ducati 1198
2012 Michael Rutter GBR Honda Fireblade
2013 Ian Hutchinson GBR Yamaha R1
2014 Stuart Easton GBR Kawasaki ZX-10R
2015 Peter Hickman GBR BMW S1000RR

Plus d'infos sur le Macau Motorcycle Grand Prix

Commentaires

waboo

Y'a que des anglais pour gagner à ce type de délire. Ils sont fous ces Britons. 32/48... Macao, c'est chez eux.

12-02-2016 15:10 
BIG83

Salut
C'est ce qui s'appelle prendre la corde non ?

ob_622821_grand-prix-de-macao-moto.jpg

dingue
V

13-02-2016 18:19 
thom

Citation
waboo
Y'a que des anglais pour gagner à ce type de délire. Ils sont fous ces Britons. 32/48... Macao, c'est chez eux.

Bah, c'est un peu la "clientèle" des courses sur route.

13-02-2016 18:24 
TOM

Citation
BIG83
Salut
C'est ce qui s'appelle prendre la corde non ?
ob_622821_grand-prix-de-macao-moto.jpg

dingue
V

L'avantage c'est que pour faire ce genre de photo, t'as pas besoin d'essorer la poignée, tu coupes le moteur, tu vas te coucher contre un mur et tu dis à un de tes potes de te prendre......personne ne verra la différence.......

applaudissementapplaudissement

14-02-2016 01:38 
cajo

Citation
BIG83
C'est ce qui s'appelle prendre la corde non ?

... ou alors "nettoyer le mur" ?

J'sais pas ce qu'ils prennent, mais ça doit être fort quand même ... respect

14-02-2016 08:18 
 

Connectez-vous pour réagirOu inscrivez-vous