english

Fiche technique Honda NR750 RC40

Sur le papier (données constructeurs)

Moteur

Modèle 1991 - 1993

Type Quatre cylindres en V à 90°, quatre temps, refroidissement liquide, distribution par double arbre à cames en tête, pistons ovales, 8 soupapes en titane par cylindre
Cylindrée 747,7 cm3 (75.3 x 42 mm)
Puissance 125 ch à 14.000 tours/minute
Couple 7 kgm 11.500 tours/minute
Allumage CDI électronique avec deux bougies par cylindre
Lubrification -
Alimentation Injection électronique multipoint PGM-FI, ECU 16 bit, double injecteur par cylindre, 4 papillons

Transmission

Embrayage Multidisques en bain d’huile antidribble
Boîte de vitesses 6 rapports
Transmission finale Par chaîne

Partie cycle

Cadre Cadre périmétrique en aluminium
Longueur - mm
Largeur - mm
Empattement 1.433 mm
Garde au sol - mm
Hauteur de selle - mm
Poids 222,5 kg à sec
Suspension avant Fourche inversée Showa de 45 mm, débattement 120 mm
Suspension arrière Mono-bras oscillant en aluminium ProArm, amortisseur Showa à lien progressif Pro-Link, débattement 120 mm
Angle de chasse 24.5°
Chasse à la roue 87 mm
Frein avant Double disque flottant Nissin de 310 mm, étriers Nissin à 4 pistons
Frein arrière Simple disque Nissin en acier de 220 mm, étrier Nissin à 2 pistons
Roues Jantes en alliage de magnésium, avant 3.50, arrière 6.00
Pneu avant 130/70 ZR16 Michelin Hi-Sport Radial
Pneu arrière 180/55 ZR17 Michelin Hi-Sport Radial

Contenances

Réservoir 17,3 litres
Coloris Rouge
Prix -
Honda NR750 RC40
Honda NR750 RC40

Plus d'infos sur la Honda NR750 RC40

  • Lire l'essai complet de la Honda NR750 RC40
  • Voir la cote occasion de la Honda NR750 RC40
  • Voir tous les avis sur la Honda NR750 RC40

Commentaires

xjrlaser001

Sacrée moto, à l'époque, il n'y en a eu que très peu, Honda avait limité le nombre d'exemplaires qui coutaient déjà un bras à l'époque.
Il faut dire que la technologie pistons ovales avait été développé pour essayer de contrer les V4 temps en grand prix 500 à l'époque, sans équivalence de cylindrée, HRC était donc contraint d'essayer de faire un faux V8!!!!
Aujourd'hui cette moto ne coûte plus un bras, mais un corps tout entier, la dernière que j'ai vu se vendre s'était négociée aux alentours de 90000 euros, et c'était il y a un bon moment...

02-10-2021 11:25 
Coolapix

Je me suis toujours demandé pourquoi l'arrière de cette moto est aussi énorme... 😯

02-10-2021 16:20 
seb-xx

@Coolapix, c'etait pas si enorme pour l'époque. Et les pots y etaient dissimulés

02-10-2021 19:58 
inextenza

Et puis, c'est plutôt que aujourd'hui on ne fait plus de culs, on les on les éfile et on les tronque... quitte à parfois complètement déséquilibrer les lignes.
Là, au moins, c'est homogène, et AMHA intemporel, toujours aussi mythique!

02-10-2021 21:34 
Redge

La NR750 alias "la meule du commissaire Moulin". Comme quoi ça payait bien.

02-10-2021 22:34 
Poireau

De grands constructeurs automobiles (Ford par exemple) en avait acheté une, histoire de voir comment on fait un moteur...

03-10-2021 08:54 
Philippe21

En 1987 une version course pour l'endurance avait vu le jour, elle ne fera que de rares apparitions !
[attachment 37236 1987HondaNR750.jpg]
[attachment 37237 1987HondaNR750chassis.jpg]

Faut dire aussi qu'en 1991, en termes de performances pures, le V4 du VFR faisait aussi bien pour nettement moins chère, (la 750 NR était vendue en 1992 375.000 Fr soit 82.000¤, pour 60.000 Fr soit 13.000 ¤ pour le VFR) mais sa débauche technologique alimentera tous les fantasmes des amoureux de belles mécaniques !

03-10-2021 11:47 
fift

Et puis pour l'endurance, la VFR était bien mieux armée que la NR surnommée "Never Ready".

04-10-2021 13:44 
nicoxj900

bave

J'en ai vu (et entendu, quelle mélodie !) une au Ace Café à Londres il y a quelques années ; on aurait dit qu'elle sortait de la concession !

05-10-2021 16:06 
inextenza

Ca sonne comment par rapport au V4 de grande série? sourire

05-10-2021 18:51 
nicoxj900

Celle que j'ai entendue se rapproche du rythme des VFR premières générations (RC24 et surtout RC36 à cause du 4 en 1), mais avec un grognement très sourd en bas, un feulement rauque et strident à la fois dans les tours ... Difficile à décrire, c'était il y a plus de 10 ans !
Ce serait clairement NH aujourd'hui, je pense que les 100dB étaient facilement dépassés.

05-10-2021 21:34 
L'iguane

[youtu.be]

06-10-2021 10:57 
Philippe21

Citation
fift
Et puis pour l'endurance, la VFR était bien mieux armée que la NR surnommée "Never Ready".

Précisément c'était la 500NR de grand prix qui fût baptisée ainsi par les journalistes anglais sourire, en fait en 1987 le 750 n'a pratiquement jamais courue sauf quelques rares fois pour des raisons de "relations publiques" avec un pilote expérimenté (Malcolm Campbell) et deux journalistes ( Ken Nemoto de Riders Club Japan et Gilbert Roy de Moto-Revue), alors que la moto victorieuse de l'époque était la fabuleuse RVF750 version usine du VFR 750 RC30 !

06-10-2021 13:20 
inextenza

Citation
nicoxj900
Celle que j'ai entendue se rapproche du rythme des VFR premières générations (RC24 et surtout RC36 à cause du 4 en 1), mais avec un grognement très sourd en bas, un feulement rauque et strident à la fois dans les tours ... Difficile à décrire, c'était il y a plus de 10 ans !
bave

Citation
nicoxj900
Ce serait clairement NH aujourd'hui, je pense que les 100dB étaient facilement dépassés.
Boarf, les Ducati sont homologuées, donc ça laisse une grande marge sourire

06-10-2021 17:30 
Godzilla

Citation
fift
surnommée "Never Ready".



Par les anglais, dont la perfidie fielleuse et malfaisante n'est plus à démontrer... gnarf

06-10-2021 17:41 
fift

Oh pour une fois qu'il y avait une Honda pas fiable .

06-10-2021 19:05 
Philippe21

Citation
Godzilla
Citation
fift
surnommée "Never Ready".



Par les anglais, dont la perfidie fielleuse et malfaisante n'est plus à démontrer... gnarf

Oooh que oui !

06-10-2021 19:40 
 

Connectez-vous pour réagirOu inscrivez-vous

dafy