english

Fiche technique Yamaha YZF-R7 OW02

Sur le papier (données constructeurs)

Moteur

Modèle 2000

Type Quatre cylindres en ligne, quatre-temps, refroidissement liquide, distribution par double arbre à cames en tête, 20 soupapes
Cylindrée 749 cm3 (72 x 46 mm)
Puissance 172 cv à 13.800 tours/minute
Couple -
Allumage ECU Mitsubishi
Lubrification -
Alimentation Injection électronique, deux injecteurs par cylindre, 4 papillons Keihin de 46 mm

Transmission

Embrayage Multi disques à sec, anti-dribble
Boîte de vitesses 6 rapports, type cassette extractible, shifter électronique Yamaha
Transmission finale Par chaîne

Partie cycle

Cadre Double poutre en aluminium, Deltabox II
Longueur -
Largeur -
Empattement 1.400 mm
Garde au sol -
Hauteur de selle -
Poids à sec 162 kg
Suspension avant Fourche inversée Öhlins de 42 mm, entièrement réglable
Suspension arrière Bras oscillant en aluminium, amortisseur Öhlins entièrement réglable
Angle de chasse 23°
Chasse à la roue 95 mm
Frein avant Double disque Nissin en acier de 320 mm, étriers Nissin à six pistons
Frein arrière Simple disque Nissin en acier de 200 mm, étrier Nissin à deux pistons
Roues Jantes Marchesini en magnesium forgé, AV 3.50, AR 6.00
Pneu avant 120/75-420 (16.5") Dunlop KR106
Pneu arrière 190/60-420 (16.5") Dunlop KR108

Contenances

Réservoir -
Coloris Rouge et blanc
Prix -
La Yamaha YZF-R7 OW02 de Noriyuki Haga
La Yamaha YZF-R7 OW02 de Noriyuki Haga
Yamaha YZF-R7 OW02
Yamaha YZF-R7 OW02

Plus d'infos sur la Yamaha YZF-R7 OW02

  • Lire l'essai complet de la Yamaha YZF-R7 OW02
  • Voir la cote occasion de la Yamaha YZF-R7 OW02
  • Voir tous les avis sur la Yamaha YZF-R7 OW02

Commentaires

kick47

Cette R7 était une jolie moto aboutie mais déjà inabordable à l’époque. Elle remporta les 24 Heures de Liège en 2000, la seule victoire Yamaha en Endurance sur le circuit Spadois.

18-12-2020 10:49 
Le Modérateur

Et on a fait son essai ! Il arrive !

18-12-2020 13:48 
olivierzx

Ce serait quand même génial que le règlement du ssp évolue pour que les sportives 750 reviennent sur la route.

18-12-2020 16:23 
Pc62

Elle est magnifique

20-12-2020 10:22 
CLEW

Citation
Le Modérateur
Et on a fait son essai ! Il arrive !

Y'a des chanceux... maintenant ce n'est pas moi qui serait capable d'emmener un tel engin à vive allure

20-12-2020 18:18 
1364

Cette machine de compét, fait pratiquement la même puissance maxi que ma KTM, avec 2 cylindres en plus, mais à peine avec 100 cm3 de plus, que la moitié de sa cylindrée de 1300 cc, avec un poids d'environ 25 kg à 30 kg de moins, à sec...

Mais je suis quand même heureux, personnellement, de pouvoir posséder, aujourd'hui, en tant que machine routière, un presque équivalent à ce genre de machine de compétition !

C'est quand même plaisant de se dire que quelques années plus tard, le motard lambda, puisse approcher de telles valeurs de puissance... Et, encore, de nos jours, bien d'autres machines plus en correspondance, et plus sportives, dépassent sans coup férir

20-12-2020 19:02 
1364

sans coup férir les prestations de l'époque. clin d'oeil

20-12-2020 19:03 
tom4

euh, on est d'accord qu'un bi de 1300cc tout public n'a juste rien à voir avec un 4 pattes de 750cc compéclient ?

nan, parce que sinon, je suis assez content d'avoir une BMW F800R qui fait la puissance d'une moto de grand prix TZ750 de 1974. bon ok, j'ai 2 cylindres de moins, un 4 temps, mais quand même :)

tom4

20-12-2020 21:07 
nicoxj900



J'ai la grande soeur "routière" : FZR 1000 Exup (3GM ou 3FL, suivant ...)

21-12-2020 09:44 
1364

Mais bien sûr que les 2 machines n'ont que de très loin quelques points communs, mais, ce que je voulais dire était que comparativement à il y a quelques années, et, notamment dans les '80; aujourd' hui le motard lambda rejoint plus rapidement l'écart qui le sépare des compétiteurs, qu'hier ! clin d'oeil

La différence ou l'écart entre les matériels compétition/sportivo-routières s'amenuise de plus en plus vite.

Et c'est tant mieux pour nous les lamda... Ceci dit, cela à un prix... non négligeable... Et, de plus, la répression s'en donne à c½ur joie !

21-12-2020 19:40 
L'iguane

Citation
1364

La différence ou l'écart entre les matériels compétition/sportivo-routières s'amenuise de plus en plus vite.

Ah bon ? Tu trouves ?

Une bonne 1000 hypersport, le nec plus ultra en matière de course à la performance, on est content quand elle fait 210 chevaux, et les plus légères font dans les 175 kg à sec.

Une motoGP frise les 300 chevaux (il n'y a pas de chiffre officiel mais c'est une estimation) pour un poids à sec réglementé à 157 kg mini, soit l'équivalent d'une 701 Vitpilen...

Ça donne une idée du fossé - ou plutôt du gouffre - qui sépare toujours les motos de route de celles de compétition.

21-12-2020 23:38 
nicoxj900

d'ac avec toi l'iguane, mais l'écart est plus facile à gérer (pas pour des chronos !) pour le motard lambda.

Il y a 30 ans, l'écart entre une 500 de GP et, disons, une GSX-R, CBR ou ZZR était autrement plus grand : un 2T vs. 4T, 160kg vs. 225, une gestion du moteur "manuelle" (sans béquille électronique qui lisse beaucoup), ... Sans parler de la puissance.

22-12-2020 09:06 
 

Connectez-vous pour réagirOu inscrivez-vous