Menu
Fil RSS Facebook Twitter Instagram Pinterest Youtube Voyage

Moteurs électriques Yamaha PW-X2, PW-ST et PW-TE

80 Nm de couple dans 3 kilos en moyenne pour des vitesses homologuées VAE mais aussi cyclo à 45 km/h

Moteur électrique Yamaha PW-TEIl n'y a pas une semaine sans une nouvelle annonce concernant la mobilité urbaine, entre solutions techniques, modèles et motorisations électriques. Après avoir dévoilé son nouveau scooter électrique EC-05, Yamaha continue à dévoiler ses motorisations électriques avec les modèles PW-X2.

Yamaha n'en est pourtant pas à ses débuts dans l'électrique et on pense immédiatement aux concepts PES1 et PED1 en 2013 mais aussi au plus modeste scooter électrique EC-03 de 2011 sans oublier les récents brevets présageant de futures motos électriques.

Cette fois-ci, Yamaha dévoile surtout des motorisations électriques plus légères que les modèles précédant destinées aux Moutains Bikes ou VTT avec des puissances de 250 W les plaçant dans le respect de la législation concernant les VAE avec une vitesse maximale de 25 km/h. Comme d'habitude avec l'électrique, on trouve des couples importants avec le modèle PW-X2 proposant 80 Nm de couple, le tout pour un poids de 3.1 kilos et le modèle PW-ST proposant 70 Nm de couple pour un poids de 3.4 kilos, voire 70 Nm pour le modèle PW-TE de 3.4 kilos.

Mais à côté de ces modèles homologués pour VAE, on trouve également un modèle deux fois plus puissant de 500W, offrant un couple de 80 Nm pour un poids identique de 3.1 kilos, mais proposant une vitesse maximale de 45 km/h, comme un cyclo donc.

Ces différents modèles se caractérisent par leurs différents modes - 4 modes en moyenne (éco, standard, haut), délivrant une puissance différente, au choix de l'utilisateur ou en fonction de la puissance de l'utilisateur; autrement dit, la puissance développée s'adapte aux efforts du cycliste en fonction du plat ou de la montée.

Délivrance de la puissance du moteur en fonction du terrain
Délivrance de la puissance du moteur en fonction du terrain

3 kilos, c'est désormais la moyenne des poids constatés de ces moteurs chez des différentes marques jusque Bosh, ce qui explique qu'on puisse notamment les loger dans les moyeux arrières des scooters.

Et comme chez la concurrence, ces moteurs fonctionnent aussi en appairage avec des applications mobiles et permettent de choisir les indicateurs avec des écrans spécifiques.

Ecran digital A, C et X pour afficher les infos en provenance des moteurs électriques
Ecran digital A, C et X pour afficher les infos en provenance des moteurs électriques

Il y a également des batteries de puissances différentes avec des poids allant de 2.9 kilos à 3.8 kilos.

Batteries pour moteur électrique Yamaha
Batteries pour moteur électrique Yamaha

Plus d'infos sur les motorisations électriques

Commentaires

John Fistine

Maintenant, manque plus que des kits de rétrofit pour les installer en lieu et place d'un moteur thermique des motos.

Y'a un marché là, les gars, réveil.

13-07-2019 09:25 
JOKER5

On pourrait envisager d'en avoir 2, ajoutés dans les moyeux des roues d'une moto. Pour la ville, elle roulera électrique, et essence pour l'autoroute. Vu le poids à tracter, les 2 moteurs électriques donneront max 30km/h ce qui sera bon pour la ville.

16-07-2019 14:39 
KPOK

Des vélos électriques 2x2 à monter soi-même existent déjà depuis quelques années. Un bricoleur israélien, notamment, avait publié plusieurs vidéos à ce sujet sur le Tube pour expliquer comment il a fait, entre autres pour synchroniser les deux moteurs -c'est la partie délicate du montage.

Si ça ne tenait qu'à moi, je prendrais un VAE à moteur central et lui ajouterais un moteur indépendant dans la roue avant sans me soucier de la synchronisation. Plus lourd (deux batteries, deux régulateurs) mais beaucoup plus simple à réaliser avec un kit de type Cycloboost.

Dans ces conditions, pourquoi s'embêter avec du thermique ?

Ah ! Je sais !

Parce que ça serait pas homolo...truc, chépûkoi.

17-07-2019 08:52 
 

Connectez-vous pour réagirOu inscrivez-vous