english

Bien choisir son casque jet - Guide d'achat

Guide d'achat explicatif pour bien choisir son casque jet

Vintage ou moderne ? En plastique ou carbone ? Avec ou sans écran ? Nos conseils pour trouver le bon jet

Une fois que l'on a trouvé le type de casque qui nous correspond, jet, intégral ou modulable, encore faut-il opter pour le modèle qui vous correspond, que ce soit en termes de maintien, de confort, d'utilisation ou de style.

Chacun fait comme bon lui semble, mais le casque jet se destine avant tout à une utilisation urbaine à la belle saison. Ses forces quant à son champ de vision et son ouverture sont également ses faiblesses n'assurant pas la même protection qu'un intégral, que ce soit face aux chutes ou aux conditions climatiques.

Alors, comment choisir son casque jet et quels critères prendre en compte, au-delà du look ? On fait le point.

Guide d'achat casque jet
Guide d'achat casque jet

Homologation et protection

Il est obligatoire de porter un casque jet homologué avec ses autocollants réfléchissants.

Les casques jet sont homologués de la même façon que les intégraux puisqu'ils sont eux aussi soumis à la norme ECE 22.05 J et 22.06 depuis 2021, qui pratique les mêmes tests de résistance et d'absorption des chocs sur la calotte.

La différence fondamentale réside ici dans l'absence de mentonnière. Si cette ouverture profite au confort, elle présente surtout une absence totale de protection pour la mâchoire et le visage. Un casque jet, comme un modulable ouvert, offrira ainsi moins de protection en cas de chute.

Le bol et le mini-bol : pas de bol, ils ne sont pas homologués
Le bol et le mini-bol : pas de bol, ils ne sont pas homologués
Tous les casques jet ne sont pas homologués
Tous les casques jet ne sont pas homologués

Et ce n'est pas parce qu'il ressemble à un casque de guerre qu'il protègera mieux en cas de chute.

Maintien et confort

Au-delà du niveau d'homologation, le plus important reste que le casque soit parfaitement maintenu ; même le casque le plus protecteur au monde ne servira à rien s'il se détache. Or, encore plus que sur un intégral, le casque jet peut être sujet au détachement de part sa nature ouverte. Il est donc impératif de vérifier son bon maintien en l'essayant.

Une fois enfilé sur la tête et que la jugulaire est correctement fermée, il suffit d'essayer de faire basculer le casque vers l'avant en poussant sur l'arrière de la calotte. S'il se retire, il faut viser une taille en dessous ou changer de modèle. Il faut également se rappeler que les mousses vont se tasser dans le temps et que le casque sera moins serré après quelques mois d'utilisation.

Réglage de la jugulaire micrométrique
Réglage de la jugulaire micrométrique

Le casque doit être maintenu, mais ne doit pas générer de gène ou d'inconfort, que ce soit à cause des mousses trop serrées ou à cause de la forme de la calotte qui ne convient tout simplement pas à la morphologie de votre tête. L'idéal est de porter le casque une quinzaine de minutes, si un point de compression apparait sur le front, on change.

Car s'il y a moins de points possibles de compression par rapport à un intégral, certains casques jet peuvent se révéler douloureux et inconfortable au niveau du port même sur de courtes distances.

Un jet, çà peut piquer
Un jet, çà peut piquer

Type de jet

Si le terme Jet définit les casques dépourvus de mentonnière, il en existe plusieurs types aux caractéristiques bien différentes. Rond, anguleux, avec ou sans visière... le casque jet peut prendre bien des formes et des caractéristiques, du modèle le plus basique aux modèles dits polyvalents qui intègrent une mentonnière amovible.

Le demi-jet est un jet un peu plus court sur la partie arrière. C'est souvent la formule choisie pour les casques au style rétro et à la calotte très ronde. Plus léger, il est également moins protecteur et souvent bien moins doté en équipements.

Le bol doit être proscrit puisqu'il n'apporte absolument aucune protection, à moins de faire un piqué avec le sommet du crâne. De toute façon, ces casques ne sont plus homologués en France, même s'ils ont un look indéniable.

Le casque bol n'est plus homologué en France
Le casque bol n'est plus homologué en France

Champ de vision

Un des avantages du casque jet est qu'il offre un champ de vision plus important que le casque intégral. C'est vrai sur le plan vertical, mais ce n'est pas forcément une vérité absolue pour la vision périphérique. Là encore, un essai permettra de bien prendre la mesure du couvre-chef.

Ce champ de vision plus large en fait encore une fois un bon allié pour les trajets urbains où la circulation est plus dense.

Casque jet avec visière longue
Casque jet avec visière longue

Avec ou sans écran

L'intérêt du jet, c'est justement cette ouverture qui offre une meilleure vision, plus d'air et un plus grand sentiment de liberté. Toutefois, de nombreux casques reçoivent un écran.

Celui-ci présente plusieurs intérêts puisqu'il protège les yeux et, selon sa longueur, le visage des projections de gravier, de poussière ou encore des insectes. En cas de chute, l'écran peut aussi faire office de première barrière en limitant modérément l'impact, mais surtout les risques de brûlures en cas de glissade.

Sur certains modèles vintage dépourvus d'écran, des pressions frontales permettent d'ajouter une visière et ainsi de moduler son casque au gré de ses envies.

Le jet avec style
Le jet avec style

Et puis le jet permet d'enfiler plus facilement pratiquement n'importe quelle paire de lunettes avec la praticité de pouvoir garder ses gants dans la bouche sur une courte distance (2e degré inside).

Enfin, le jet peut s'accompagne aussi de lunettes ou plutôt d'un masque de conduite, permettant ainsi de laisser la barbe flotter au vent.

Le jet, c'est pratique pour la barbe
Le jet, c'est pratique pour la barbe

Protection solaire

Comme pour les autres de types de casques, les jets se sont eux aussi mis à la protection solaire, une évolution logique puisqu'il est avant tout destiné à une utilisation l'été. À ce niveau, il existe deux types de protection solaire : l'écran rabattable et la casquette.

Le premier fonctionne comme sur les intégraux, soit avec un petit levier sur le côté du casque, soit en tirant directement sur l'écran si le modèle est dépourvu de visière principale. La casquette vient quant à elle se fixer au niveau du front, mais ce pare-soleil peut être la cause de remous.

Casque jet avec visière solaire
Casque jet avec visière solaire

Système de ventilation

Si les modèles classiques en sont dépourvus, on trouve de plus en plus de jets modernes dotés de système de ventilation. Contrairement à ce que l'on pourrait croire, même les jets ont besoin d'être ventilé, car ces aérations permettent de rafraichir le sommet et l'arrière de la tête. Cette fonctionnalité permet de gagner en confort durant les périodes les plus chaudes. Des ventilations pouvant être ouvertes et fermées à sa guise permettront également d'utiliser son casque dans plus de conditions.

Masque souple/amovible

Depuis une petite dizaine d'années, les jets jouent les casques intégraux en se parant de masques souples amovibles qui ne font cependant pas office de mentonnière et n'apportent pas de véritable protection en cas de choc. Quel intérêt alors ? Déjà le style, car ces casques offrent un look à part. Mais les masques se révèlent également utiles pour se protéger des projections et pour limiter la morsure du froid lorsque l'on roule sous de basses températures, voire intégrer un filtre contre la pollution.

Finition cuir avec masque assorti
Finition cuir avec masque assorti

Intérieur

La qualité du revêtement intérieur n'est pas à prendre à la légère. Outre le confort au contact de la peau, il ne faut pas oublier que sur un jet ce revêtement est exposé sur la partie avant. Un tissu ou un simili cuir de mauvaise qualité risque ainsi de se détériorer plus rapidement mais aussi de générer une transpiration excessive en rendant les cheveux plus gras plus rapidement.

On n'oubliera pas non plus de vérifier que les mousses de confort sont amovibles pour faciliter leur entretien et leur nettoyage.

Intérieur casque jet
Intérieur casque jet

Intercom

Comme pour tous les types de casques, les jets peuvent aussi recevoir des kits de communication et certains sont même prévus pour recevoir des systèmes spécifiques qui s'intègrent directement dans la calotte. Toutefois, le bruit du vent est encore plus présent sur un jet et la présence d'une visière longue est quasiment indispensable pour pouvoir maintenir une bonne qualité de son du micro et être ainsi compris par son interlocuteur.

Intercom sur casque jet
Intercom sur casque jet

Bruit

Avec la protection, c'est l'autre gros défaut du casque jet : l'insonorisation. En même temps, il est difficile de lui en tenir rigueur puisqu'il est totalement ouvert. Si le niveau sonore varie toutefois d'un casque à l'autre en fonction des mousses et de la capacité à plus ou moins recouvrir les oreilles et du travail du fabricant sur les bruits aérodynamiques, tous conservent un haut niveau de bruit qui imposera le port de protections auditives si l'on souhaite s'aventurer sur les routes à des vitesses plus élevées sans être perturbé par les sifflements.

Le look même à moto
Le look même à moto

Le jet en hiver ?

Allié du motard l'été, le jet est forcément plus à la peine en hiver puisqu'il laisse passer le froid sur le visage. Ajoutons le vent aux températures déjà basses et l'on se retrouve rapidement congelé. L'usage du jet n'est cependant pas incompatible avec l'hiver. Les modèles à visière longue ou à masque amovible peuvent déjà apporter une première barrière thermique, mais il est possible d'utiliser en complément un simple tour de cou que l'on remontera jusqu'au nez.

Le casque jet à la main
Le casque jet à la main

Coloris

C'est l'avant dernier point de façon volontaire, car il existe beaucoup plus de marques fabricant des jets que des intégraux, avec un énorme choix de coloris, de style et de décos, sans compter les modèles dessinés à la main.

Déclinaisons de décos et de coloris d'une même déco
Déclinaisons de décos et de coloris d'une même déco

Et on peut ajouter à cela les marques qui permettent de changer certains éléments graphiques amovibles d'un jet pour changer de jet comme on change de chemise.

Mais ne mettez jamais la déco en première raison d'un choix, mais plutôt tous les points cités auparavant.

Des casques jet personnalisables
Des casques jet personnalisables

Budget

Là, il y en a pour tous les goûts et pour tous les prix. Les premiers modèles d'entrée de gamme ultra basique avec une coque en plastique sont disponibles à partir d'une cinquantaine d'euros. Pour ce prix là, il ne faut pas s'attendre au grand confort ou à des matériaux de qualité, mais le casque remplit son office premier.

Si l'on opte pour une calotte en fibres de verre ou de carbone, pour un écran rabattable, pour une visière longue, pour une ventilation à canaux multiples... alors les prix grimpent vite.

En matière de jet rétro, avec cette calotte typiquement ronde, les tarifs grimpent jusqu'à 389 € dans le cas du Shoei J-O équipé d'une déco. Les modèles à masque amovible vont jusqu'à 400 € pour le Shark Drak 2 Carbon tandis que les modèles polyvalents les mieux équipés dépassent la barrière des 500 euros à l'image de l'Arai SZ-R VAS.

Dans l'ensemble, la grande majorité des casques jets se trouve toutefois entre 120 et 250 euros.

Plus d'infos sur les casques jets

Commentaires

lunamilio

Bien choisir son casque Jet, ce n'est pas compliqué, il suffit de ne pas en acheter. Un bon casque c'est un intégral. Je ne comprends même pas que les casques Jet soient homologués.
Enfin on est en France, rouler en tongs, mini-short, et t-shirt est légal alors je comprends qu'aux yeux de beaucoup, le Jet ça passe.

16-06-2021 07:14 
Monsieur_C

Exactement, ça paraît aberrant de vouloir rouler en jet vu l'absence de protection.

16-06-2021 08:40 
L'iguane

Gnagnagna...

Les motophobes tiennent exactement le même discours à propos de notre passion.

16-06-2021 09:20 
fift

Citation
lunamilio

Enfin on est en France, rouler en tongs, mini-short, et t-shirt est légal

je voudrais bien savoir dans quel pays c'est illégal ...

16-06-2021 10:34 
lunamilio

"je voudrais bien savoir dans quel pays c'est illégal ..."

Aucune idée. J'ai précisé "on est en France", parce que justement je sais que dans ce pays en particulier, seuls le casque et les gants sont obligatoires, ce que je trouve complètement aberrant.

Je pense que chacun est assez grand pour savoir que la chute est une possibilité. Quand je vois des "motards" dénudés, ça me choque. Mais je sais que, aux yeux d'autres personnes, je fais moi aussi parti des inconscients, pour une raison ou pour une autre.

J'ai moi même rouler sans casque, sans gants, et en t-shirt... quand j'avais 14 ans, et que j'étais tou simplement stupide.

16-06-2021 12:20 
fift

Et encore heureux, dans ce pays on a encore le droit de faire des conneries.

16-06-2021 12:58 
inextenza

Et dans certains pays, rien ou presque n'est obligatoire.
Cela s'appelle la responsabilisation.
Exemple, à Chicago, outre les HD en bandana, j'ai vu passer une R1 conduite par un mec avec juste des lunettes couvrantes.
Mes yeux de français n'en revenait pas : mais comment on peut autoriser une telle folie?
Et là, mon neurone m'a rappelé que c'est culturel: dans ce genre de pays, tu gères toi-même. Comprendre: si tu t'en colles une sans casque, ce n'est pas la collectivité qui va payer tes frais médicaux. Tu as le droit de rouler sur une hypersportive presque à poil, pas de soucis, mais, gars, tu assumes ton choix pour tout ce qui peut t'arriver.

Et, perso, je suis dans cette idée. Je ne porte que des casques intégraux par choix, mais je ne veux pas qu'on me l'impose, et qu'on l'impose à ceux qui préfèrent le confort et la circulation de l'air d'un jet.
Tout comme je refuse catégoriquement qu'on m'impose tout autre équipement… comme un airbag. J'assume de ne pas en porter, tout comme j'ai assumé financièrement de mettre de vraies dorsales sous mes blousons.

Comme tu l'as écrit dans ton premier message, on est en France. Mais contrairement à la suite de ta phrase, je dirais que, justement, le problème de la France (et de beaucoup de nos voisins) est la déresponsabilisation par la sanction.
On n'explique pas pourquoi il faut bien s'équiper, on force à le faire par la sanction.
Et on en arrive à un cercle vicieux: au lieu de responsabiliser sur la nécessité de se protéger les mains, qui mangent forcément en cas de chute, on impose les gants. Du coup, plein d'usagers irresponsables se sont dit : «OK on prend les gants de ski, ça le fera bien». Ben oui, pas d'éducation, réaction face à la peur de l'amende.
Et du coup, on nous a obligé à avoir des gants avec un marquage très spécifique.
Et du coup, des motards très bien équipés, se sont fait verbaliser parce que leurs gants en parfait état ont quelques années, pile avant le marquage CE.

Donc, vraiment, pourquoi vouloir imposer une forme de casque? Non, éduquons à minima, et pas par une répression aveugle et systématique.

16-06-2021 13:01 
non000

pour répondre où est-ce que c'est obligatoire: en belgique.

[www.pv.be]

pour être honnete ce qui est obligatoire n'est pas une veste moto, ni un pantalon moto mais par contre toute la peau doit être couverte (donc techniquement il y a moyen de pas être protégé en mettant un bete pull/jogging.)

16-06-2021 15:23 
Kikilltout

Je n'ai pas de statistiques indiquant s'il y a plus (en proportion) de blessés à la tête/visage en Jet qu'en intégral. Du coup, même s'il semble logique de penser qu'un intégral protège mieux, je suspends mon jugement concernant les éventuelles conséquences.
Après, même si ça protège moins bien qu'un intégral, ça protège tout de même. Comme tous les blousons, gants, pantalons, chaussures ne se valent pas. Après c'est un choix lié au gouts et au budget de chacun.
Pour ma part, j'ai tendance à favoriser la protection. Et pourtant, je n'ai qu'un sur-pantalon de pluie avec des protections (sinon, je roule en jean) et pas d'air-bag (hors budget pour le moment). C'est un arbitrage que j'assume en conscience.

16-06-2021 16:31 
Peterpan

Ou tu tombes ou tu tombes pas !

.. dans le 1er cas il est évident que l intégral protègera mieux ! ..tu peux rajouter combi cuir , dorsale ou airbag etc !!!!

..ou alors tu roules nu sans casque et tu fais hyper attention à ne pas tomber !

..aprés , même en étant prudent , il y a la possibilité de se faire percuter !

Donc suivant ton appréciation , tu roules avec casque et gants pour rester dans la légitimité ...et ensuite tu composes selon tes envies et humeurs du moment !

16-06-2021 17:07 
tsointsoin

trop de style sur les photos, je n'en puis plus !

16-06-2021 17:47 
Coolapix

Il fut un temps où les modulables n'étaient pas légion sur les étagères des magasins. Alors, avec des lunettes, c'est vachement plus facile de mettre un jet qu'un intégral. Tout ça pour dire que j'en ai fait, des milliers de kms en jet. Alors oui, on bouffe plus de bestioles, on prend la flotte et ça fait mal, mais dès qu'il fait chaud, on respire 😀.

16-06-2021 19:43 
domlemans

Lunamilio, si tu vas jusqu'au bout de ton raisonnement, tu as les airbags, les bottes, le cuir avec les protections, tu roules en respectant les limitations, tu anticipes les changements de directions des automobilistes au téléphone. Bref t'es parfait sur la route quoi.

Quand je vois le prix des équipements, je me paies 2 motos.
Sérieux, les gens plein de certitudes ont une très légère tendance à me gonfler.
Et du coup je rentre plus dans mon pantalon de pluie...

17-06-2021 22:01 
domlemans

Lunamilio, si tu vas jusqu'au bout de ton raisonnement, tu as les airbags, les bottes, le cuir avec les protections, tu roules en respectant les limitations, tu anticipes les changements de directions des automobilistes au téléphone. Bref t'es parfait sur la route quoi.

Quand je vois le prix des équipements, je me paies 2 motos.
Sérieux, les gens plein de certitudes ont une très légère tendance à me gonfler.
Et du coup je rentre plus dans mon pantalon de pluie...

18-06-2021 07:16 
 

Connectez-vous pour réagirOu inscrivez-vous

Shoei