Menu
Fil RSS Facebook Twitter Instagram Pinterest Youtube

Les 10 meilleurs pilotes de tous les temps

D'hier ou d'aujourd'hui, ils ont marqué l'histoire par leur personnalité et leur palmarès

GP, SBK, Rallye, course sur route, MX : qui sont les cadors ?

Ils ont gagné des courses et des championnats, mais aussi les cœurs. Car il n'y a pas que le palmarès qui fait le champion. Il y a aussi - surtout ? - la manière, le contexte, l'envie, le panache, la personnalité, l'effort.

Bref, après nos célèbres articles sur les 10 motos les plus moches, les 10 motos que normalement vous ne connaissez pas, les 10 motos futur collector à collectionner avant tout le monde, les 10 motos les plus chères, après le top 10 des moteurs plus forts que la coke, voici l'un de ces nouveaux tops 10 instructif, divertissant et follement entraînant du Repaire. Ainsi que totalement subjectif et totalement frustrant, car on aurait pu y mettre Toni Bou, indétrônable en trial avec ses 20 titres de champion du monde, ou même Denis Bouan, qui a fait une belle razzia sur le rallye routier en son temps (avec 5 victoires au Moto Tour et sur des machines fort différentes), voire aussi Christian Sarron. Mais il faut s'en tenir à dix, c'est la règle d'un Top 10 !

Et vous, votre liste des 10 meilleurs pilotes, ce serait quoi ?

10. Carl Fogarty (1965-)

Les 10 meilleurs pilotes de tous les temps : Carl Fogarty

Avec 59 victoires et 4 titres (1994, 1995, 1998, 1999), Carl Fogarty a été l'un des hommes forts du Word SBK dans la seconde moitié des années 90. De surcroît, il a fait gagner l'une des sportives les plus belles et iconiques de son temps : les Ducati 916 et 996. Outre une belle agressivité en piste, Carl Fogarty, c'est aussi une gueule et surtout, un regard. Des yeux bleus (trans-) perçants, un regard fou et pénétrant qui n'incite pas à lui chercher des noises.

Cependant, on ne peut pas réduire Fogarty au WSBK : il a également pris 26 fois le départ du Tourist Trophy de l'Île de Man, a même battu le record du tour en 1992. Fogarty est également champion du monde d'Endurance (1992) avec Kawasaki, après avoir remporté Les 24 Heures du Mans et le Bol d'Or. Il a également tâté de la 500 de GP, avec une belle sixième place au GP de Suède 1990, tandis qu'il a obtenu plusieurs wild card pour le GP de Grande Bretagne, avec une qualification en seconde ligne en 1993, ainsi qu'une quatrième place (sous le drapeau à damiers et à la poussette pour cause de panne d'essence, mais il aurait pu finir troisième !). De ce palmarès remarquable, le passage en WSBK chez Honda en 1996 n'a pas eu le résultat escompté (il a gagné 3 courses sur la RC45 et termine 3ème du championnat), ainsi que son expérience de team manager de l'éphémère équipe Petronas en 2000 sonnent un peu en creux.

Il n'en reste pas moins que Fogarty est un personnage entier. Il intervient toujours régulièrement dans les médias anglais à propos de la compétition et, comme ce n'est pas un adepte de la langue de bois, ses apparitions sont appréciées. Il a récemment participé, en 2014, à un show de téléréalité en Angleterre (Je suis une célébrité, sortez moi de là) et il s'est distingué en acceptant le challenge de manger un plat constitué de chenilles vivantes, d'anus d'autruche, de pénis de chameau et de tarentules grillées et de trois cafards. Sacré Carl !

9. Freddie Spencer (1961-)

Les 10 meilleurs pilotes de tous les temps : Freddie Spencer

Trois titres en GP, avec l'exploit, non répété depuis, d'avoir décroché la couronne en 250 et en 500 la même année, en 1985 ! C'est vous dire si le jeune pilote américain Freddie Burdette Spencer dominait le monde de la vitesse à cette époque là ! Avant l'arrivée d'un autre prodige, Marc Marquez, il fut le plus jeune pilote à gagner un GP 500 (en Belgique en 1982, à l'âge de 20 ans) et à être champion du monde en GP 500 (en 1983, à l'âge de 21 ans).

On retiendra aussi de lui ces photos irréelles, où on le voyait, plein angle et les yeux fermés dans son casque, tout comme son approche extrêmement méthodique de la compétition.

Mais Freddie fut une étoile filante : elle a brillé vite et surtout très haut, mais pas très longtemps et ses tentatives de comeback ainsi que ses blessures ont donné peu d'éclat à la fin de sa carrière.

Nous avions rencontré Freddie Spencer à l'été 2016 et avions eu longuement l'occasion d'échanger avec lui : une rencontre passionnante où Fast Freddie nous disait que la moto, c'était aussi du lien social !

8. Jean-Michel Bayle (1969-)

Les 10 meilleurs pilotes de tous les temps : Jean-Michel Bayle

Voici certainement le pilote le plus doué et surtout le plus polyvalent de tous les temps ! Preuve en est que le nom du Frenchie (il est né à Manosque) a été ajouté au fameux American Motorcycle Hall of Fame en 2000 !

Pour en arriver là, Jean-Michel Bayle, surnommé JMB a fait forte impression partout où il est passé. Après deux titres mondiaux en motocross en 1988 (125 cm3) et 1989 (250 cm3), il décide d'aller défier les Américains sur le sol et dans leur propre spécialité : le supercross. Pour sa première saison là-bas, il termine second du très relevé supercross et emporte 3 titres la saison suivante (MX 250 et 500, ainsi que SX), battant le record de victoires en supercross dans une saison.

Décidant de relever de nouveaux défis, il passe à la vitesse au milieu des années 90 et après avoir couru en GP 250 sur Aprilia, il passe en GP 500 où, dans l'équipe de Kenny Roberts, il signe deux pole position !

Ultime preuve de son immense talent, JMB remporte le Bol d'Or et les 24 Heures du Mans en 2002.

7. Stéphane Peterhansel (1965-)

Les 10 meilleurs pilotes de tous les temps : Stéphane Peterhansel

"Peter", comme on appelle communément Stéphane Peterhansel, c'est indiscutablement "Monsieur Dakar" : jugez plutôt, avec 13 victoires, 6 à moto et 7 en voitures, c'est le spécialiste incontesté de la discipline. En auto, il a roulé pour Mistubishi, Mini et désormais Peugeot, mais la marque française le laisse cultiver le fort lien qu'il a construit avec Yamaha depuis ses débuts au Dakar en 1988. Et avant le Dakar, Peter a été un spécialiste de l'enduro avec, ne l'oublions pas, 11 titres nationaux et deux couronnes de champion du monde en 250 !

6. Mick Doohan (1965-)

Les 10 meilleurs pilotes de tous les temps : Mick Doohan

Mick Doohan fut sans conteste l'animateur des GP de la seconde moitié des années 90, puisqu'il a décroché 5 titres consécutifs en 1994, 1995, 1996, 1997, 1998. Pourtant, ce ne fut pas gagné d'avance car il se blessa lourdement en 1992 lors du GP d'Assen, alors qu'il était sur le chemin de son premier titre, puisqu'il avait 65 points d'avance à la mi-saison. On ne doit qu'à la ténacité du Dr Costa de la Clinique Mobile de lui avoir fait échapper à l'amputation et il manquera les 4 GP suivants. Malgré tout, il ne fut battu au championnat que de 4 points par Wayne Rainey.

En 1993, Doohan était encore diminué physiquement et eu du mal à tirer tout le potentiel de sa Honda. Il fit installer un frein arrière au pouce gauche et c'est de là que viennent son style et son déhanché si particulier.

En 1994, la forme est de retour et Doohan enchaine donc ces 5 titres consécutifs, avec en point d'orgue la saison 1997 où il gagne 12 des 15 GP, termine second à deux autres et se cartonne lors de la dernière course, à domicile, alors qu'il menait avec 6 secondes d'avance. Durant cette période des GP, la paire d'il formait avec son compatriote, le chef mécanicien Jeremy Burgess, était simplement imbattable. Cela fit aussi grincer des dents en interne, car de fait, Doohan refusait toute évolution notable apportée à la 500 NSR et sa machine connut très peu d'améliorations en 5 ans. Ce n'est qu'à l'arrivée de Rossi chez Honda en 1999 que le NSR se mit à évoluer à nouveau, avec notamment l'apparition d'un shifter.

Doohan est l'un des rares pilotes de GP à avoir remporté des victoires en WSBK, avec 3 manches à son actif en 1988. Associé à Wayne Gardner, il a également remporté les 8 Heures de Suzuka en 1990 sur une Honda RVF.

5. Joey Dunlop (1952-2000)

Les 10 meilleurs pilotes de tous les temps : Joey Dunlop

Avec 26 victoires au Tourist Trophy de l'Île de Man, Joey Dunlop est l'une des figures les plus emblématiques de cette terrible épreuve. Il a également remporté 24 fois le Ulster GP.

Grand spécialiste des courses sur route, Dunlop est toujours resté un pilote simple et accessible. Il n'a jamais cédé aux sirènes de Honda qui voulut, à un moment, le faire venir sur la scène des GP. Joey Dunlop détestait le cirque médiatique.

Il disparût en 2000 en Estonie, lors d'une course sur route, alors qu'il perdit le contrôle d'une 125 sur piste mouillée, après avoir remporté les épreuves en catégorie 600 et 750. Il avait survécu à un naufrage quand, en 1985, se rendant de son Irlande du Nord natale pour aller courir le TT sur l'Île de Man, le bateau Tornamona coula, emmenant les motos par le fond !

4. John Surtees (1934-2017)

Les 10 meilleurs pilotes de tous les temps : John Surtees

Dans l'histoire des sports mécaniques, John Surtees est un cas unique : il est à la fois champion du monde en GP (avec déjà pas moins de 4 titres mondiaux, en 500 cm3, en 1956, 1958, 1959 et 1960 et deux autres en 350 sur la même période), mais il est aussi champion du monde de F1 (sur Ferrari, en 1964). Seul Rossi a, un moment, tenté de relever pareil challenge, avant de se raviser.

Fils d'un concessionnaire de motos londonien, John Surtees a commencé à travailler comme mécanicien chez Vincent tout en débutant sa carrière de pilote ; à l'âge de 17 ans, Surtees bat la star de l'époque, Geoff Duke, sur une épreuve mineure. En 1955, il devient pilote officiel Norton puis, l'année suivante, donne à MV Agusta le premier d'une longue série de titres. En 1960, à l'âge de 26 ans, il passe à l'automobile et termine second de son premier GP en F1, derrière Jack Brabam sur le difficile circuit de Monaco. Il décrocha, au Portugal, une pole position pour sa troisième course. Après son titre avec Ferrari obenu en 1964, Surtees connut une grave blessure en 1965, toucha un peu aux courses d'Endurance, revint en F1 avec Honda en 1966 (une belle 3ème place au GP d'Afrique du Sud), puis lança sa propre équipe de F1 avec une auto de sa conception, sans toutefois y cueillir des résultats probants.

Surtees a reçu moult médailles et titres honorifiques dans son pays. Il était le plus vieux champion du monde de F1 parmi nous, avant de nous quitter début mars 2017.

3. Mike Hailwood (1940-1981)

Les 10 meilleurs pilotes de tous les temps : Mike Hailwood

Surnommé "Mike the Bike", Mike Hailwood a lui aussi marqué son époque avec 9 titres en GP et 14 victoires au Tourist Trophy. A l'âge de 10 ans, il assiste comme spectacteur à son premier TT et commence la compétition à l'âge de 17 ans. La carrière d'Hailwood s'accéléra lorsqu'en 1961, il devint pilote officiel Honda et fut le premier à remporter 3 épreuves du TT (125, 250 et 500) en moins d'une semaine tout en décrochant le titre en GP 250 la même année.

En 1962, il passa néanmoins chez MV Agusta et fut le premier pilote à décrocher 4 titres consécutifs en GP 500. En 1964, il établit un nouveau record de l'heure, à 233 km/h de moyenne sur une MV Agusta et sur l'anneau de Daytona.

Hailwood retourna chez Honda en 1966 et signa 4 nouveaux titres, en 250 et en 350, en 66 et en 67.

L'histoire retiendra ses luttes homériques avec Agostini au TT : en 1967, il signa un record du tour à 175 km/h de moyenne, sur sa Honda RC181, qui a tenu pendant 8 ans !

Tout comme Surtees, Hailwood a aussi fait de la compétition automobile, avec moins d'éclat mais pas sans honneur : il termine 3ème des 24 Heures du Mans 1969 sur une Ford GT40, il est champion d'Europe de F2 et a quand même pris 50 départs en F1.

Après 11 années d'interruption en compétition moto et après avoir passé quelques années tranquilles en Afrique du Sud et en Nouvelle Zélande, Hailwood revient à la compétition et signe une magistrale victoire au TT 1978, au guidon d'une Ducati 900 SS, moins affutée que les sportives japonaises de l'époque.

Hailwood disparait tragiquement quand, en famille et allant acheter du fish and chips pour le repas du soir, sa Rover SD1 est percutée par un poids lourd qui fait un demi-tour illégal. Sa fille Michelle (9 ans) disparaît également dans ces circonstances tragiques.

2. Giacomo Agostini (1942-)

Les 10 meilleurs pilotes de tous les temps : Giacomo Agostini

15 titres et 123 victoires : le grand Giacomo Agostini est tout simplement le pilote le plus titré de l'histoire des GP. Il a commencé sa carrière par des courses de côte et passe ensuite au circuit, pour devenir champion d'Italie 175 en 1963, sur une Moto Morini.

Il passe chez MV Agusta en 1965 et démontre tout son potentiel (ainsi que celui de sa monture !) en remportant son premier GP au Nürburgring. Ce sera le début d'une carrière flamboyante, avec pas moins de 13 titres mondiaux (6 en 350, 7 en 500) avec le constructeur italien. Ensuite, Ago passe chez Yamaha, met un peu de temps à s'habituer au pilote des 2-temps, mais parvient à décrocher une nouvelle couronne mondiale en 350 en 1974 et une autre en 500 en 1975. Par la suite, Ago a touché un peu à la compétition automobile, mais sans résultats marquants.

Ago a ensuite été team manager en GP, de 1982 à 1990 chez Yamaha, puis chez Cagiva de 1992 à 1994. Il apparaît toujours sur les manifestation dédiées à la moto ancienne, même s'il a déclaré qu'il raccrochera définitivement son cuir après l'édition 2017 de la Sunday Ride Classic.

1. Valentino Rossi (1979-)

Les 10 meilleurs pilotes de tous les temps : Valentino Rossi

Être encore en mesure, à 38 ans passés, de décrocher une dixième couronne mondiale en GP montre que Valentino Rossi n'est pas un pilote comme les autres.

S'il a 114 victoires à son compteur, le record d'Ago paraît difficile à aller battre, mais Rossi impressionne par sa combativité (il a terminé les deux dernières saisons comme vice-champion du monde), sa capacité à se remettre en question, à faire évoluer son pilotage, le soin des détails et de la préparation qu'il impose à son équipe technique. A l'échelle mondiale, sa renommée en tant que pilote dépasse et de loin, celle de tous ses autres concurrents.

Pour son palmarès, sa longévité, sa personnalité, Rossi méritait bien la première place de ce top 10 !

Plus d'infos sur les meilleurs pilotes de tous les temps

Notez cet article : Note actuelle: 5/5 (2 votes)

  • Currently 5.00/5

Commentaires

froggyfr99

Oui pour tous.
J'y ajouterais Michel Rougerie, Christian Sarron (comme dit plus haut) et Alain Michel pour le side-car ... mais ça fait plus 10.

15-03-2017 07:19 
cajo

Et David, l'a pas sa place ... ? J'déconne ... dingue

15-03-2017 07:30 
BIG83

Salut
Lui ?

e7f9ff5a463a77cf03418f00165be656.jpg

15-03-2017 08:39 
TOM

Si on parle de qualités de pilote et d'estime populaire plus que de palmares, on ne peut pas oublier Barry Sheene qui marqua quand même plus l'histoire de la moto que Christian Sarron sans enlever les valeurs de ce dernier qui m'a également fait rever.


SUZ1.jpg



15-03-2017 08:56 
GromonoFou

C'est sur que 10, c'est pas assez !
Mais en plus de Barry, l'autre grand absent est Jarno Saarinen,
[attachment 26627 JarnoSoili_Saarinen.jpg]
étoile filante du Continental Circus, qui a été le premier à faire mettre genou à terre à Ago.

15-03-2017 09:24 
wideview33

Rossi devant le grand Agostini ? Aaaaaargh

10) John Mc Guiness
9) Geoff DUKE
8) Max BIAGGI
7) Carl FOGARTY
6) Wayne RAINEY
5) Valentino ROSSI
4) Michael DOOHAN
3) Kevin SCHWANTZ
2) Mike HAILWOOD
1) Giacomo AGOSTINI

15-03-2017 09:26 
TOM

C'est marrant, à priori, un mec comme Roberts qui a apporté le professionnalisme et la rigueur Américaine sur les circuit, donc la compétition moderne telle que nous la connaissons aujourd'hui n'est pas cité dans la liste malgré son palmares impressionnant.

Sans doute pour sa "froideur" par rapport au public?

15-03-2017 09:50 
KPOK

Z'en avez oublié un : moi.

Le jour où j'ai a-to-mi-sé ce livreur de pizza dans le grand gauche de la place des frères Dalton. Ca vaut largement les exploits de Barry Doohan ou de Freddy Rossi.

15-03-2017 09:51 
KPOK

(bon, OK, j'étais dans l'aspi de tom4, mais quand même)

15-03-2017 09:53 
Joe D

Excellente remarque pour Roberts. J'avoue qu'il m'a complétement échappé de l'esprit. Son charisme, proche de celui d'une moule, peut-être... Néanmoins, il y a évidemment sa place. En quelle position, that is the question !
Philippe

15-03-2017 12:17 
CLEW

Salut,

Comme toujours, c'est un classement un peu objectif et chacun trouve qu'il y manque un pilote ou que le classement est pas dans l'ordre auquel il pensait.

Il y des pilotes qui ont été ou sont encore bons sans pour autant avoir remporté de titre comme MAMOLA. On se souvient tous de sa course à côté de sa moto avant de remonter en selle et de reprendre la course pour autant, malgré 13 victoires, il n'a été que vice champion du monde.

J'ai vu le nom de Saarinen, on peut y accoler celui de Pasolini...

Des pilotes moto, il y en a beaucoup et pour faire un classement on pourrait tout simplement commencer par celui qui est le plus titré et finir par celui qui l'est le moins même s'il n'en demeure pas moins vrai que certains resteront dans la légende sans pour autant avoir titre ou victoire.

V

Etienne

15-03-2017 12:51 
commando

bizarre cette idée de classer les pilotes, on a tous nos préférences et nos "idoles"
Je n'y aurais jamais mis Dunlop
Et si on y met Rougerie et Sarron, pourquoi pas Ravel et Pons
Ou sont les Read, Ivy, Herrero, et Angel Nieto ?
J'en oublie
Roger de Coster, lui l'a écrasé le moto cross pendant des années, et Sammy Miller.
Y en a plein d'autres
En side, tous les pilotes allemands qui ont dominé la catégorie, là aussi, y en a un paquet
Et oublier Saarinen, qui a juste révolutionné le pilotage, ça fallait le faire

15-03-2017 13:17 
CLEW

ouais commando surtout que Pons a été le premier français champion du monde dans un sport mécanique (1979)

15-03-2017 14:08 
xjrlaser001

C'est clair qu'il en manque, et effectivement et particulièrement Kenny Roberts et Barry Sheene... Le grand Barry, qui fumait sa clope sur la ligne de départ, et avait fait percer un trou dans la mâchoire de son intégral pour y passer la cigarette... Lui m'a fait rêver étant jeune. King Kenny, lui a quand même un sacré palmarès, qui le placerait d'office dans les premiers du classement...

15-03-2017 15:35 
lassoun

pas facile...
garry mac coy et ses glisses d'enfer
norifumi abe pour avoir bousculer les grands
hubert Auriol qui en avait une sacré paire
et bien sur jeannie longo,increvable!

15-03-2017 17:14 
Peterpan

Je connais :

-Mick Doohan ...on peut pas y échapper ! ..;ai vu une radiographie de son squelette : impressionnant le nombre de fractures !!!

-Giacomo Agostini ; mon idôle ...avais un poster de lui dans ma chambre ! Je lui trouvais énormément de charme à l'époque : gentil, prévenant !Moins maintenant, non pas physiquement mais eu égard à ses prises de paroles !

-Jean michel Bayle : ai découvert son existence en achetant un casque Réplica à son nom !

-Peterhansel : pour ses victoires au dakar et participations à l'enduro du Touquet !

-Rossi :en ai entendu parler !

...me souviens aussi des fràres Saaron, de beltoise qui a commencé à moto, Olivier Jacques ...et de jean Alesi sur Ducati ...ou ferrari me souviens plus trop !lol

15-03-2017 21:52 
L'iguane

1- Le Prince Noir
2- Ac Farias
3- Eric Teboul
4- Laurent Aubugeau
5- Fabrice Monrose
6- Juanito Legrand
7- Alain Bour
8- Jesse Mach
9- Georges Moustaki
10- Globule

15-03-2017 22:33 
GromonoFou

'tain L'Iguane, à cause de toi, j'ai fait chauffer "mon ami Gogol" !!!
Y a juste le numéro 10 de ton classement que j'ai pas trouvé je connaissais pas ...

Citation
Maitre Comm'
Et oublier Saarinen, qui a juste révolutionné le pilotage, ça fallait le faire
--> Je savais qu'on était sur la même longueur d'ondes !!!

16-03-2017 07:57 
Peterpan

T as oublié Coluche dans ta liste !...il a battu un record du

monde quand même !! clin d'oeil

16-03-2017 07:57 
jeandemi

le pilote ayant le plus de titres mondiaux n'est-il pas Toni Bou?
[fr.wikipedia.org]
10 titres indoor et 10 titres outdoor en trial...

et Stefan Everts, 10 titres mondiaux en motocross
[fr.wikipedia.org]

20-03-2017 01:05 
A4PATTES

OK pour Everts fils, mais le plus titré il me semble est Erwin Schmider.

.

20-03-2017 08:40 
jeandemi

Citation
A4PATTES
OK pour Everts fils, mais le plus titré il me semble est Erwin Schmider.

.
[fr.m.wikipedia.org]

Erwin Schmider dans quelle(s) catégorie(s) ?
Édition: en enduro. Mais le championnat du monde n'a été créé qu'en 1990, donc Schmider n'a aucun titre mondial (mais des titres européens et des victoires aux Six Jours)

Il est également vrai que je ne connais par exemple rien en side-car

20-03-2017 22:46 
 

Connectez-vous pour réagirOu inscrivez-vous