english

Agenda : Japon

Des fêtes religieuses toute l'année

Des traditions ancrées dans la culture

YamayakiCe qui est sûr, c'est que les Japonais adorent les célébrations. L'année étant rythmée par les fêtes religieuses - qui sont très nombreuses -, il est presque impossible de se rendre au Japon sans y être au même moment qu'au moins une fête.

Grand Prix du Japon

Plus besoin de présenter la course, vous la connaissez tous. Ce sera la seizième épreuve de la saison 2018 du Championnat du Monde MotoGP sur le Twin Ring Motegi. Essais libres le vendredi, qualifications le samedi et courses Moto3, Moto2 et MotoGP le dimanche.

Le Nouvel an japonais

Les Japonais se sont alignés sur le calendrier grégorien en 1873 et célèbrent donc le Nouvel an à la même date que nous depuis cette époque. Il est célébré par des échanges de vœux et des prières dans les différents sanctuaires du pays. La journée est ponctuée par la consommation du premier saké de l'année, qui est aromatisé aux herbes médicinales pour garantir la santé pendant l'année.

Toka Ebisu Festival

C'est autour du 10 janvier que les habitants d'Osaka, de Kyoto et de Nishinomiya prient pour la prospérité et le succès en affaire. C'est auprès d'Ebisu, le dieu des affaires et de la richesse, qu'on prie pour s'assurer une bonne année. On décore des bambous avec des porte-bonheurs et des talismans.

Yamayaki

Le mont Wakakusayama s'illumine chaque dernier samedi du mois de janvier. Les moines de Nara y allument un brasier d'herbes mortes de l'hiver, ainsi qu'une torche qu'ils placent ensuite dans le sanctuaire de Kasuga Taisha. C'est un spectacle impressionnant, où la montagne se transforme en brasier et où les pompiers veillent au grain.

Setsubun

Aussi curieux que cela puisse paraître, cette fête se surnomme la "Fête du lancer de haricot". Importée de Chine, cette tradition consiste à accueillir le printemps en lançant des haricots de soja pour chasser les démons. On met aussi des haricots un peu partout chez soi et dans les temples et surtout, on mange autant de haricots que son âge pour s'assurer chance et bonheur. Elle a lieu au début du mois de février.

Fête de la nudité

Plus le fil de cet article avance, plus les célébrations semblent étranges. Si l'on appelle cette célébration la fête de la nudité, on ne trouve en réalité que des hommes vêtus de sous-vêtements légers. De nombreux rituels sont perpétrés, comme le fameux bain glacé censé purifier le croyant. Un combat pour récupérer un bâton sacré lancé dans la foule par un moine se déroule aussi lors de cette journée, célébrée le troisième samedi de février à Okayama. Un spectacle pour le moins particulier.

Fête des poupées

Originaire de l'époque Heine (794-1185), où les courtisans offraient à la famille impériale des poupées censées chasser le malheur, la fête s'est démocratisée pour être célébrée partout dans le pays. Les petites filles présentent leurs plus belles poupées sur des présentoirs et reçoivent des cadeaux de la part de leur famille. Elles sont ensuite emmenées au temple pour prier, habillée d'un kimono à manche longue.

Miyako Odori

Miyako OdoriC'est l'une des rares occasions où vous aurez l'occasion de voir des geishas danser publiquement. Tous les ans, entre avril et mai, Kyoto organise le Miyako Odori pour permettre aux geishas du quartier de Pontocho de se produire trois fois par jour.

Floraison des cerisiers

C'est probablement l'événement le plus attendu et le plus connu des touristes comme des Japonais. Le mois d'avril rime avec météo clémente et floraison des cerisiers. On s'assoit sur des couvertures où l'on observe les fleurs et on boit du saké. Cette tradition s'appelle le hanami. L'événement revêt un aspect religieux, en symbolisant la beauté et la fragilité de l'existence pour les bouddhistes.

Fête du pénis de fer

Oui, encore une fois, vous avez bien lu... La fête du pénis est l'occasion pour les Japonais de célébrer la fertilité et met à l'honneur l'organe sexuel masculin. On trouve trois pénis géants paradant près du sanctuaire de Kanayama : un en fer, un en bois et un rose. De nombreux produits dérivés en forme de phallus sont vendus un peu partout, pour lever des fonds contre le sida en particulier.

Fête des fleurs

Le 8 avril, les Japonais célèbrent massivement l'anniversaire de Bouddha. Le pays entier se transforme en fête d'anniversaire, avec des variations entre chaque région sur la façon dont on doit célébrer celui-ci. Cependant, tous les temples bouddhistes voient affluer les fidèles qui versent sur les statuettes du thé sucré. C'est aussi l'occasion de prier pour de bonnes récoltes.

Hie Shrine

Takayama, au centre de l'archipel, accueille l'un des festivals les plus appréciés du pays. On y célèbre l'arrivée du printemps à coup de cérémonies rituelles, de défilés de chars et de spectacles de marionnettes. Les habitants se vêtissent des habits traditionnels et font la fête jusque tard dans la nuit. Il a généralement lieu autour du 15 avril.

Jour des enfants

Malgré son nom, c'est plutôt les petits garçons que les enfants en général qui sont célébrés. Les familles ayant des enfants garçons accrochent dans leur jardin un mât agrémenté de carpes en papier pour symboliser courage et persévérance. Les enfants reçoivent des cadeaux, généralement des poupées et des armures de samouraïs.

Kanda Matsuri

Kanda MatsuriAutour du 15 mai, Tokyo organise l'un des plus célèbres festivals du pays. 300 personnes paradent près du sanctuaire de Kanda Myojin, ainsi que des chars et des mikoshi, des sanctuaires portatifs.

Tanabata, fête des étoiles

C'est l'occasion pour le Japon de se parer de ses plus belles sculptures de bambou. Elles sont décorées de pompons et rivalisent de grandeur. Les habitants y accrochent leurs souhaits sur des papiers multicolores, mais aussi sur des lampions. A la fin de la fête, les branches sont jetées à l'eau.

Bon ou O-bon

Aussi appelée Fête des morts, cette fête bouddhiste rend hommage aux ancêtres décédés. C'est à cette période que leur âme retournerait sur terre pour rendre visite à leur famille. On offre donc de la nourriture dans les temples et on danse pour apaiser les âmes.

Festival du feu

Si on célèbre le 14 juillet avec des feux d'artifices, les Japonais de Nachi eux, le célèbrent avec 12 torches géantes. Des prêtres en procession traversent la ville avec les torches à bout de bras afin de purifier la ville. On trouve aussi de la danse, des offrandes et de la musique.

Festival des bateaux

Vieux de plus de 1000 ans, ce festival a lieu sur la rivière Okawa. Des centaines de bateaux prennent la mer, éclairés de lumières et transportant des miniatures de temples. Plus d'un million de spectateurs se rendent sur place. C'est un événement incontournable ayant lieu le 24 et le 25 juillet.

Nebuta Masturi

Les 7 et 8 aout sont placés sous le signe des cerfs-volants. Les premiers jours, les enfants aident au montage de ces derniers, décorés de tête de démons et de guerriers. Les habitants s'habillent de costumes traditionnels et dansent tous les soirs jusqu'à l'arrivée du 7, quand les cerfs-volants sont lancés dans les airs. Parades de bateaux, mises en scène d'époque et feu d'artifice rythment la semaine.

Yomatsuri

Non loin de Tokyo, dans la petite ville de Chichibbu, se déroule les 2 et 3 décembre un défilé de chars rendant hommage au sanctuaire de la ville. Ils sont richement décorés, ornés de sculptures en bois et considérés comme des œuvres d'art. La fête est agrémentée de musique, de danse et autres spectacles traditionnels. Des bateaux longent aussi la rivière, illuminés, offrant un spectacle magnifique au million de curieux venus assister au spectacle.

Les jours fériés

Au vu du nombre de fêtes célébrées, vous imaginez bien que les jours fériés sont tout aussi nombreux. On peut citer le jour des Adultes (2ème lundi de janvier), le Jour de la fondation du Japon (11 février), l'Equinoxe de printemps (21 mars), l'Anniversaire de l’empereur Showa (29 avril), le Jour de la Constitution (3 mai), le Jour de la nature (4 mai), le Jour des Enfants (4 mai), le Jour de la Mer (3ème lundi de juillet), le Jour de la montagne (16 août), la Fête de Respect pour les Personnes Agées (3ème lundi de septembre), l'Equinoxe d’automne (23 septembre), le Jour de la Santé et du Sport (2ème lundi d'octobre), le Jour de la Culture (3 novembre), la Fête du travail (23 novembre) et l'anniversaire de l'Empereur (23 décembre). Rien que ça. A savoir que si l'un de ces jours tombent un dimanche, le lundi est férié.

Plus d'infos sur les voyages

BMWBMWBMW