english
Fil RSS Facebook Twitter Instagram Pinterest Youtube Voyage

Fiche identité : Thaïlande

Un vaste pays pour apaiser son stress au rythme des visites

Ce pays très dense, qui est situé entre le Cambodge, la Birmanie et le Laos est un paradis sur terre de paysages montagneux, forestiers, balnéaires et de monuments architecturaux. Le pays regorge de temples, de palais (comme le fameux palais Royal de Bangkok) et de sanctuaires à visiter.

Une culture d'influence bouddhique

Temple Wat Arun BuddhaLe royaume thaïlandais est plein de moines qui pratiquent l'ascétisme. Les traditions religieuses populaires de la région traduisent de l'importance que les populations accordent aux croyances.

Le bouddhisme heravāda est la religion la plus pratiquée en Thaïlande avec 95% d'habitants bouddhistes, un chiffre important qui laisse peu de place aux non-religieux. La vénération des enseignements de Bouddha (figure emblématique) est le pilier de ce culte, qui repose plus sur une philosophie de vie que sur une réelle spiritualité. Cette manière de vivre dans la sérénité à l'aide de méditation, est fondée sur des règles communes à respecter pour que l'harmonie entre les Hommes soit réelle.

Rechercher la sagesse et la sérénité d'esprit est l'objectif des religieux et plus particulièrement des moines, qui consacrent leur vie entière au culte.

Des plages et des paysages idylliques

En fonction des préférences de chaque visiteurs, deux cas de figures se présentent. Pour ceux qui ont l'habitude de partir à la rencontre de nouvelles villes actives et vivantes, il y a évidemment Bangkok mais aussi Chiang Mai ou Chiang Rai, qui offrent la possibilité de réaliser des visites fantastiques de monuments historiques ou traditionnels.

Mais pour les touristes qui apprécient le calme et la détente, les stations balnéaires populaires de Pattaya, Hua Hin, Phuket, Ko Samui ou Krabi leur seront davantage appropriées.

Chacun y trouve son compte dans ce pays aux multiples facettes qui propose aussi bien des ambiances citadines que des atmosphères plus propices à la relaxation.

L'île de Ko Phi Phi en Thaïlande

Détrompez vous sur les balades à dos d'éléphant

Balades sur les éléphants en ThaïlandeLorsqu'on pense à la Thaïlande et à toutes les activités qui y sont proposées, on songe forcément à un moment ou à un autre aux promenades sur les éléphants. Une expérience qui s'est popularisée dans le pays auprès des touristes, toujours avides de nouvelles animations pour remplir leurs journées. Revers du décor : cette pratique qui peut paraitre séduisante, est devenue au fil des ans et de sa notoriété un moyen d'amasser facilement de l'argent pour les éleveurs. De plus en plus d'éléphants sont dressés dès leur plus jeune âge pour répondre à la demande croissante de touristes et pour que les animaux soient domestiqués et obéissants, la violence n'est jamais très loin...

Des méthodes de dressages particulièrement rudes qui peuvent repousser les plus sensibles devant l'opportunité de monter sur le dos d'un animal faible et meurtri, bien souvent contraint de porter une charge imposante qui va au-delà de ses véritables capacités.

Les arts

Détails du Wat Phra Kaeo L'art est fortement influencé par la religion, que ce soit au niveau peinture, sculpture, danse ou musique. Le bouleversement est radical et le mode de vie peut surprendre. Le terme culture s'exprime ici au pluriel tellement la variété de trésors est abondante.

Pour être au coeur du paysage architectural éblouissant, il suffit de se rendre auprès des nombreux célèbres temples qui ont batti leur réputation (Wat Pho, Wat Phra Kaeo, Wat Arun, Wat Rong Khun...) ou encore sur des lieux uniques comme le jardin botanique tropical de Nong Nooch à Pattaya.

L'art est présent sur chaque façade et dans les intérieurs de bâtiments anciens, sur chaque statut bouddhiste, dans les plats ...

Une cuisine Thaï parfumée

Sculpture de fruitsL'utilisation d'herbes et d'épices dans leurs plats est courante et ajoute du goût à n'importe quelle recette. Les assiettes sont souvent garnies de fruits de mer, de légumes, de poisson et de fruits.

Les fruits sont d'ailleurs proposés avec élégance au client, sculptés pour représenter des formes florales artistiques. Cette technique de découpe contribue à la présentation soignée de la nourriture, servie comme une véritable oeuvre décorative.

Les saveurs sont souvent embellies avec une touche de coriandre, de curry, de menthe, de citronnelle ou de basilic rouge.

La cuisine thaïlandaise est profondément marquée par des emprunts culinaires puisqu'elle est proche de la gastronomie chinoise, birmane et indienne. En fonction des régions, les menus changent et s'inspirent plus des recettes culinaires d'un pays que d'un autre. Ainsi, au Sud les épices sont plus fortes, tandis qu'au centre les dosages d'épices pimentées sont effectués avec parcimonie. Au Nord la cuisine birmane est la plus courante contrairement au Nord-Est où ce sont les plats laotiens qui ont laissé leurs empreintes.

Riz sauté, nouilles de riz sautées, poulet grillé, soupe de crevettes à la citronnelle, crabes frits, salade de papaye verte... sont autant de plats typiques que l'on peut retrouver un peu partout au sein du pays.

Un pays nouvellement industrialisé

Depuis peu, la Thaïlande renforce sa présence économique mondiale grâce notamment, à sa capitale urbaine très dynamique : Bangkok.

La mégapole aux grattes-ciels époustouflants et lumineux, n'a rien à envier aux autres grandes villes modernes. Depuis le boom économique des années 60, la ville a développé son attractivité pour les touristes du monde entier, qui viennent découvrir un endroit où l'on peut se promener, se cultiver et faire du shopping, tout en se déplaçant relativement facilement grâce à des infrastructures nouvelles (si l'on choisi toutefois un autre moyen de transport que la voiture).

Il n'empêche que, tout comme les autres grandes régions urbaines, Bangkok est un endroit bruyant, pollué et très embouteillé, d'où la réglementation obligeant les taxis à rouler au gaz, faisant ainsi diminuer le taux de pollution.

Vue panoramique de Bangkok la nuit

Louer une moto en Thaïlande ?

Pour les aventuriers indépendants qui préfèrent louer un scooter ou une moto pour se faufiler entre les innombrables véhicules durant leur séjour, il est important de prendre en compte la conduite relativement dangereuse et agitée des conducteurs.

Une connaissance du code de la route qui laisse à désirer, des deux-roues qui ne semblent pas connaitre les règles de sécurité et notamment de l'absence de casque, des routes de campagne pas forcément très bien construites... Voici un bref résumé des facteurs à prendre en compte lorsque l'on décide de choisir cette solution de transport.

La Thaïlande possède un puissant atout culturel grâce à ses musées et à ses monuments qui détiennent un intérêt certain.

Et vous plutôt branché tranquillité du sud ou agitation du nord?

Plus d'infos sur la Thaïlande