Menu
Fil RSS Facebook Twitter Instagram Pinterest Youtube

100 % des pneus Michelin recyclés en 2048

Des gommes réalisées à 80% à partir de matériaux durables

Le manufacturier s'investit dans la recherche

Le concept Vision présenté par MichelinLa tendance générale est à davantage de respect de l'environnement et au développement durable. Le secteur des transports n'échappe pas à la règle.

A l'occasion du sommet mondial sur la mobilité durable, Movin'On, Michelin a ainsi présenté un plan qui prévoit que tous ses pneus seront fabriqués à 80 % à partir de matériaux durables et qu'ils seront 100 % recyclés. Cette stratégie ambitieuse est portée sur le long terme puisque l'objectif affiché est de tenir ces ratios d'ici 2048.

A l'heure actuelle, le taux moyen de récupération des pneus est de 70 % tandis que le taux de recyclage est de 50%. Chez le manufacturier français, 28% des composants sont des matériaux durables (caoutchouc naturel, huile de tournesol, limonène, acier recyclé...).

Pour atteindre ces objectifs, la marque a mis en place des programmes de recherche sur les matériaux bio-sourcés, notamment depuis 2012 avec Biobutterfly qui vise à créer des élastomères de synthèse à partir de bois, de paille ou de betterave. Récemment, le groupe a également fait l'acquisition de Lehigh, un spécialiste des micro-poudrettes dérivées de pneumatiques recyclés, afin de développer la quantité de matériaux recyclés intégrés à ses pneumatiques.

Christophe Rahier, Directeur de la Ligne Business Matériaux de Haute Technologie chez Michelin :

L’acquisition de Lehigh démontre la volonté stratégique de Michelin de valoriser son expertise dans les matériaux de haute technologie, dans des domaines qui s’étendent au-delà du pneumatique. Michelin favorise ainsi l'utilisation de matériaux recyclés innovants non seulement dans le domaine du pneumatique, mais aussi dans des secteurs industriels hors pneumatiques.

Mais concrètement, comment ce traduira cette modification de la production et quels sont les gains envisagés ? Une fois ses ambitions atteintes, Michelin estime que l'opération permettra d'économiser l'équivalent de 33 millions de barils de pétrole chaque année, soit d'un mois de la consommation totale d'énergie de la France ou encore de 54 kilomètres parcourus en moins chaque année par voiture (65 milliards de km).

Ce futur se matérialise notamment à travers le concept Vision, un pneu présenté l'an dernier et qui repose sur des matériaux avancés et une impression en 3D lui conférant des propriétés uniques comme l'absence de chambre à air, des fonctionnalités connectées et une bande de roulement biodégradable.

Plus d'infos sur les pneus Michelin