Menu
Fil RSS Facebook Twitter Instagram Pinterest Youtube Voyage

Balade électronique

Parasité par des puces électroniques ?

Je suis fasciné par cette nouvelle maladie qui consiste à laisser les objets vivre à notre place. L'autre jour, lors d'une balade à moto, j'ai rencontré un type complètement parasité par des puces électroniques.

Kronik : Balade électronique (c) Crédit photo : torstenbehrens

Mon concessionnaire organise trois ou quatre fois par an des petites sorties avec quelques clients. Le but n'est pas exclusivement mercantile, mais disons que ces jours-là on peut taper si on le souhaite dans son parc de motos d'occaze en plus des bécanes de prêt. L'ambiance est bon enfant et ça lubrifie parfois le portefeuille.

Ce matin-là, j'arrive sans désirs particuliers. J'ai un peu la flemme et rien ne me tente dans ce qu'il propose, donc je reste sur ma bécane. Nous sommes sept. Julien donne les consignes habituelles : ce n'est pas une course, on s'attend, il n'a pas de permis de rechange pour les énervés de la poignée de gaz. Un môme dans les 25 ans, perché sur une GSR qu'il convoite, pompe sur la fourche, manipule les commandes, fait chauffer le moteur en donnant des petits coups de gaz du bout des doigts ; rester loin / le laisser se mettre au tas tout seul. Une nana d'à peu près mon âge essaye une MT-07. Pas très causante, sur la réserve. Je la soupçonne de redouter que le rythme de la balade se transformer en bourre barbare passé le premier feu rouge. Un type sur un T-Max, mais pas du style Jean-Pierre même s'il a un Roof ; je n'aimerais pas être ses oreilles au-delà de 80 km/h.

Et puis il y a le connecté de service. Il s'est pointé sur une Béhème avec des pneus à crampons. Rien que ça me fait plisser le nez. Sur son guidon sont alignés pas moins de trois appareils additionnels sans compter un téléphone glissé dans une housse sur le réservoir. Où trouve-t-il le temps d'encore regarder devant sa roue avant ?

Première étape de trente bornes et on s'arrête à l'ombre des arbres devant un joli petit château de briques. Tout le monde suit ? Parfait. On repart. Deuxième étape, cette fois-ci près d'un long lavoir au bord d'une rivière à l'eau claire où j'irais bien barboter si je ne la savais pas bordée d'innombrables jardins arrosés au C3H8NO5P. Midi trente. On déjeune dans un troquet dont le patron apprécie les deux roues.

J'ai alors commis une énorme bourde : j'ai laissé le type à la Béhème s'asseoir à côté de moi. Après les amabilités de rigueur, il sort de ses poches ses bidules électroniques et m'entreprend sur ces prodiges des temps modernes. Je pensais qu'il allait s'arrêter à la vitesse et à la consommation moyenne, mais pas du tout : le voilà qui parle de dénivelé, d'accélération et de freinage, d'autonomie théorique et ainsi de suite. Bien sûr, il téléverse l'ensemble sur un site dont j'ai oublié le nom où s'agglutinent ses 'amis'.

Il explique, jargonnant, le merveilleux de ses bidules. Ses balades sont enregistrées et conservées : itinéraire et paquet de chiffres. Il a aussi accès aux balades de ses 'amis'. Il fustige l'emploi de logiciels tiers pour tricher sur sa vitesse moyenne et ainsi passer pour un fin pilote.

Son croque-monsieur, intact, refroidit dans son assiette. Je l'observe, tout absorbé qu'il est par ses écrans. Ce type m'inquiète : je le sens presque contraint de collecter et publier ces données. Comme s'il devait sans faute justifier, prouver, presque, où il est allé. Pas seulement des données : il faut des photos, beaucoup de photos, comme si leur nombre reflétait son niveau de contentement. Sans données, sans photos, est-ce encore une balade ? Existe-t-elle seulement ? Et lui ? Sans ses puces, existe-t-il encore ?

Plus d'infos sur les kroniks

Attention Kronik ! 100% mauvaise foi ! Ceci n'est pas un article ni une brève (voir historique si nécessaire). L'abus de kronik peut être dangereux pour la santé de certains. Ne pas abuser.

Commentaires

VFatalis

Sa balade, il la découvrira en version édulcorée 2.0 quand il pourra recouper la data avec les images devant son PC, pas avant. C'est comme ces gusses qui vont au concert ou en soirée les yeux rivés sur l'écran de leur téléphone, totalement ignorants de leur entourage...

Il faut croire que de nos jours on préfère archiver un évènement plutôt que de le vivre pleinement c'est bien dommage

20-06-2017 09:28 
XM

zarmaa, la puissance de la Kronik!
t'as pris de l'éther?
blague à part, c'est vrai que cette tendance à l'auto exhibition par électronique/informatique interposée fait flipper.
à force de baigner dans les avis des "amis", a-t-on encore un avis à soi?
encore bravo!

20-06-2017 10:08 
Rackham

La schizophrénie de notre époque, passer plus de temps derrières sont écrans (avec ça cohorte d'amis digitaux), et oublier de lever la tête pour profiter des quelques personnes qui vous entourent.



20-06-2017 10:21 
CLEW

et dire que j'arrive à laisser mon portable dans le tiroir de mon bureau (au taf quoi) pendant toute la fin de semaine. Deux jours et trois nuits sans et pourtant il ne m'a pas manqué pas sûr que ce soit le cas de ton connecté de service

20-06-2017 10:33 
Dblz

Auprès l'exhibition "généraliste" sur facebook, où chacun raconte sa vie d'une affligeante banalité pour exister auprès de soi-même, on passe à l'exhibition spécialiste. Pendant ce temps, moi, je roule, et je n'ai pas de compte FB.
Mes amis, je les vois, ou je leur envoie des emails.

20-06-2017 11:01 
thom

Citation
VFatalis
C'est comme ces gusses qui vont au concert ou en soirée les yeux rivés sur l'écran de leur téléphone, totalement ignorants de leur entourage...

Il faut croire que de nos jours on préfère archiver un évènement plutôt que de le vivre pleinement c'est bien dommage

100% d'accord.
Mais plus on va voir des "vieilleries", moins le phénomène est présent.

20-06-2017 11:16 
Bronco

Tu te souviens pas du copain de ton père qui à la fin de la soirée disait "tiens je vais vous montrer les diapositives de la communion de ma petite cousine à Jarnac"? Il était fait du même bois je suis sûr.

20-06-2017 14:51 
thom

Et lors de l'arrivée des premiers caméscope...
J'ai eu droit à la vidéo d'un coucher de soleil de 15 minutes ... endormis

20-06-2017 15:43 
froggyfr99

Comme disait Romero dans Diary of the dead: si c'est pas passé à la TV, ça n'a pas existé !


C'était avant FB et toutes ces saloperies...

20-06-2017 15:53 
Peterpan

Question philo bac : " Comment vivre avec son temps , en dépit du progrès ?!"

Je pense que l'électronique... c comme l'alcool ...ou

autre ... :avec modération !!!!

...dans un monde sans modération ! lol

20-06-2017 18:39 
Godzilla

Excellent texte, ça coule tout seul.respect

20-06-2017 21:20 
marco38

ok pour le mek en Béhème , mais.... la nana?!

21-06-2017 14:40 
freddy.lombard

Très belle chronique qui trouve l'équilibre juste entre satire sociale et humour.

Sur le fond, c'est plus qu'inquiétant, d'autant que si ça se limitait aux motards, ce serait anecdotique.

Pour ne citer qu'une anecdote de plus : hier, nos nouveaux (jeunes) députés ont fait leurs premiers pas à l'Assemblée Nationale : ils ont fait des selfies et des snapshots. au bord des larmes

À choisir, j'aimais mieux le mécano aux ongles noircis par le cambouis, qui t'entretenait de pignons et de clés de douze (mais aussi, il faut bien le reconnaître, d'adhérence et de consommation d'huile sourire )

21-06-2017 15:44 
MotoMotoVroumVroum

Je pense qu'en l’occurrence c'est pas un problème de technologie, mais de psychologie.

Une fois j'étais en train, et il y a un gus qui m'a pris la tête deux heures avec son comparatif d'abonnement téléphone, et je pense que c'était exactement la même situation.

Il y a des gens qui ne trouvent rien à échanger avec leur contemporains sinon sur des objets de consommation.

Qu'il s'agisse de smartphone, de people, de forfait téléphone, de basket, de moto, de pneu de moto, de musique, d'application smartphone, etc. C'est finalement du pareil au même.

Il y a des gens qui remplissent leur vie avec des conneries… N'importe quoi, tant que ça occupe du temps et de l'espace.

21-06-2017 19:36 
Aristoto

C'est vrai qu'en moto on n'a pas besoin de grand chose pour profiter... mais dans bcp d'activité d'ailleurs

22-06-2017 14:14 
diazou

24-06-2017 14:23 
diazou

C'est vrai qu'un <a href="[www.hoverboard-test.fr]; est pratique pour les balades en ville !

24-06-2017 14:23 
Ptit Loup1300

<< Il y a des gens qui ne trouvent rien à échanger avec leur contemporains sinon sur des objets de consommation >>. C'est le portrait type du motard ordinaire, non ??? Et son activité favorite ! J'en suis...
.
Hormis ça, je constate quand même qu'il reste quelques consciences pour être atterrées du raz-de-marée technologique dans lequel la très grande majorité de nos contemporains se réfugie. De plus, je me pose aussi la question : mais quand est-ce qu'il conduit, lui, avec tous ses machins allumés, en plus de son tableau de bord numérique plein de bitonieaux ???
.
Dire que j'oublie régulièrement d'allumer mon GSM, qu'il date de l'époque du grand-père de Rahan, et que j'ai mis 15 ans à me créer un compte sur ToiTuyau afin de glorifier par l'image (et le son) nos routes de montagne et le délice à conduire une 1000 CBX....

05-07-2017 11:05 
Tempo

on dirait que ton gugusse en Bm a parlé au chien de la photo..
Il était devant lui non ?
Je roule en Bm et je me sens loin de Gugusse

14-07-2017 17:28 
THE DUDE

Pleine de bon Sens cette kronik ! super

Je me fais souvent une réflection: accroc aux concerts j'hallucine de voir des gens passer la moitié de la soirée à filmer, pour obtenir une vidéo très moyenne et se gâcher de vrais moments à capturer tout de suite tout frais, et pour les champions nous les mettre sur les plateformes, ce qui du coup est très décevant quand on les lance en pensant avoir trouvé une pépite...triste

15-07-2017 00:56 
 

Connectez-vous pour réagirOu inscrivez-vous