Menu
Fil RSS Facebook Twitter Instagram Pinterest Youtube Voyage

Allemagne : santé et pharmacie

Carte Européenne d'assurance maladie pour pouvoir bénéficier de remboursements

Allemagne : santé et pharmaciePour aller en Allemagne, il n’y a pas besoin de prendre autant de précautions que pour partir dans des destinations lointaines, en dehors de l'Union européenne. Comme pour tous les pays européens, il y a toutefois quelques démarches simples à faire en cas de besoin.

Depuis le décret du 19 avril 2005 relatif à la prise en charge des soins reçus hors de France, il est possible de consulter un médecin et d'être remboursé. Il est ainsi possible en cas de besoin d'aller voir un médecin allemand, sans autorisation préalable de la Caisse Primaire d'Assurance Maladie, avec la grille tarifaire appliquée en France. Il lui est simplement demandé de régler sa facture et d'envoyer une demande de remboursement des frais à sa CPAM et éventuellement à son assurance complémentaire santé.

La carte européenne d'Assurance Maladie : pensez à la demander !

Pour partir en Allemagne et bénéficier des soins, il est demandé aux voyageurs de se munir de la carte européenne d’assurance maladie, qu'il faut penser à demander à votre caisse d’assurance au moins 15 jours avant le départ. Gratuite, elle est valable deux ans à compter de sa date d'émission. Si la demande est trop tardive, un certificat provisoire de remplacement valable trois mois peut être remis.Avec cette carte, vous pouvez recevoir toutes les prestations nécessaires pendant le séjour. Celle-ci permet de ne pas être rapatrié en cas de besoin. Malgré tout, une assurance rapatriement sanitaire peut être utile en cas d'urgence absolue et d'un retour en France anticipé.

Quelques infections courantes sur place

Au-delà des maladies courantes et bénignes communes à la France, il existe quelques infections à prendre avec beaucoup d'attention. L'arrivée du printemps marque chaque année le retour des tiques, comme en France. Répandus en Bavière, ces acariens que l'on retrouve sur des sous-bois, des fourrés ou des hautes herbes peuvent être porteurs de maladies et transmettre par exemple la maladie de Lyme, une infection contre laquelle il n'existe pour l'heure aucun vaccin.

Les tiques peuvent également transmettre la méningito-encéphalite, présente près de la frontière tchèque. Beaucoup plus rare que la maladie de Lyme, il existe en revanche un vaccin pour s'en protéger. Il peut être utile de demander conseil à son médecin ou à un centre de vaccinations internationales.

Enlever une tique

Il est important d'enlever une tique le plus rapidement possible et dans les heures qui suivent. Il faut saisir la tique au plus près de la peau et la tirer tout en la faisant tourner dans le sens inverse des aiguilles d'une montre puis appliquer un désinfectant une fois la tique enlevée (mais attention, aucun produit ni alcool avant que la tique ne soit enlevée).

Plus d'infos sur les voyages

ixon