Menu
Fil RSS Facebook Twitter Instagram Pinterest Youtube

Etats-Unis : formalités administratives

Bien penser à son passeport et son ESTA

Formalités administrativesPour partir en voyage aux États-Unis depuis la France, les démarches administratives sont assez simplifiées. Le Programme d'Exemption de Visa (Visa Waiver Program en anglais) est un programme permettant aux citoyens des pays concernés (dont la France) de voyager aux États-Unis, pour une période maximale de 90 jours. Il permet de ne pas avoir besoin de s'adresser aux autorités pour bénéficier d'un Visa. Pour pouvoir en bénéficier, il faut cependant répondre à ceux certains critères.

Pas obligatoirement de Visa MAIS... ESTA obligatoire

Il faut comme pour la plupart des pays situés en dehors de l'Union Européenne pouvoir présenter un passeport biométrique ou électronique en cours de validité quelle que soit la date d'émission.

Une demande au système électronique d'autorisation de voyage (ESTA) est en revanche obligatoire. Elle est facturée 14$ (un peu plus de 12€). Attention, un seul et unique site officiel (en bas d'article) doit être utilisé. Ne vous laissez pas facturer 70€ la démarche parce qu'il existe de nombreux sites qui proposent ce service, mais juste 5 fois plus cher que l'officiel ! Et préparez vos informations, car il faudra fournir de nombreux détails comme les prénoms des parents, etc...

Pour éviter l'immigration illégale, les États-Unis demandent également qu'un billet aller / retour soit présentable, afin de justifier votre date de départ, une fois votre séjour au pays de la bannière étoilée terminée. Celui-ci ne peut pas excéder 90 jours. Au-delà, il vous faudra un Visa. Votre compagnie de voyage doit également être validée par le gouvernement américain.

Santé : attention à vos frais médicaux

Pour voyager aux États-Unis, aucun vaccin particulier n'est exigé, sauf en cas de voyages scolaires et universitaires. Il est conseillé d'être à jour dans vos vaccins pour plus de sécurité : tétanos, polio, diphtérie, coqueluche et hépatites. Pensez également à consulter votre médecin et éventuellement souscrire à une assurance couvrant les frais médicaux et de rapatriement sanitaire, car les coûts sont très élevés.

L’infrastructure médicale est en effet excellente, mais très chère. Il n’existe pas de convention de sécurité sociale couvrant l’assurance maladie entre la France et les États-Unis et la consultation médicale peut s'élever à plus de 200$ ! En situation d’urgence, seule une ambulance assure une priorité lors de l’arrivée au service des urgences de l’hôpital...à condition d'en avoir les moyens.

Vérifiez auprès de votre assurance habitation si vous avez une assurance rapatriement en cas de souci et le numéro à appeler. Cela peut éviter des factures salées pour un petit bobo et encore plus pour un gros.

Hors situation d'urgence, il faut consulter le Consulat général le plus proche, qui dispose d'une liste de médecins francophones. Sachez également qu'une ordonnance française ne suffit par pour acheter des médicaments. Pensez à vos réserves si vous suivez un traitement !

Conduire aux États-Unis

Pour un voyage de moins de 3 mois, le permis de conduire français est suffisant. Il n'est en effet pas obligatoire d'avoir un permis de conduire international, à l'exception de la Floride. Et comme toujours ce permis international n'est jamais suffisant pour conduire. Au-delà de trois mois, il est nécessaire d'avoir un permis de conduire international.

Plus d'infos sur les voyages

Notez cet article : Note actuelle: 5/5 (1 vote)

  • Currently 5.00/5