Menu
Fil RSS Facebook Twitter Instagram Pinterest Youtube Voyage

Histoire du Royaume-Uni

L'un des plus grands empires du 19ème siècle

Colonisations, guerres et invasions

L'histoire du Royaume-Uni est rythmée par les guerres, les jeux de pouvoir et les colonisations partout autour du globe. Encore aujourd'hui, l'influence du puissant Empire britannique du 18ème et 19ème siècle se ressent. Le pays est d'ailleurs toujours l'une des plus grandes puissances mondiales, se hissant au cinquième rang des pays les plus riches au monde. C'est l'une des raisons qui font que la langue anglaise est l'une des langues les plus internationales à défaut d'être la plus parlée dans le monde.

Angleterre médiévale

Tapisserie de Bayeux, La bataille d'HastingsL'île de Grande-Bretagne est tout d'abord habitée par des peuples celtiques nommées les Bretons. Les Romains tentent de s'emparer de l'île à de nombreuses reprises, sans succès, jusqu'à l'arrivée de Claude en 43 après JC. Ils y restent jusqu'en 400, jusqu'à l'arrivée des Goths en Italie qui les forcent à abandonner les terres bretonnes.

Dans les années 500, l'île est séparée en deux confédérations : les Logriens et les Cambriens. A l'appel des Logriens, des Normands débarquent sur les côtes anglaises et prennent peu à peu le pouvoir sur l'île. Se forment alors sept petits royaumes, qui sont réunis sous une même couronne en 827 sous le règne du roi Egbert du Wessex : c'est le premier roi d'Angleterre. Le christianisme s'est entre-temps installé depuis la fin du 6ème siècle.

Le pays doit à de nombreuses reprises repousser des attaques vikings et danoises. Les Danois parviennent à s'installer au pouvoir au début du 11ème siècle, mais les Saxons reprennent vite celui-ci après un soulèvement de la population. Viennent alors les agressions extérieures de Guillaume le Conquérant, qui soumet l'Angleterre lors de la bataille d'Hastings en 1066. L'histoire du pays se mêle alors fortement avec l'histoire de la France. En 1154, Henri II de la dynastie des Plantagenêt accède au trône d'Angleterre. C'est sous cette dynastie que l'Irlande est annexée à la couronne, ainsi que l'Ecosse et le pays de Galles. C'est aussi à cette époque qu'est fondée la Magna Carta, en 1215, qui impose les fondements des libertés anglaises (équivalent de notre constitution). S'entame alors la Guerre de Cent Ans avec la France, qui réduit presque à néant la présence française. Parallèlement, une guerre civile éclate en 1450. Richard III, de la maison des Plantagenêt, est tué et laisse son trône à la maison des Tudor.

Les Tudor et la Réforme

Henri VIII est connu pouHenri VIIIr la réforme de l'Angleterre : il organise le schisme avec la Papauté et crée l'Anglicanisme. Il est aussi connu pour ses nombreux divorces et l’exécution de ses ex-femmes. Il plonge le pays dans la misère et malgré la restauration du catholicisme en 1551 sous le règne de Mary Tudor, l'Anglicanisme est réimposé par son successeur Elisabeth I. Elle est d'ailleurs à l'origine des premières expéditions coloniales, de la soumission de l'Irlande à la couronne et a hissé l'Angleterre au rang des premières puissances européennes.

Suit alors la maison des Stuart, avec comme premier souverain Jacques VI d'Ecosse. De nombreuses complications, notamment religieuses, se dressent devant la dynastie. Une rapide dictature militaire prend même place entre 1653 et 1658 sous le commandement de Oliver Cromwell. En 1688 est créée la monarchie aristocratique, sous le règne de Guillaume d'Orange appelé Guillaume III.

La maison des Hanovre et l'époque victorienne

En 1714, la maison protestante des Hanovre prend le pouvoir en Angleterre. A cette époque, l'empire colonial est déjà étendu aux Caraïbes, en Amérique du Nord et en Inde. Une guerre éclate et après de nombreuses défaites, l'Angleterre sort enfin triomphante contre la France. Elle gagne alors le Canada et garde la région du Deccan en Inde. En 1783, le pays est obligé de reconnaître l'indépendance des Etats-Unis après une guerre sanglante.
Le 19ème siècle apporte avec lui de nombreuses avancées sociales : l'esclavage est supprimé dans les colonies, des lois protectrices des mineurs sont promulguées, les catholiques sont émancipés et l'Irlande gagne en autonomie politique. C'est à cette époque que commence le règne de la reine Victoria, qui va s'étendre de 1837 à 1901, soit le deuxième plus long règne après celui de la reine Elisabeth II (souveraine actuelle du Royaume-Uni). Sous son joug, l'empire colonial britannique s'agrandit encore et la puissance du pays s'affirme un peu plus. De nombreux progrès technologiques voient aussi le jour, avec une industrialisation du pays extrêmement rapide. Les droits sociaux avancent eux aussi, avec l'accès au vote parlementaire à un million d'électeurs. Les premiers syndicats se créent, ainsi que les premiers groupes féministes réclamant entre autre le droit de travailler, le droit à la propriété et le droit de vote.

Le 20ème siècle

Winston ChurchillA l'aube de la Première Guerre Mondiale, le pays est secoué par de nombreuses crises. En Irlande tout d'abord, mais aussi au sein-même du pays avec de nombreux mouvements sociaux. Alors que l'Angleterre s'engage dans la guerre, le pays instaure le suffrage universel masculin, puis féminin, en contrepartie du sacrifice de la population dans l'effort de guerre. Bien que sorti gagnant, le Royaume-Uni se retrouve fragilisé et endetté. Plusieurs colonies, dont le Canada, l'Australie et la Nouvelle-Zélande, en profitent pour faire cession avec le royaume. Le Commonwealth est ainsi créé afin d'assurer une certaine unité entre le pays et ses anciennes colonies.

La situation économique enfin stabilisée, une nouvelle menace pèse sur l'Europe : la montée du totalitarisme. En 1939, l'Angleterre déclare finalement la guerre à l'Allemagne d'Hitler. Winston Churchill mène d'une main de fer la guerre contre l'Allemagne, l'Italie, mais aussi la France, occupée depuis 1940, avec pour seul allié la Russie. Avec l'aide tardive des Etats-Unis, les Alliés remportent la guerre, mais le Royaume-Uni est une nouvelle fois fragilisé économiquement.

L'Inde et le Pakistan remportent leur indépendance en 1947 à la suite d'une longue lutte. En 1953, la reine Elisabeth II, souveraine actuelle, accède au trône. De nombreuses crises sociales secouent le pays, jusqu'à l'arrivée de Margaret Thatcher comme Premier Ministre. Le pays se lance alors dans une politique ultra-libérale, au grand dam des ouvriers anglais, mais efficace pour propulser à nouveau le pays. La dame de fer s'éloigne de la direction du pays en 1990 et remplacée par Tony Blair, qui réussit à maintenir la stabilité économique et politique du pays jusqu'en 2007.

Aujourd'hui, le Royaume-Uni est de nouveau secoué par la crise. Après le crash boursier de 2008 et de nombreuses attentats terroristes, les électeurs ont choisi la sortie de l'Union Européenne à laquelle le pays avait adhéré en 1970. Le Parti Conservateur, incarné par Theresa May, est maintenant au pouvoir. Une politique conservatrice et isolationniste est peu à peu mise en place, en attendant la mise en place finale du Brexit.

Plus d'infos sur les voyages