english
Fil RSS Facebook Twitter Instagram Pinterest Youtube Voyage

Bolivie : Equipement

Des zones climatiques très différentes

Froid, chaleur, humidité, vent glacial...

La vallée de YungaOn peut peut-être décrire la conduite bolivienne comme légèrement anarchique, ce n'est pas une raison pour oublier de s'équiper lors de son roadtrip.

Qu'y a-t-il d'obligatoire ?

Si le casque est bien sûr obligatoire, la loi bolivienne ne requiert pas d'équipement supplémentaire. Ce n'est d'ailleurs pas pour autant que les Boliviens respectent religieusement la loi... Les routes n'étant pas particulièrement en bon état, surtout dans les régions reculées où l'utilisation d'un trail ou d'un 4x4 est indispensable, on ne peut que recommander fortement de s'équiper entièrement. Pour le reste, le code de la route semble être un texte de formalité bien peu respecté. Feux rouges, priorités, clignotants sont pour la plupart du temps absent... ce qui n'est pas du tout gênant dans les zones peu habitées où vous pourrez ne croiser personne pendant une journée de route !

Quelle tenue adopter

Tout dépendra de votre destination et de la période à laquelle vous voyagez. Dans les hauts plateaux, on favorisa les tenues chaudes pour faire face à la fraîcheur des journées et surtout au froid glacial qui s'abat lorsque la nuit tombe. Par ailleurs, rouler de nuit n'est d'ailleurs pas la meilleure des idées. Dans les zones tropicales, on optera plutôt pour une tenue ventilée, légère, mais aussi imperméable pour faire face aux pluies. Il est conseillé de s'y rendre entre juin et août, quand les pluies sont le moins fréquentes. Dans le Gran Chaco, le défi sera de trouver une tenue dans laquelle vous n'étoufferez pas : les températures montent en effet régulièrement à 40 degrés et l'humidité est terrible.

A emporter

Une carte et un GPS avec des points GPS ! Il y a peu de routes et vous emprunterez surtout des pistes, pas toujours indiquées sur un GPS. C'est donc le point GPS de destination qui vous permettra de vous orienter. Les indications sont quasi-inexistantes, alors à moins de connaître le pays, impossible de se repérer sans un peu d'aide. Un bidon d'essence ne sera pas de trop non plus, voir deux tant vous pouvez faire de kilomètres entre deux points sans croiser la moindre station service... souvent résumée à une échoppe vendant l'essence dans des bouteilles d'eau. Une - ou deux - bouteilles d'eau dans les zones de chaleur ne seront pas de trop non plus. Une trousse de secours est aussi toujours la bienvenue.

Plus d'infos sur les voyages