Menu
Fil RSS Facebook Twitter Instagram Pinterest Youtube Voyage

Agenda : Bolivie

Un mélange des cultures

Des fêtes joviales et colorées

Des miniatures pour AlasitasInfluencés à la fois par leurs racines précolombiennes et hispaniques, les Boliviens célèbrent de nombreuses fêtes tout au long de l'année.

Feria Alasitas

Tradition précolombienne, Alasitas rend hommage au dieu de l'abondance Ekeko. Les habitants de La Paz sont particulièrement friands de cette fête, où ils achètent de petites représentations du dieu, mais aussi de nourriture et d'objets qu'ils font bénir à l'église. Elle a lieu tous les 24 janvier.

Le carnaval

C’est une fête célébrée dans tout le pays, mais les plus grandioses sont ceux de La Paz, d’Oruro et de Santa Cruz. Les rues se colorent, les habitants enfilent leurs plus beaux costumes, la fête s’emparent de la ville. Des défilés sont bien sûr présents, mais aussi de la musique, de l’alcool et des spectacles en tout genre. Si vous avez l’occasion d’être présent pour Mardi Gras, ne le manquez sous aucun prétexte. Ce n’est pas vraiment comme s’il était possible de le manquer de toute façon…

Fête du Pujllay

Célébrant une bataille gagnée contre les Espagnols en 1816, la ville de Tarabuco à 60km de Sucre organise chaque année une fête commémorative. Tous les garçons de plus de 15 ans sont invités à se vêtir du costume traditionnel décoré de clochettes et dansent autour d’un autel en hommage aux victimes de la bataille. Une des fêtes les plus impressionnantes du pays.

Défilé folklorique de Paceños

Sur les rives du lac Titicaca, dans le petit village de Copacabana, se déroule tous les avrils un défilé ayant pour but de demander pénitence. Les habitants de La Paz se déplace jusqu’au village pour un pèlerinage grandiose.

Santa Vera Cruz

Ce n’est pas forcément une fête à laquelle vous souhaiterez participer, mais l’anecdote vaut tout de même le détour. Tous les 3 mais, les habitants de Valle Hermoso se réunissent pour une prière, suivie ensuite d’un rassemblement où les couples ayant des difficultés à concevoir un enfant se retrouvent. Les hommes stériles acceptent alors de s’adonner à une sorte « d’échangisme » dans l’espoir d’avoir un enfant…

Fête du solstice

Le 21 juin marque, contrairement à la France, le début de l’hiver. Les habitants se réunissent alors dans les ruines de Tiahuanaco pour rendre honneur à la Pachamama, la Terre mère. Sacrifice de lama, danse et offrandes sont de la partie, pour s’attirer les bonnes grâces du dieu des éléments. Un événement auquel il faut assister bien couvert.

Anniversaire de Simón Bolívar

Le 24 juillet 1783 naissait Simón Bolívar, libérateur de l’Amérique latine. Ce dernier est célébré en grande pompe tous les ans dans le pays, à grand renfort de concerts, d'expositions en sa mémoire, de pièces de théâtres, de colloques…La fête s’étend à toute la région.

Fiesta del Espíritu

Le 1er août, un nouveau sacrifice de lama a lieu du côté de Potosí. Les mineurs prient la Terre Mère pour sa protection et la prospérité de leur mine, en lui offrant le sang d’un lama dont ils badigeonnent l’entrée de la mine.

Día de la Virgen

La Fête de la Vierge, célébrée dans tous les pays à dominance catholique dans le monde, a lieu à différentes dates dans le pays. A Copacabana, elle a par exemple lieu les 5 et 6 août, tandis qu'à Cochabamba, elle se déroule les 14, 15 et 16 août. Dans les deux cas, la fête est immense, avec des concerts, de la danse, des messes et des processions en l'honneur de la Vierge. Si à Copacabana la fête est plutôt placée sous le signe du pèlerinage, Cochabamba fête les choses en grand, avec même une visite du Président.

Fête de la San Bartolomé

Potosí se met en pause le temps d'un weekend, autour du 24 août. La ville rend honneur à San Bartolomé, en organisant de grandes festivités. Danse folklorique, bals, concerts rythment le weekend. Une célébration qui se déroule dans la bonne humeur et les costumes colorés des habitants.

Fiesta de San Roque

Tarija, petite ville du sud du pays, rend hommage à son saint patron le 2 septembre. Pour l'occasion, les croyants se rassemblent dans la rue et une procession de fidèles masqués traversent les rues. Croix et fouets s'agitent dans les airs tandis que la procession avance. Un spectacle impressionnant.

Día de Todos los Santos

La fête des Morts est aussi bien célébrée au Mexique qu'en Bolivie, même si les célébrations sont peut-être moins marquées chez les Boliviens. Des autels en mémoire des morts sont érigés, les familles déposent des offrandes pour leurs ancêtres. C'est l'occasion pour les familles de se réunir.

Plus d'infos sur les voyages