english

Brésil : Formalités administratives

Pas besoin de visa, le permis français reconnu

Brésil : Formalités administrativesLa forêt vierge, le carnaval de Rio, le football... les raisons pour visiter le Brésil sont nombreuses et beaucoup de Français pourraient être tentés de se rendre dans le plus grand pays d'Amérique du Sud.

Sur le simple plan administratif, la tâche ne se révèlera pas compliquée puisque les ressortissants français sont dispensés de visa pour un séjour de moins de trois mois. En revanche, la date de validité du passeport doit couvrir une période d'au moins six mois après l'arrivée dans le pays et il est obligatoire de disposer d'un billet de retour.

Santé

Les personnes en provenance de la Guyane, la Bolivie, la Colombie, l'Equateur, le Pérou et le Vénézuéla devront obligatoirement s'être fait vacciner contre la fièvre jaune. Le certificat de vaccination originale sera demandé. Par ailleurs, il est fortement recommandé de procédé à cette vaccination si des déplacements sont prévus en Amazonie ou dans les états de Goias, du Nord, de Minas Gerais, de Rio, de Sao Paulo ou encore de Parana et de Mato Grosso do Sul.

Avant de partir, mieux vaut consulter son médecin et souscrire à une assurance couvrant le rapatriement et les soins médicaux. Plusieurs vaccinations sont également conseillées comme la mise à jour du DT-Polio ou celles contre la fièvre typhoïde ainsi que les hépatites A et B.

Le climat tropical est également propice aux piqûres d'insectes qui peuvent véhiculer des maladies graves comme le paludisme, la dengue ou le chikungunya. Il convient donc de se protéger le mieux possible en portant des vêtements longs ainsi qu'en appliquant des répulsifs vraiment efficaces sur la peau et les vêtements.

Conduire au Brésil

Le permis de conduire français est reconnu au Brésil. En cas de contrôle, il faudra systématiquement présenter son permis, son passeport ainsi que la carte grise du véhicule et un certificat d'assurance. Pour éviter les mauvaises surprises, mieux vaut toutefois disposer d'un permis de conduire international. En tant que conducteur étranger il est possible d'utiliser son permis de conduire pendant 180 jours. Au-delà, il faudra passer son permis dans le pays.

Plus d'infos sur les voyages

Mutuelle