english
Fil RSS Facebook Twitter Instagram Pinterest Youtube Voyage

Code de la route en Finlande

Gare au gel, à la neige, aux élans et aux radars

Route 2981 à Urjala - Crédit photo : OhikulkijaLa Finlande, symbole du nord de notre belle Europe, pays du Père Noël et de Nokia. A l'image de ce mélange des genres dans un pays où se côtoient les hautes technologies et les grands espaces, la règlementation et la conduite en Finlande sont assez hétérogènes, parfois strictes comme chez leurs voisins nordistes, parfois plus permissives.

Afin de ne pas se trouver au dépourvu lors de votre voyage dans les contrées du grand Jarno Saarinen, voici un bref récapitulatif des principales règles à respecter sur les routes finlandaises.

Réseau routier

Le pays appartenant à l'espace Schengen, les ressortissants français peuvent librement y circuler avec leur simple permis de conduire national.

A l'inverse de ce que pourrait laisser penser le rude climat qui touche le pays, les routes sont en très bon état... lorsque celles-ci sont goudronnées. La particularité du réseau routier finlandais est qu'il n'est pas goudronné sur près d'un tiers.

Entre novembre et mars, les fortes chutes de neige peuvent perturber la circulation sur le réseau secondaire. Il est toutefois possible de rouler presque tout le temps... à condition d'avoir une voiture équipée de pneus neiges... pour la moto, c'est plus délicat.

Limitations de vitesse

Les limitations de vitesse ne sont pas difficiles à retenir puisqu'elles sont 10 km/h en dessous de celles appliquées en France. Ainsi, en dehors de panneaux spécifiques, la vitesse est limitée à 40 km/h en ville, à 80 km/h sur route et à 120 km/h sur autoroute. A noter que la vitesse sur les voies rapides est réduite à 100 km/h pendant toute la période hivernale.

Comme chez nous, les radars fixes ainsi que les radars mobiles sont très nombreux aux abords des routes, principalement celles limitées à 80 km/h. Lorsqu'une infraction est relevée, le montant de l'amende est calculé en fonction de la vitesse de dépassement ainsi que du montant des revenus du conducteur. Il est donc fréquent de voir des amendes dépassant le millier d'euros.

Alcool et stupéfiants

On ne rigole pas avec l'alcool en Finlande. La conduite en état d'ivresse entraine ainsi une suspension immédiate du permis de conduire. Le taux d'alcoolémie maximal autorisé est de 0,5 g/L, un conducteur passe en alcoolémie aggravée au-dessus de 1,2 g/L. Les contrôles du taux d'alcoolémie sont très fréquents en Finlande, ils sont même systématiques en cas d'accident.

Autres règles et usages

Attention aux amendes ! Comme indiqué un peu plus haut, la note s'avère rapidement salée dans cette région de l'Europe, y compris pour des infractions mineures comme un stationnement gênant pour lequel il faut compter entre 60 € et 80 €.

Les feux de croisement doivent être mis en marche de jour comme de nuit tout au long de l'année et pour tous les véhicules. Les conducteurs devront par ailleurs rester vigilants quant aux nombreuses traversées d'élans et de rennes qui surviennent principalement au crépuscule.

Prenez garde à votre niveau d'essence dans le nord du pays, plus particulièrement en Laponie. Les stations services se font rares et sont souvent espacées d'une centaine de kilomètres.

Lexique de la route

  • Station service - Huoltoasema
  • Parking - Pysakointi
  • Sortie - Uloskaynti
  • Entrée - Sisaantulo
  • Déviation - Kiertotie
  • Hopital - Sairaala
  • Police - Poliisi
  • Ambulance - Ambulanssi
  • Ferry - Lautta
  • Roulez au pas - Aja hitaasti
  • Route en construction - Tie rakenteilla
  • Réparations sur la route - Kunnossapitotyö
  • Limitation de vitesse locale - Aluerajoitus

Plus d'infos sur la Finlande