Menu
Fil RSS Facebook Twitter Instagram Pinterest Youtube

Islande : cuisine et gastronomie

Du poisson à toutes les sauces

Quelques spécialités un peu spéciales

þorramaturLa gastronomie islandaise est basique avec le poisson, la viande d’agneau et les produits laitiers à la base de l’alimentation. Au fil des ans, la cuisine s’est tout de même développée pour proposer une plus grande variété de plats, inspirés de la cuisine nordique et mondiale, mais il faudra y mettre le prix.

Les plats traditionnels

Le poisson fait part intégrante de la cuisine quotidienne islandaise. Ceci inclut un met raffiné particulièrement apprécié comme le requin, que l’on ne consomme pas en France. Il est cuisiné d’une façon bien particulière : la chair du requin du Groenland étant saturée en acide urique, qui peut être toxique, elle est donc enfouie pendant six mois dans le sol puis séchée pendant deux à quatre mois. Elle est ensuite consommée crue, découpée en dés et souvent avec des pince-nez pour masquer l’odeur d’ammoniac.

Le þorramatur, lui, est un festin viking consommé en janvier et février et qui regroupe tous les plats traditionnels du pays. Il est composé de requin, de testicules de mouton cuits dans leur jus, de têtes de mouton grillées et bouillies, de saucisses d’abats de mouton, de boudin noir, de morue séché, de pain de seigle, d’agneau fumé (Hangikjöt), de graisse de mouton, de gras de baleine et de nageoires de phoque. De quoi bien tenir au corps pendant l’hiver.

Plus traditionnel, le saumon, la truite, le cabillaud, le hareng et le flétan sont des poissons consommés régulièrement, que ce soit grillé ou séché.

Matin comme soir, on consomme aussi beaucoup de produits laitiers, comme le skyr. A mi-chemin entre le fromage et le yaourt, il est consommé nature ou accompagné de fruit ou de confiture pour le petit-déjeuner ou en tant que dessert.

Côté boisson

Longtemps prohibée, la bière est très consommée par les Islandais. Les bières islandaises sont généralement légères et se consomment en pinte. Le brennivín, un alcool de pomme de terre, est la spécialité locale : il se boit glacé ou à 37°. A boire avec modération.

Plus d'infos sur les voyages